×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Apocalypse 3.8

Apocalypse 3.8 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Apocalypse 3.8  Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu a peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Apocalypse 3.8  Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer.

Segond 21

Apocalypse 3.8  Je connais tes œuvres. Voici, j’ai mis devant toi une porte ouverte que personne ne peut refermer, parce que tu as peu de puissance et que tu as gardé ma parole sans renier mon nom.

Les autres versions

Bible Annotée

Apocalypse 3.8  Je connais tes œuvres ; voici, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer ; parce que tu as peu de force et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom.

John Nelson Darby

Apocalypse 3.8  Je connais tes œuvres. Voici, j’ai mis devant toi une porte ouverte que personne ne peut fermer, car tu as peu de force, et tu as gardé ma parole, et tu n’as pas renié mon nom.

David Martin

Apocalypse 3.8  Je connais tes œuvres : voici, je t’ai ouvert une porte, et personne ne la peut fermer ; parce que tu as un peu de force, que tu as gardé ma parole, et que tu n’as point renoncé mon Nom.

Ostervald

Apocalypse 3.8  Je connais tes œuvres ; voici, j’ai ouvert une porte devant toi, et personne ne peut la fermer ; parce que tu as peu de force, que tu as gardé ma parole, et que tu n’as point renié mon nom.

Lausanne

Apocalypse 3.8  Je connais tes œuvres ; voici que j’ai mis devant toi une porte ouverte, et nul ne la peut fermer ; parce que tu as un peu de force, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom.

Vigouroux

Apocalypse 3.8  Je connais tes œuvres ; voici, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer, parce que tu as peu de force, et que (cependant) tu as gardé ma parole et n’as pas renié mon nom.[3.8 J’ai posé ; littéralement, j’ai donné. Le verbe hébreu correspondant réunit ces deux significations.]

Auguste Crampon

Apocalypse 3.8  Je connais tes œuvres. Voici que j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer, parce que tu as peu de puissance, que tu as gardé ma parole et que tu n’as point renié mon nom.

Lemaistre de Sacy

Apocalypse 3.8  Je connais vos œuvres : je vous ai ouvert une porte que personne ne peut fermer ; parce qu’encore que vous ayez peu de force, vous avez néanmoins gardé ma parole, et n’avez point renoncé mon nom.

Zadoc Kahn

Apocalypse 3.8  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Apocalypse 3.8  Οἶδά σου τὰ ἔργα — ἰδοὺ δέδωκα ἐνώπιόν σου θύραν ἠνεῳγμένην, ἣν οὐδεὶς δύναται κλεῖσαι αὐτήν — ὅτι μικρὰν ἔχεις δύναμιν, καὶ ἐτήρησάς μου τὸν λόγον, καὶ οὐκ ἠρνήσω τὸ ὄνομά μου.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Apocalypse 3.8  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Apocalypse 3.8  scio opera tua ecce dedi coram te ostium apertum quod nemo potest cludere quia modicam habes virtutem et servasti verbum meum et non negasti nomen meum