Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Coton
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet Westphal Bost

En latin gossypium, sorte de laine blanche et douce, qui se trouve dans une sorte de noix brune qui naît sur un arbrisseau dont les feuilles sont semblables à celles du sycomore et presque de même figure. Cette plante pousse quantité de belles fleurs jaunes, plus belles que celles de la menthe musquée. Le fond de cette fleur est de couleur de pourpre, et toute rayée par dedans. Il y a un bouton ovale qui paraît au milieu, et qui croît, avec le temps, aussi gros qu’un œuf de pigeon ; quand il est mûr, il devient noir et se divise en trois par le haut. Le coton paraît blanc comme la neige, dans ce flocon, qui, se gonfle, par la chaleur, jusqu’à la grosseur d’un œuf de poule. Il y a trois grains noirs, aussi gros que des lupins, attachés ensemble.

Nous croyons que c’est du coton qu’il est parlé dans l’Écriture, sous le nom hébreu de schesch (Exode 25.4), et qui est traduit en latin par byssus. Le nom de xilinum, qui signifie du coton, peut dériver de schesch ou xes, et de linum ; et celui de gossypium, qui signifie la même chose, peut être formé de l’hébreu cegos, une noix, et pioth, les bouches, parce que la noix qui porte le coton s’entr’ouvre et fait voir la laine dont elle est remplie. Voyez notre Commentaire sur (Exode 25.4). [Je pense qu’il s’agit ici du lin d’Égypte. Voyez mes scolies sur le vers. 4, chapitre 25 de l’Exode. Voyez Byssus et lin.