×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 17.4

Juges 17.4 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Juges 17.4  Il rendit à sa mère l’argent. Sa mère prit deux cents sicles d’argent. Et elle donna l’argent au fondeur, qui en fit une image taillée et une image en fonte. On les plaça dans la maison de Mica.

Segond dite « à la Colombe »

Juges 17.4  Et il rendit l’argent à sa mère. Sa mère prit deux cents (sicles d’) argent qu’elle donna au fondeur. Celui-ci en fit une statue et une image en métal fondu. On les plaça dans la maison de Mika.

Nouvelle Bible Segond

Juges 17.4  Il rendit donc l’argent à sa mère. Sa mère prit deux cents sicles d’argent qu’elle donna au fondeur. Celui–ci en fit une statue et une idole de métal fondu. On les plaça dans la maison de Michée.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Juges 17.4  Il rendit à sa mère l’argent. Sa mère prit deux cents sicles d’argent. Et elle donna l’argent au fondeur, qui en fit une image taillée et une image en métal fondu. On les plaça dans la maison de Mica.

Segond 21

Juges 17.4  Il rendit donc l’argent à sa mère. Elle prit 200 pièces d’argent et les donna au fondeur, qui en fit une sculpture sacrée et une idole en métal fondu. On les plaça dans la maison de Mica.

Les autres versions

Bible du Semeur

Juges 17.4  Le fils remit l’argent à sa mère, qui en préleva deux cents pièces pour les donner à un orfèvre. Celui-ci en fit une statue et une idole en métal fondu, qu’on plaça dans la maison de Mika.

Traduction œcuménique de la Bible

Juges 17.4  Ainsi, lorsqu’il eut rendu l’argent à sa mère, elle prit deux cents sicles d’argent, qu’elle remit au fondeur. Celui-ci en fit une idole et une image en métal qui fut placée dans la maison de Mikayehou.

Bible de Jérusalem

Juges 17.4  Alors sa mère prit deux-cent sicles d’argent et les remit au fondeur. Celui-ci en fit une image taillée (et une idole de métal fondu) qui fut placée dans la maison de Mikayehu.

Bible Annotée

Juges 17.4  Et il rendit l’argent à sa mère, et sa mère prit deux cents sicles d’argent et les donna au fondeur, et il en fit une image taillée et un objet en fonte qui furent dans la maison de Mica.

John Nelson Darby

Juges 17.4  Et il rendit l’argent à sa mère ; et sa mère prit deux cents pièces d’argent et les donna au fondeur, et il en fit une image taillée, et une image de fonte ; et elles furent dans la maison de Michée.

David Martin

Juges 17.4  Après donc qu’il eut rendu cet argent à sa mère, elle en prit deux cents [pièces], et les donna au fondeur, qui en fit une image taillée, et une de fonte ; et elles furent dans la maison de Mica.

Osterwald

Juges 17.4  Il rendit l’argent à sa mère ; et elle en prit deux cents pièces, et les donna au fondeur, qui en fit une image taillée et une image de fonte ; et elles furent dans la maison de Mica.

Auguste Crampon

Juges 17.4  Lorsqu’il eut rendu l’argent à sa mère, sa mère prit deux cents sicles et les donna au fondeur, qui en fit une image taillée et un objet en fonte ; et ils furent dans la maison de Michas.

Lemaistre de Sacy

Juges 17.4  Après donc qu’il eut rendu cet argent à sa mère, elle en prit deux cents pièces d’argent qu’elle donna à un ouvrier, afin qu’il en fît un ouvrage de sculpture et une jetée en fonte, qui demeura dans la maison de Michas.

André Chouraqui

Juges 17.4  Sa mère prend deux cents sicles d’argent ; elle les donne au fondeur. Il en fait une sculpture et une fonte. Et c’est dans la maison de Mikhayehou.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Juges 17.4  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Juges 17.4  וַיָּ֥שֶׁב אֶת־הַכֶּ֖סֶף לְאִמֹּ֑ו וַתִּקַּ֣ח אִמֹּו֩ מָאתַ֨יִם כֶּ֜סֶף וַתִּתְּנֵ֣הוּ לַצֹּורֵ֗ף וַֽיַּעֲשֵׂ֨הוּ֙ פֶּ֣סֶל וּמַסֵּכָ֔ה וַיְהִ֖י בְּבֵ֥ית מִיכָֽיְהוּ׃

Versions étrangères

New Living Translation

Juges 17.4  So his mother took two hundred of the silver coins to a silversmith, who made them into an image and an idol. And these were placed in Micah's house.