×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 10.4

Juges 10.4 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Juges 10.4  Il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons, et qui possédaient trente villes, appelées encore aujourd’hui bourgs de Jaïr, et situées dans le pays de Galaad.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Juges 10.4  Il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons, et qui possédaient trente villes, appelées encore aujourd’hui bourgs de Jaïr, et situées dans le pays de Galaad.

Segond 21

Juges 10.4  Il avait 30 fils, qui montaient sur 30 ânons et qui possédaient 30 villes, appelées aujourd’hui encore « bourgs de Jaïr » et situées dans le pays de Galaad.

Les autres versions

Bible Annotée

Juges 10.4  Il avait trente fils qui montaient trente ânons et qui possédaient trente villes, appelées bourgs de Jaïr jusqu’à ce jour, qui sont dans le pays de Galaad.

John Nelson Darby

Juges 10.4  Et il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons ; et ils avaient trente villes qu’on a nommées jusqu’à aujourd’hui les bourgs de Jaïr, lesquels sont dans le pays de Galaad.

David Martin

Juges 10.4  Et il eut trente fils, qui montaient sur trente ânons, et qui avaient trente villes, qu’on appelle les villes de Jaïr jusqu’à ce jour, lesquelles sont au pays de Galaad.

Ostervald

Juges 10.4  Il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons, et qui possédaient trente villes, qu’on appelle encore aujourd’hui les villes de Jaïr ; elles sont au pays de Galaad.

Lausanne

Juges 10.4  Il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons, et trente villes leur appartenaient ; on les appelle jusqu’à ce jour villages de Jaïr, lesquels sont dans la terre de Galaad.

Vigouroux

Juges 10.4  Ils avaient (Ayant) trente fils qui montaient sur trente poulains d’ânesses, et qui étaient princes de trente villes, au pays de Galaad. Jusqu’à ce jour elles sont nommées de son nom, Havoth-Jaïr, c’est-à-dire les villes de Jaïr.[10.4 Qui montaient, etc. Voir Juges, 5, 10. ― Havoth-Jaïr, dans le pays d’Argob. Voir Deutéronome, 3, 4.]

Auguste Crampon

Juges 10.4  Il avait trente fils, qui montaient trente ânons, et qui possédaient trente villes appelées encore aujourd’hui Bourgs de Jaïr, et situées dans le pays de Galaad.

Lemaistre de Sacy

Juges 10.4  Il avait trente fils qui montaient sur trente poulains d’ânesses, et qui étaient princes de trente villes au pays de Galaad, qui jusqu’aujourd’hui sont nommées de son nom, Havoth-Jaïr, c’est-à-dire, les villes de Jaïr.

Zadoc Kahn

Juges 10.4  Celui-ci eut trente fils, qui avaient trente ânons pour montures et possédaient trente villes, celles qu’on nomme, aujourd’hui encore, Bourgs de Jaïr, et qui sont au pays de Galaad.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Juges 10.4  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Juges 10.4  וַֽיְהִי־לֹ֞ו שְׁלֹשִׁ֣ים בָּנִ֗ים רֹֽכְבִים֙ עַל־שְׁלֹשִׁ֣ים עֲיָרִ֔ים וּשְׁלֹשִׁ֥ים עֲיָרִ֖ים לָהֶ֑ם לָהֶ֞ם יִקְרְא֣וּ׀ חַוֹּ֣ת יָאִ֗יר עַ֚ד הַיֹּ֣ום הַזֶּ֔ה אֲשֶׁ֖ר בְּאֶ֥רֶץ הַגִּלְעָֽד׃

La Vulgate

Juges 10.4  habens triginta filios sedentes super triginta pullos asinarum et principes triginta civitatum quae ex nomine eius appellatae sunt Avothiair id est oppida Iair usque in praesentem diem in terra Galaad