Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Dina
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet Westphal

Fille de Jacob et de Liah. Dina naquit après Zabulon (Genèse 30.21), vers l’an du monde 2250; avant Jésus-Christ 1750; avant l’ère vulgaire 1754. Lorsque Jacob son père fut de retour dans la terre de Chanaan, Dina, âgée d’environ quinze ou seize ans, eut la curiosité d’aller à une fête des Sichémites, pour voir les femmes du pays (Genèse 34.1-2). Mais Sichem, fils d’Hémor le Hévéen, prince de la ville, l’ayant vue, conçut un grand amour pour elle, l’enleva et la viola ; et la voyant triste, il tâcha de la gagner par ses caresses. Il alla ensuite trouver son père Hémor, et le pria de lui faire épouser cette fille. Hémor et son fils en allèrent parler à Jacob. Dans ce moment, les frères de Dina revinrent des champs ; et ayant appris ce qui s’était passé, ils en furent étrangement irrités.

Lors donc que Hémor et Sichem parlèrent au père et aux frères de Dina, et qu’ils la leur demandèrent en mariage, les enfants de Jacob leur répondirent frauduleusement et leur dirent Nous ne pouvons donner notre sœur à un homme incirconcis ; la seule condition sous laquelle nous pouvons vous donner notre sœur, est que vous receviez la circoncision comme nous. Hémor et Sichem agréèrent cette proposition et la firent agréer à ceux de la ville. Ainsi tous les hommes de Sichem se circoncirent ; et trois jours après, lorsque la douleur de leur plaie était la plus violente, Siméon et Lévi, fils de Jacob et frères de Dina, entrèrent dans la ville et mirent à mort tous les mâles. Ils égorgèrent Hémor et Sichem, et emmenèrent Dina, leur sœur, dans la maison de leur père. Ils pillèrent la ville, prirent tout le bétail et firent captifs toutes les femmes et les enfants. Ainsi ils vengèrent l’outrage fait à leur sœur, à l’insu et sans le consentement de Jacob leur père.

On ne sait pas ce que devint Dina depuis cette affaire. Les Hébreux tiennent qu’elle épousa le saint homme Job ; de quoi on n’a pas la moindre preuve. Et certes si Job est le même que Jobab, le quatrième depuis Ésaü frère de Jacob, il n’y a nulle apparence que Dina ait pu vivre jusqu’à ce temps, pour devenir la femme de ce saint homme.