Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 7.1

Juges 7.1 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Jérobaal, qui s’appelle aussi Gédéon, se leva donc avant le jour, et vint, accompagné de tout le peuple, à la fontaine nommée Harad. Quant aux Madianites, ils étaient campés dans la vallée, vers le côté septentrional d’une colline fort élevée.
MARJérubbahal donc, qui [est] Gédeon, se levant dès le matin, et tout le peuple qui était avec lui, ils se campèrent près de la fontaine de Harod, et ils avaient le camp de Madian du côté du Septentrion, vers le coteau de Moreh dans la vallée.
OSTJérubbaal, qui est Gédéon, et tout le peuple qui était avec lui, s’étant donc levés de bon matin, campèrent près de la fontaine de Harod ; et le camp de Madian était au nord, vers le coteau de Moré, dans la vallée.
CAHIeroub-Bâal, qui est Guidône, se leva le matin avec tout le peuple qui était avec lui, et ils se campèrent près de la source de ’Harod. Il eut le camp de Midiane au nord, près de la colline de Moré, dans la vallée.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRAlors Jérubbaal (c’est-à-dire, Gédéon) se leva dès le matin, ainsi que toute la troupe qu’il avait avec lui, et ils campèrent à la source de Harod. Or les Madianites avaient leur camp au nord près du monticule de More dans la vallée.
LAUEt Jeroubbaal, qui est Gédéon, se leva de bonne heure, ainsi que tout le peuple qui était avec lui, et ils campèrent près de la source de Harod. Et le camp de Madian était au nord de Gédéon, du côté de la colline de Moré, dans la vallée.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt Jerubbaal, qui est Gédéon, se leva de bonne heure, et tout le peuple qui était avec lui, et ils campèrent près de la source de Harod ; et il avait le camp de Madian au nord, du côté de la colline de Moré, dans la vallée.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt le lendemain Jérubbaal, qui est Gédéon, alla camper, ainsi que tout le peuple qui était avec lui, au-dessus de la source d’Harod. Et le camp de Madian était au nord de celui de Gédéon, depuis la colline de Moré, jusque dans la plaine.
ZAKDès le matin, Jérubbaal - autrement dit Gédéon - alla se camper avec tout son monde près d’En-Harod, ayant ainsi au nord le camp de Madian, qui commençait à la colline de Moré et s’étendait dans la vallée.
VIGJérobaal, qui s’appelait aussi (c’est-à-dire) Gédéon, se leva donc avant le jour et vint, accompagné de tout le peuple, à la fontaine nommée Harad. Or les Madianites étaient campés dans la vallée, vers le côté septentrional d’une colline fort élevée.[7.1 Vers le côté septentrional de la colline fort élevée. Cette colline porte dans l’hébreu le nom de mont Moréh ; c’est le petit Hermon, au nord du mont Gelboé. Les habitants l’appellent aujourd’hui Duhy.]
FILJérobaal, qui s’appelait aussi Gédéon, se leva donc avant le jour et vint, accompagné de tout le peuple, à la fontaine nommée Harad. Or les Madianites étaient campés dans la vallée, vers le côté septentrional d’une colline fort élevée.
LSGJerubbaal, qui est Gédéon, et tout le peuple qui était avec lui, se levèrent de bon matin, et campèrent près de la source de Harod. Le camp de Madian était au nord de Gédéon, vers la colline de Moré, dans la vallée.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAJérobaal, qui est Gédéon, avec tout le peuple qui était avec lui, se leva de bon matin et alla camper au-dessus de la source de Harad. Le camp de Madian était au nord de celui de Gédéon, vers la colline de Moré, dans la plaine.
BPCAlors Jérobaal, c’est-à-dire Gédéon, se leva de grand matin, ainsi que tout le peuple qui était avec lui ; ils campèrent à Aïn-Harad. Le camp de Madian s’étendait depuis le Nord, de la colline de Môre, dans la plaine.
JERYerubbaal (c’est-à-dire Gédéon) se leva de grand matin ainsi que tout le peuple qui était avec lui, et il vint camper à En-Harod ; le camp de Madiân se trouvait au nord du sien, au pied de la colline du Moré dans la vallée.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGJerubbaal, qui est Gédéon, et tout le peuple qui était avec lui, se levèrent de bon matin, et campèrent près de la source de Harod. Le camp de Madian était au nord de Gédéon, vers la colline de Moré, dans la vallée.
CHUIerouba’al, lui, Guid’ôn, se lève de grand matin avec tout le peuple qui est avec lui. Ils campent à ’Éïn Harod. Le camp de Midiân était pour lui au septentrion de la colline de Morè, dans la vallée.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPYéroubbaal (c’est Gédéon) se leva de bon matin et s’en vint camper avec tout le peuple qui l’accompagnait, au-dessus d’En-Harod. Le camp de Madian était au nord de celui de Gédéon, dans la plaine, au pied du mont Moré.
S21Jerubbaal, c’est-à-dire Gédéon, et tout le peuple qui était avec lui se levèrent de bon matin et installèrent leur camp près de la source de Harod. Le camp de Madian se trouvait au nord de Gédéon, vers la colline de Moré, dans la vallée.
KJFJérubbaal, qui est Gédéon, et tout le peuple qui était avec lui, s’étant donc levés de bon matin, campèrent près de la fontaine de Harod; et le camp de Madian était au nord, vers le coteau de Moré, dans la vallée.
LXXκαὶ ὤρθρισεν Ιεροβααλ αὐτός ἐστιν Γεδεων καὶ πᾶς ὁ λαὸς ὁ μετ’ αὐτοῦ καὶ παρενέβαλεν ἐπὶ τὴν γῆν Αρωεδ καὶ παρεμβολὴ Μαδιαμ καὶ Αμαληκ ἦν αὐτῷ ἀπὸ βορρᾶ ἀπὸ τοῦ βουνοῦ τοῦ Αβωρ ἐν τῇ κοιλάδι.
VULigitur Hierobbaal qui est et Gedeon de nocte consurgens et omnis populus cum eo venit ad fontem qui vocatur Arad erant autem castra Madian in valle ad septentrionalem plagam collis Excelsi
BHSוַיַּשְׁכֵּ֨ם יְרֻבַּ֜עַל ה֣וּא גִדְעֹ֗ון וְכָל־הָעָם֙ אֲשֶׁ֣ר אִתֹּ֔ו וַֽיַּחֲנ֖וּ עַל־עֵ֣ין חֲרֹ֑ד וּמַחֲנֵ֤ה מִדְיָן֙ הָיָה־לֹ֣ו מִצָּפֹ֔ון מִגִּבְעַ֥ת הַמֹּורֶ֖ה בָּעֵֽמֶק׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !