Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Magie
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet Westphal

Il y a plusieurs sortes de magies. La loi de Dieu condamne toutes celles qui ne sont point naturelles, et où l’on emploie les conjurations et les invocations du démon ; en un mot, toute magie noire et toutes les manières superstitieuses que les magiciens, les sorciers, les enchanteurs ; les nécromanciens, les exorcistes, les astrologues, les devins, les interprètes des songes, les diseurs de bonne aventure, les tireurs d’horoscope emploient pour exercer leurs arts diaboliques, soit pour nuire aux hommes, ou pour leur procurer la santé, ou d’autres avantages. Dieu défend de consulter les magiciens, sous peine de la vie (Lévitique 19.31). Il menace d’exterminer ceux qui les consulteront en secret (Lévitique 20.6). Saül fit ce qu’il put pour les chasser du pays d’Israël (1 Samuel 28.3) : mais il ne put empêcher qu’il ne s’y en trouvât, et que les Israélites ne fussent toujours adonnés à ces sortes de superstitions On sait que les magiciens de Pharaon imitèrent par leurs enchantements les vrais miracles de Moïse. Voyez ci-devant Jannès et Mambrès, et notre dissertation sur les vrais et les faux miracles, à la tête du Commentaire sur l’Exode.