×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 16.3

Juges 16.3 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGJuges 16.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Juges 16.3Samson dormit jusque sur le minuit. Et s’étant levé alors, il alla prendre les deux portes de la ville avec leurs poteaux et la serrure, les mit sur ses épaules, et les porta sur le haut de la montagne qui regarde Hébron.
David Martin - 1744 - MARJuges 16.3Mais Samson après avoir dormi jusqu’à la minuit, se leva, et se saisit des portes de la ville, et des deux poteaux, et les ayant enlevés avec la barre, il les mit sur ses épaules, et les porta sur le sommet de la montagne qui est vis-à-vis de Hébron.
Ostervald - 1811 - OSTJuges 16.3Mais Samson demeura couché jusqu’à minuit ; et vers minuit il se leva, saisit les battants de la porte de la ville et les deux poteaux, et, les ayant enlevés avec la barre, il les mit sur ses épaules, et les porta au sommet de la montagne qui est en face d’Hébron.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHJuges 16.3Schimschone resta couché jusqu’à minuit, il saisit les battants de la porte de la ville et les deux poteaux et les enlevant avec le verrou, il les plaça sur ses épaules et les monta au sommet de la montagne qui est en face de ’Hebrone.
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMJuges 16.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGRJuges 16.3Et Samson fut couché jusqu’à minuit ; et vers minuit il se leva, et il saisit les deux battants de la porte de la ville et les deux jambages, et les arracha avec la barre, et les chargea sur ses épaules et les porta sur le sommet de la montagne qui est vis-à-vis d’Hébron.
Bible de Lausanne - 1872 - LAUJuges 16.3Et Samson demeura couché jusqu’au milieu de la nuit, et il se leva au milieu de la nuit, et il saisit les battants de la porte de la ville et les deux poteaux, et il les arracha avec la barre, et [les] mit sur ses épaules ; et il les monta au sommet de la montagne qui est en face d’Hébron.
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTJuges 16.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
John Nelson Darby - 1885 - DBYJuges 16.3Et Samson resta couché jusqu’au milieu de la nuit ; et il se leva au milieu de la nuit ; et il saisit les battants de la porte de la ville et les deux poteaux, et les arracha avec la barre, et les mit sur ses épaules, et les porta au sommet de la montagne qui est en face de Hébron.
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STAJuges 16.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Annotée - 1899 - BANJuges 16.3Et Samson resta couché jusqu’au milieu de la nuit, et vers le milieu de la nuit il se leva, et il saisit les battants de la porte de la ville et les deux poteaux, et les arracha avec la barre et les mit sur ses épaules et les porta sur le sommet de la montagne qui est vis-à-vis d’Hébron.
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKJuges 16.3Samson resta couché jusqu’à minuit; à minuit il se leva, et, saisissant les battants de la porte de la ville avec les deux poteaux, les arracha en même temps que la barre, mit le tout sur ses épaules et le porta au sommet de la montagne qui regarde Hébron.
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGJuges 16.3Samson dormit jusque vers minuit (milieu de la nuit). Et s’étant levé alors, il alla prendre les deux battants d’une (de la) porte avec leurs poteaux et la barre, les mit sur ses épaules, et les porta sur le haut de la montagne qui regarde Hébron.[16.3 Il prit les deux battants de la porte avec ses poteaux et son verrou. « Les portes des villes sont ordinairement cintrées ; elles sont gardées et fermées la nuit. Elles sont larges, massives, à deux battants (voir Isaïe, 45, 1), construites en bois solide et bardées de fer (voir Actes des Apôtres, 12, 10). Une forte barre de fer, formant crochet à l’une de ses extrémités, est suspendue à un lourd anneau de même métal, fixé à un fort montant solidement encastré dans la muraille de chaque côté de la porte. Quand la porte est fermée, le crochet des arcs-boutants entre dans un anneau de fer, attaché derrière chaque battant, de sorte que la porte est capable de résister à une forte pression venant du dehors. La serrure est massive, de fer travaillé, et la clef à longue poignée, fort lourde, est portée à la ceinture par le gardien de la porte ou suspendue à un clou dans le petit appartement qui est tout près. Il fallut la force de Samson, pour arracher les portes de Gaza de leurs gonds, avec les deux montants, barre et tout, et les porter au sommet de la colline qui regarde Hébron. Une tour, quelquefois deux, flanquent la porte. Des bancs sont fixés de chaque côté de l’entrée et souvent occupés par des gardes qui vivent dans des appartements ouvrant sur le porche. Ce porche est le rendez-vous favori des habitants, spécialement des plus riches, qui y sont attirés par la brise fraîche qui souffle à travers la porte ombragée, et par la distraction qu’ils trouvent à voir aller et venir constamment hommes et bêtes… Les juges et même le gouverneur se rendent souvent en ce lieu pour régler les affaires les plus importantes : les causes civiles et criminelles y sont souvent discutées et jugées… Les portes de la ville sont fermées au coucher du soleil ou bientôt après. Quelques-unes d’entre elles ont, dans un de leurs battants, une petite porte, qui demeure ouverte une heure ou même plus après le coucher du soleil, pour permettre aux piétons accidentellement en retard d’entrer dans la ville ou d’en sortir. On peut la faire ouvrir aussi plus tard, moyennant un backschisch. Mais les animaux doivent rester dehors et les voyageurs attardés sont ainsi fréquemment forcés de camper hors des murs, quand ils n’arrivent pas à la porte avant le coucher du soleil. » (VAN LENNEP.) ― Hébron. Voir Genèse, note 13.18.]
