×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Samuel 1.16

1 Samuel 1.16 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

1 Samuel 1.16  Ne prends pas ta servante pour une femme pervertie, car c’est l’excès de ma douleur et de mon chagrin qui m’a fait parler jusqu’à présent.

Segond Nouvelle Édition de Genève

1 Samuel 1.16  Ne prends pas ta servante pour une femme pervertie, car c’est l’excès de ma douleur et de mon chagrin qui m’a fait parler jusqu’à présent.

Segond 21

1 Samuel 1.16  Ne prends pas ta servante pour une femme légère, car c’est le trop-plein de ma douleur et de mon chagrin qui m’a fait parler jusqu’à présent. »

Les autres versions

Bible Annotée

1 Samuel 1.16  Ne prends pas ta servante pour une femme de rien, car c’est dans l’excès de ma douleur et de mon affliction que j’ai parlé jusqu’ici.

John Nelson Darby

1 Samuel 1.16  Ne mets pas ta servante au rang d’une fille de Bélial ; car c’est dans la grandeur de ma plainte et de mon chagrin que j’ai parlé jusqu’à présent.

David Martin

1 Samuel 1.16  Ne mets point ta servante au rang d’une femme qui ne vaille rien ; car c’est dans la grandeur de ma douleur et de mon affliction que j’ai parlé jusqu’à présent.

Ostervald

1 Samuel 1.16  Ne prends pas ta servante pour une femme méprisable ; car c’est dans l’excès de ma douleur et de mon affliction que j’ai parlé jusqu’à présent.

Lausanne

1 Samuel 1.16  Ne mets pas ton esclave au rang des filles de Bélial ; car c’est dans la grandeur de ma plainte et de mon irritation que j’ai parlé jusqu’à présent.

Vigouroux

1 Samuel 1.16  Ne croyez pas que votre servante soit comme l’une des filles de Bélial ; car il n’y a que l’excès de ma douleur et de mon affliction qui m’ait fait parler jusqu’à cet instant.[1.16 Bélial. Voir Deutéronome, 13, 13.]

Auguste Crampon

1 Samuel 1.16  Ne prends pas ta servante pour une femme de Bélial, car c’est dans l’excès de ma peine et de ma douleur que j’ai parlé jusqu’ici. »

Lemaistre de Sacy

1 Samuel 1.16  Ne croyez pas que votre servante soit comme l’une des filles de Bélial : car il n’y a que l’excès de ma douleur et de mon affliction qui m’ait fait parler jusqu’à cette heure.

Zadoc Kahn

1 Samuel 1.16  Ne prends pas ta servante pour une femme perverse car c’est l’excès de mes griefs et de ma douleur qui m’a fait parler si longtemps. ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

1 Samuel 1.16  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

1 Samuel 1.16  אַל־תִּתֵּן֙ אֶת־אֲמָ֣תְךָ֔ לִפְנֵ֖י בַּת־בְּלִיָּ֑עַל כִּֽי־מֵרֹ֥ב שִׂיחִ֛י וְכַעְסִ֖י דִּבַּ֥רְתִּי עַד־הֵֽנָּה׃

La Vulgate

1 Samuel 1.16  ne reputes ancillam tuam quasi unam de filiabus Belial quia ex multitudine doloris et maeroris mei locuta sum usque in praesens