×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 10.4

Juges 10.4 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGJuges 10.4Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Juges 10.4Il avait trente fils qui montaient sur trente poulains d’ânesses, et qui étaient princes de trente villes au pays de Galaad, qui jusqu’aujourd’hui sont nommées de son nom, Havoth-Jaïr, c’est-à-dire, les villes de Jaïr.
David Martin - 1744 - MARJuges 10.4Et il eut trente fils, qui montaient sur trente ânons, et qui avaient trente villes, qu’on appelle les villes de Jaïr jusqu’à ce jour, lesquelles sont au pays de Galaad.
Ostervald - 1811 - OSTJuges 10.4Il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons, et qui possédaient trente villes, qu’on appelle encore aujourd’hui les villes de Jaïr ; elles sont au pays de Galaad.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHJuges 10.4Il avait trente fils qui montaient sur trente ânons et qui possédaient trente villes. On nomme ces villes ’Havath-Yaïr jusqu’à ce jour ; ils sont dans le pays de Guilâd.
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMJuges 10.4Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGRJuges 10.4Et il avait trente fils qui montaient trente ânes poulains, et ils possédaient trente villes, qu’on appelle encore aujourd’hui Bourgs de Jaïr, et elles sont dans le pays de Galaad.
Bible de Lausanne - 1872 - LAUJuges 10.4Il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons, et trente villes leur appartenaient ; on les appelle jusqu’à ce jour villages de Jaïr, lesquels sont dans la terre de Galaad.
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTJuges 10.4Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
John Nelson Darby - 1885 - DBYJuges 10.4Et il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons ; et ils avaient trente villes qu’on a nommées jusqu’à aujourd’hui les bourgs de Jaïr, lesquels sont dans le pays de Galaad.
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STAJuges 10.4Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Annotée - 1899 - BANJuges 10.4Il avait trente fils qui montaient trente ânons et qui possédaient trente villes, appelées bourgs de Jaïr jusqu’à ce jour, qui sont dans le pays de Galaad.
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKJuges 10.4Celui-ci eut trente fils, qui avaient trente ânons pour montures et possédaient trente villes, celles qu’on nomme, aujourd’hui encore, Bourgs de Jaïr, et qui sont au pays de Galaad.
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGJuges 10.4Ils avaient (Ayant) trente fils qui montaient sur trente poulains d’ânesses, et qui étaient princes de trente villes, au pays de Galaad. Jusqu’à ce jour elles sont nommées de son nom, Havoth-Jaïr, c’est-à-dire les villes de Jaïr.[10.4 Qui montaient, etc. Voir Juges, 5, 10. ― Havoth-Jaïr, dans le pays d’Argob. Voir Deutéronome, 3, 4.]
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILJuges 10.4Ils avaient trente fils qui montaient sur trente poulains d’ânesses, et qui étaient princes de trente villes, au pays de Galaad. Jusqu’à ce jour elles sont nommées de son nom, Havoth-Jaïr, c’est-à-dire les villes de Jaïr.
Louis Segond - 1910 - LSGJuges 10.4Il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons, et qui possédaient trente villes, appelées encore aujourd’hui bourgs de Jaïr, et situées dans le pays de Galaad.
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNJuges 10.4Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Augustin Crampon - 1923 - CRAJuges 10.4Il avait trente fils, qui montaient trente ânons, et qui possédaient trente villes appelées encore aujourd’hui Bourgs de Jaïr, et situées dans le pays de Galaad.
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCJuges 10.4Il eut trente fils, qui montaient trente ânons et possédaient trente villes, appelées Bourgs de Jaïr jusqu’aujourd’hui ; elles sont de Galaad.
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRIJuges 10.4Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGJuges 10.4Il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons, et qui possédaient trente villes, appelées encore aujourd’hui bourgs de Jaïr, et situées dans le pays de Galaad.
Bible André Chouraqui - 1985 - CHUJuges 10.4Et c’est avec lui trente fils ; ils chevauchent trente ânons. Ils ont trente villages qui sont criés : les Douars de Iaïr jusqu’à ce jour, en terre de Guil’ad.
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCJuges 10.4Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TREJuges 10.4Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible des Peuples - 1998 - BDPJuges 10.4Il avait 30 fils qui montaient 30 ânons, et il possédait 30 villes qu’on appelle encore aujourd’hui les Douars-de-Yaïr, au pays de Galaad.
Segond 21 - 2007 - S21Juges 10.4Il avait 30 fils, qui montaient sur 30 ânons et qui possédaient 30 villes, appelées aujourd’hui encore « bourgs de Jaïr » et situées dans le pays de Galaad.
King James en Français - 2016 - KJFJuges 10.4Il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons, et qui possédaient trente villes, qu’on appelle encore aujourd’hui les villes de Jaïr; elles sont au pays de Galaad.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXJuges 10.4καὶ ἐγένοντο αὐτῷ τριάκοντα καὶ δύο υἱοὶ ἐπιβεβηκότες ἐπὶ τριάκοντα καὶ δύο πώλους καὶ τριάκοντα καὶ δύο πόλεις αὐτοῖς καὶ ἐκάλεσεν αὐτὰς Ἐπαύλεις Ιαϊρ ἕως τῆς ἡμέρας ταύτης αἵ εἰσιν ἐν τῇ γῇ Γαλααδ.
La Vulgate - 1454 - VULJuges 10.4habens triginta filios sedentes super triginta pullos asinarum et principes triginta civitatum quae ex nomine eius appellatae sunt Avothiair id est oppida Iair usque in praesentem diem in terra Galaad
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSJuges 10.4וַֽיְהִי־לֹ֞ו שְׁלֹשִׁ֣ים בָּנִ֗ים רֹֽכְבִים֙ עַל־שְׁלֹשִׁ֣ים עֲיָרִ֔ים וּשְׁלֹשִׁ֥ים עֲיָרִ֖ים לָהֶ֑ם לָהֶ֞ם יִקְרְא֣וּ׀ חַוֹּ֣ת יָאִ֗יר עַ֚ד הַיֹּ֣ום הַזֶּ֔ה אֲשֶׁ֖ר בְּאֶ֥רֶץ הַגִּלְעָֽד׃
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTJuges 10.4Ce verset n’existe pas dans cette traduction !