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILJuges 16.3Samson dormit jusque vers minuit. Et s’étant levé alors, il alla prendre les deux battants d’une porte avec leurs poteaux et la barre, les mit sur ses épaules, et les porta sur le haut de la montagne qui regarde Hébron.
Louis Segond - 1910 - LSGJuges 16.3Samson demeura couché jusqu’à minuit. Vers minuit, il se leva ; et il saisit les battants de la porte de la ville et les deux poteaux, les arracha avec la barre, les mit sur ses épaules, et les porta sur le sommet de la montagne qui est en face d’Hébron.
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNJuges 16.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Auguste Crampon - 1923 - CRAJuges 16.3Samson demeura couché jusqu’à minuit ; à minuit, il se leva et, saisissant les battants de la porte de la ville et les deux poteaux, il les arracha avec la barre, les mit sur ses épaules et les porta sur le sommet de la montagne qui regarde Hébron.
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCJuges 16.3“Attendons tant que ne luira pas le matin ; alors, nous le tuerons.” Samson resta couché jusqu’au milieu de la nuit ; il se leva au milieu de la nuit ; saisissant les battants de la porte de la ville et les deux montants, il les arracha avec la barre, les plaça sur ses épaules et les monta au sommet de la montagne en face Hébron.
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRIJuges 16.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGJuges 16.3Samson demeura couché jusqu’à minuit. Vers minuit, il se leva ; et il saisit les battants de la porte de la ville et les deux poteaux, les arracha avec la barre, les mit sur ses épaules, et les porta sur le sommet de la montagne qui est en face d’Hébron.
Bible André Chouraqui - 1985 - CHUJuges 16.3Shimshôn se couche jusqu’à minuit. Puis il se lève à minuit, saisit les portails de la porte de la ville avec leurs deux montants, les arrache avec la traverse, les met sur ses épaules et les monte sur la tête de la montagne, qui est en face de Hèbrôn.
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCJuges 16.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TREJuges 16.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible des Peuples - 1998 - BDPJuges 16.3Samson resta couché jusqu’à minuit. Au milieu de la nuit il se leva, saisit les battants de la porte de la ville avec leurs montants et les arracha avec la traverse. Il les mit sur son épaule et les emmena au sommet de la montagne en face d’Hébron.
Segond 21 - 2007 - S21Juges 16.3Samson resta couché jusqu’à minuit. Vers minuit, il se leva, attrapa les battants de la porte de la ville ainsi que leurs deux montants, les arracha avec la barre, les mit sur ses épaules et les transporta au sommet de la montagne qui fait face à Hébron.
King James en Français - 2016 - KJFJuges 16.3Mais Samson demeura couché jusqu’à minuit; et vers minuit il se leva, saisit les battants de la porte de la ville et les deux poteaux, et, les ayant enlevés avec la barre, il les mit sur ses épaules, et les porta au sommet de la montagne qui est en face d’Hébron.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXJuges 16.3καὶ ἐκοιμήθη Σαμψων ἕως τοῦ μεσονυκτίου καὶ ἀνέστη περὶ τὸ μεσονύκτιον καὶ ἐπελάβετο τῶν θυρῶν τῆς πύλης τῆς πόλεως καὶ τῶν δύο σταθμῶν καὶ ἀνεβάστασεν αὐτὰς σὺν τῷ μοχλῷ καὶ ἐπέθηκεν ἐπὶ τῷ ὤμῳ αὐτοῦ καὶ ἀνήνεγκεν αὐτὰ ἐπὶ τὴν κορυφὴν τοῦ ὄρους ὅ ἐστιν ἐπὶ πρόσωπον Χεβρων καὶ ἔθηκεν αὐτὰ ἐκεῖ.
La Vulgate - 1454 - VULJuges 16.3dormivit autem Samson usque ad noctis medium et inde consurgens adprehendit ambas portae fores cum postibus suis et sera inpositasque umeris portavit ad verticem montis qui respicit Hebron
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSJuges 16.3וַיִּשְׁכַּ֣ב שִׁמְשֹׁון֮ עַד־חֲצִ֣י הַלַּיְלָה֒ וַיָּ֣קָם׀ בַּחֲצִ֣י הַלַּ֗יְלָה וַיֶּאֱחֹ֞ז בְּדַלְתֹ֤ות שַֽׁעַר־הָעִיר֙ וּבִשְׁתֵּ֣י הַמְּזוּזֹ֔ות וַיִּסָּעֵם֙ עִֽם־הַבְּרִ֔יחַ וַיָּ֖שֶׂם עַל־כְּתֵפָ֑יו וַֽיַּעֲלֵם֙ אֶל־רֹ֣אשׁ הָהָ֔ר אֲשֶׁ֖ר עַל־פְּנֵ֥י חֶבְרֹֽון׃ פ
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTJuges 16.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !