Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Coureurs
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Qualification souvent donnée aux gardes qui, chez les Hébreux, accompagnaient le roi ; il est à présumer qu’elle leur fut donnée à cause de leur agilité et de leur emploi, qui les obligeait à courir pour porter les ordres du roi et pour rapporter les réponses, comme cela se pratique encore chez quelques princes d’Allemagne, qui ont des heiduques ondes coureurs à cet effet. Samuel prédit aux Israélites (1 Samuel 8.11) que le roi qu’ils demandent prendra leurs jeunes gens pour en faire ses coureurs. On donne ce nom aux gardes de Saül (1 Samuel 22.17), et aux soldats qu’A bsalom (2 Samuel 15.1) et Adonias (1 Rois 1.5) avaient pris pour les accompagner comme devant succéder au royaume de David : Ceux qui faisaient garde devant le palais sous le règne de Roboam sont aussi appelés coureurs (1 Rois 14.27) ; enfin on donne à la salle des gardes le nom de Chambre des coureurs (1 Rois 14.28). Sous Ézéchias, ils vont de ville en ville porter les ordres et les invitations du roi de se trouver à la fête de Pâque au temple du Seigneur (2 Chroniques 30.6-10). Courriers. Voyez Postes.

Courge