×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 11.39

Juges 11.39 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Juges 11.39  Au bout des deux mois, elle revint vers son père, et il accomplit sur elle le vœu qu’il avait fait. Elle n’avait point connu d’homme. Dès lors s’établit en Israël la coutume

Segond dite « à la Colombe »

Juges 11.39  Au bout des deux mois, elle revint vers son père, et il accomplit sur elle le vœu qu’il avait fait. Elle n’avait pas connu d’homme. Dès lors s’établit en Israël cette règle

Nouvelle Bible Segond

Juges 11.39  Au bout des deux mois, elle revint vers son père, et il s’acquitta sur elle du vœu qu’il avait fait. Elle n’avait jamais eu de relations avec un homme. Dès lors ce fut une prescription en Israël :

Segond Nouvelle Édition de Genève

Juges 11.39  Au bout des deux mois, elle revint vers son père, et il accomplit sur elle le vœu qu’il avait fait. Elle n’avait point connu d’homme. Dès lors s’établit en Israël la coutume

Segond 21

Juges 11.39  Au bout des deux mois, elle revint vers son père et il accomplit sur elle le vœu qu’il avait fait. Elle n’avait pas eu de relations avec un homme. Il y eut depuis lors une prescription en Israël :

Les autres versions

Bible du Semeur

Juges 11.39  À la fin des deux mois, elle revint auprès de son père, et il accomplit envers sa fille, qui était vierge, le vœu qu’il avait fait. C’est là l’origine de la coutume qui s’établit en Israël :

Traduction œcuménique de la Bible

Juges 11.39  À la fin des deux mois elle revint chez son père, et il accomplit sur elle le vœu qu’il avait prononcé. Or elle n’avait pas connu d’homme et cela devint une coutume en Israël

Bible de Jérusalem

Juges 11.39  Les deux mois écoulés, elle revint vers son père et il accomplit sur elle le vœu qu’il avait prononcé. Elle n’avait pas connu d’homme. Et de là vient cette coutume en Israël :

Bible Annotée

Juges 11.39  Et au bout de deux mois elle revint vers son père, et il accomplit à son égard le vœu qu’il avait fait ; et elle n’avait pas connu d’homme. Et de là vint la coutume en Israël

John Nelson Darby

Juges 11.39  Et il arriva, au bout de deux mois, qu’elle revint vers son père ; et il accomplit à son égard le vœu qu’il avait voué. Et elle n’avait point connu d’homme.

David Martin

Juges 11.39  Et au bout de deux mois elle retourna vers son père ; et il lui fit selon le vœu qu’il avait voué. Or elle n’avait point connu d’homme. Et ce fut une coutume en Israël,

Osterwald

Juges 11.39  Et, au bout de deux mois, elle revint vers son père, et il accomplit sur elle le vœu qu’il avait fait, et elle ne connut point d’homme.

Auguste Crampon

Juges 11.39  Les deux mois écoulés, elle revint vers son père, et il accomplit à son égard le vœu qu’il avait fait ; et elle n’avait pas connu d’homme. De là vint cette coutume en Israël :

Lemaistre de Sacy

Juges 11.39  Après les deux mois elle revint trouver son père, et il accomplit ce qu’il avait voué à l’égard de sa fille, qui en effet ne connut point d’homme. De là vint la coutume qui s’est toujours depuis observée en Israël,

André Chouraqui

Juges 11.39  Et c’est au bout de deux lunaisons, elle retourne vers son père. Il fait d’elle son vœu qu’il avait voué. Elle n’avait pas pénétré d’homme. Et c’est une loi en Israël,

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Juges 11.39  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Juges 11.39  וַיְהִ֞י מִקֵּ֣ץ׀ שְׁנַ֣יִם חֳדָשִׁ֗ים וַתָּ֨שָׁב֙ אֶל־אָבִ֔יהָ וַיַּ֣עַשׂ לָ֔הּ אֶת־נִדְרֹ֖ו אֲשֶׁ֣ר נָדָ֑ר וְהִיא֙ לֹא־יָדְעָ֣ה אִ֔ישׁ וַתְּהִי־חֹ֖ק בְּיִשְׂרָאֵֽל׃

Versions étrangères

New Living Translation

Juges 11.39  When she returned home, her father kept his vow, and she died a virgin. So it has become a custom in Israel