Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 16.17

Juges 16.17 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Alors lui découvrant toute la vérité de la chose, il lui dit : Le rasoir n’a jamais passé sur ma tête, parce que je suis nazaréen, c’est-à-dire, consacré à Dieu dès le ventre de ma mère. Si l’on me rase la tête, toute ma force m’abandonnera, et je deviendrai faible comme les autres hommes.
MARAlors il lui ouvrit tout son cœur, et lui dit : Le rasoir n’a jamais passé sur ma tête ; car je suis Nazarien de Dieu dès le ventre de ma mère ; si je suis rasé, ma force m’abandonnera, je me trouverai sans force, et je serai comme tous les [autres] hommes.
OSTAlors il lui ouvrit tout son cœur, et lui dit : Le rasoir n’a jamais passé sur ma tête ; car je suis Nazarien de Dieu, dès le sein de ma mère. Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, et je deviendrais faible, et je serais comme tout autre homme.
CAHIl lui fit connaître tout son secret et lui dit : Le rasoir, n’a pas passé sur ma tête, car je suis un Nazir de Dieu dès le ventre de ma mère, si je suis rasé, ma force m’abandonnera, je deviens faible et je serai comme tout (autre) homme.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRalors il lui ouvrit tout son cœur et lui dit : Jamais rasoir ne passa sur ma tête, parce que dès le sein de ma mère je suis consacré à Dieu ; si j’étais rasé, ma force s’en irait, et je deviendrais débile et tel que tous les hommes.
LAUEt il lui déclara tout [ce qui était dans] son cœur, et il lui dit : Le rasoir n’a point passé sur ma tête, parce que je suis nazaréen de Dieu dès le ventre de ma mère. Si j’étais rasé, ma force se retirerait de moi, et je deviendrais faible, et je serais comme tous les hommes.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYet il lui déclara tout ce qui était dans son cœur, et lui dit : Le rasoir n’a jamais passé sur ma tête, car je suis nazaréen de Dieu dès le ventre de ma mère. Si j’étais rasé, ma force s’en irait de moi, et je deviendrais faible, et je serais comme tous les hommes.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt il lui ouvrit tout son cœur et lui dit : Jamais rasoir n’a passé sur ma tête, car je suis naziréen de Dieu dès le sein de ma mère. Si j’étais rasé, ma force se retirerait de moi, je deviendrais faible, et je serais comme tous les hommes.
ZAKet il lui dévoila tout son cœur, en disant : « Jamais rasoir n’a touché ma tête, car je suis voué à Dieu comme naziréen depuis le sein maternel ; si l’on me coupait les cheveux, je perdrais ma force et je deviendrais faible comme tout autre homme. »
VIGAlors, lui découvrant toute la vérité de la chose, il lui dit : La rasoir n’a jamais passé sur ma tête, parce que je suis nazaréen, c’est-à-dire consacré à Dieu dès le sein de ma mère. Si l’on me rase la tête, (toute) ma force m’abandonnera, et je deviendrai faible comme les autres hommes.
FILAlors, lui découvrant toute la vérité de la chose, il lui dit: La rasoir n’a jamais passé sur ma tête, parce que je suis nazaréen, c’est-à-dire consacré à Dieu dès le sein de ma mère. Si l’on me rase la tête, toute ma force m’abandonnera, et je deviendrai faible comme les autres hommes.
LSGil lui ouvrit tout son cœur, et lui dit : Le rasoir n’a point passé sur ma tête, parce que je suis consacré à Dieu dès le ventre de ma mère. Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, je deviendrais faible, et je serais comme tout autre homme.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAil lui ouvrit tout son cœur et lui dit : «?Le rasoir n’a jamais passé sur ma tête, car je suis nazaréen de Dieu dès le sein de ma mère. Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, je deviendrais faible et je serais comme tous les autres hommes.?»
BPCIl lui ouvrit donc son cœur et lui dit : “Le rasoir n’est jamais passé sur ma tête, car je suis nazir de Dieu depuis le sein de ma mère ; si l’on me rase, ma force se retirera de moi, je deviendrai faible et je serai comme un autre homme.”
JERIl lui ouvrit tout son cœur : "Le rasoir n’a jamais passé sur ma tête, lui dit-il, car je suis nazir de Dieu depuis le sein de ma mère. Si on me rasait, alors ma force se retirerait de moi, je perdrais ma vigueur et je deviendrais comme tous les hommes."
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGil lui ouvrit tout son cœur, et lui dit : Le rasoir n’a point passé sur ma tête, parce que je suis consacré à Dieu dès le ventre de ma mère. Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, je deviendrais faible, et je serais comme tout autre homme.
CHUIl lui rapporte tout son cœur et lui dit : « La lame n’est pas montée sur ma tête, oui, je suis nazir d’Elohîms, depuis le ventre de ma mère. Si je suis rasé, ma force s’écartera de moi. Je m’affaiblirai et serai comme tout humain. »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPAlors il lui ouvrit le plus secret de son cœur. Il lui dit: “Je suis consacré à Dieu depuis le sein de ma mère, et le rasoir n’est jamais passé sur ma tête. Si j’étais rasé, ma force se retirerait de moi et je deviendrais aussi faible que n’importe qui.”
S21Il lui ouvrit tout son cœur et lui dit : « Le rasoir n’est pas passé sur ma tête parce que je suis consacré à Dieu depuis le ventre de ma mère. Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, je deviendrais faible et je serais pareil à tout autre homme. »
KJFAlors il lui ouvrit tout son cœur, et lui dit: Le rasoir n’a jamais passé sur ma tête; car je suis Nazarien de Dieu, dès le sein de ma mère. Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, et je deviendrais faible, et je serais comme tout autre homme.
LXXκαὶ ἀπήγγειλεν αὐτῇ πάντα τὰ ἀπὸ καρδίας αὐτοῦ καὶ εἶπεν αὐτῇ ξυρὸν οὐκ ἀναβήσεται ἐπὶ τὴν κεφαλήν μου ὅτι ναζιραῖος θεοῦ ἐγώ εἰμι ἐκ κοιλίας μητρός μου καὶ ἐὰν ξυρήσωμαι ἀποστήσεται ἀπ’ ἐμοῦ ἡ ἰσχύς μου καὶ ἀσθενήσω καὶ ἔσομαι κατὰ πάντας τοὺς ἀνθρώπους.
VULtunc aperiens veritatem rei dixit ad eam ferrum numquam ascendit super caput meum quia nazareus id est consecratus Deo sum de utero matris meae si rasum fuerit caput meum recedet a me fortitudo mea et deficiam eroque ut ceteri homines
BHSוַיַּגֶּד־לָ֣הּ אֶת־כָּל־לִבֹּ֗ו וַיֹּ֤אמֶר לָהּ֙ מֹורָה֙ לֹֽא־עָלָ֣ה עַל־רֹאשִׁ֔י כִּֽי־נְזִ֧יר אֱלֹהִ֛ים אֲנִ֖י מִבֶּ֣טֶן אִמִּ֑י אִם־גֻּלַּ֨חְתִּי֙ וְסָ֣ר מִמֶּ֣נִּי כֹחִ֔י וְחָלִ֥יתִי וְהָיִ֖יתִי כְּכָל־הָאָדָֽם׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !