×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 8.19

Juges 8.19 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGJuges 8.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Juges 8.19Gédéon ajouta : C’étaient mes frères et les enfants de ma mère. Vive le Seigneur ! si vous leur aviez sauvé la vie, je ne vous tuerais pas maintenant.
David Martin - 1744 - MARJuges 8.19Et il leur dit : C’étaient mes frères, enfants de ma mère ; l’Éternel est vivant, si vous leur eussiez sauvé la vie, je ne vous tuerais pas.
Ostervald - 1811 - OSTJuges 8.19Et il leur dit : C’étaient mes frères, enfants de ma mère. L’Éternel est vivant, si vous leur eussiez sauvé la vie, je ne vous tuerais point.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHJuges 8.19Il dit : C’étaient mes frères, fils de ma mère. Par le Dieu vivant ! Si vous les eussiez laissés en vie, je ne vous tuerais pas ;
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMJuges 8.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGRJuges 8.19Et il dit : C’étaient mes frères, fils de ma mère. Par la vie de l’Éternel, si vous leur eussiez laissé la vie, je ne vous égorgerais pas.
Bible de Lausanne - 1872 - LAUJuges 8.19Et il dit : C’étaient mes frères, les fils de ma mère. L’Éternel est vivant, que si vous les eussiez laissés vivre, je ne vous tuerais pas !
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTJuges 8.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
John Nelson Darby - 1885 - DBYJuges 8.19Et il dit : C’étaient mes frères, fils de ma mère. L’Éternel est vivant, si vous les eussiez laissés vivre, je ne vous tuerais pas !
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STAJuges 8.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Annotée - 1899 - BANJuges 8.19Et il dit : C’étaient mes frères, fils de ma mère. L’Éternel est vivant ! Si vous les aviez laissés vivre, je ne vous tuerais pas.
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKJuges 8.19“ C’étaient mes frères, s’écria-t-il, les fils de ma mère ! Par le Dieu vivant ! Si vous les aviez épargnés, je ne vous ferais pas mourir. ”
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGJuges 8.19Gédéon ajouta : C’étaient mes frères et les enfants de ma mère. Vive le Seigneur (le Seigneur vit) ! si vous leur aviez sauvé la vie, je ne vous tuerais pas (maintenant).[8.19 Le Seigneur vit ! formule de serment que l’on rend assez ordinairement par vive le Seigneur ! et qui équivaut à : Je jure que.]
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILJuges 8.19Gédéon ajouta: C’étaient mes frères et les enfants de ma mère. Vive le Seigneur! si vous leur aviez sauvé la vie, je ne vous tuerais pas maintenant.
Louis Segond - 1910 - LSGJuges 8.19Il dit : C’étaient mes frères, fils de ma mère. L’Éternel est vivant ! Si vous les eussiez laissés vivre, je ne vous tuerais pas.
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNJuges 8.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Augustin Crampon - 1923 - CRAJuges 8.19Il dit : " C’étaient mes frères, fils de ma mère : Yahweh est vivant ! si vous les aviez laissés vivre, je ne vous tuerais pas. "
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCJuges 8.19Il dit : “C’étaient mes frères, les fils de ma mère. Par la vie de Yahweh ! si vous les aviez laissé vivre, je ne vous tuerais pas.”
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRIJuges 8.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGJuges 8.19Il dit : C’étaient mes frères, fils de ma mère. L’Éternel est vivant ! si vous les aviez laissés vivre, je ne vous tuerais pas.
Bible André Chouraqui - 1985 - CHUJuges 8.19Il dit : « Ils étaient mes frères, les fils de ma mère. Vive IHVH-Adonaï ! Si vous les aviez laissés vivre, je ne vous tuerais pas. »
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCJuges 8.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TREJuges 8.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible des Peuples - 1998 - BDPJuges 8.19Gédéon répondit: “C’étaient mes frères, les fils de ma mère! Aussi vrai que Yahvé est vivant, si vous leur aviez laissé la vie, je ne vous tuerais pas.”
Segond 21 - 2007 - S21Juges 8.19Il dit : « C’étaient mes frères, les fils de ma mère. L’Éternel est vivant ! Si vous les aviez laissés vivre, je ne vous tuerais pas. »
King James en Français - 2016 - KJFJuges 8.19Et il leur dit: C’étaient mes frères, enfants de ma mère. Le SEIGNEUR est vivant, si vous leur eussiez sauvé la vie, je ne vous tuerais point.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXJuges 8.19καὶ εἶπεν Γεδεων ἀδελφοί μου καὶ υἱοὶ τῆς μητρός μού εἰσιν καὶ ὤμοσεν αὐτοῖς ζῇ κύριος εἰ ἐζωογονήσατε αὐτούς οὐκ ἂν ἀπέκτεινα ὑμᾶς.
La Vulgate - 1454 - VULJuges 8.19quibus ille ait fratres mei fuerunt filii matris meae vivit Dominus si servassetis eos non vos occiderem
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSJuges 8.19וַיֹּאמַ֕ר אַחַ֥י בְּנֵֽי־אִמִּ֖י הֵ֑ם חַי־יְהוָ֗ה ל֚וּ הַחֲיִתֶ֣ם אֹותָ֔ם לֹ֥א הָרַ֖גְתִּי אֶתְכֶֽם׃
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTJuges 8.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !