×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Josué 8.20

Josué 8.20 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Josué 8.20  Les gens d’Aï, ayant regardé derrière eux, virent la fumée de la ville monter vers le ciel, et ils ne purent se sauver d’aucun côté. Le peuple qui fuyait vers le désert se retourna contre ceux qui le poursuivaient ;

Segond dite « à la Colombe »

Josué 8.20  Les gens de Aï se retournèrent, et voici ce qu’ils virent : la fumée de la ville montait jusqu’au ciel. Ils n’eurent même plus la place de fuir d’un côté ou de l’autre. Le peuple qui fuyait au désert se retourna contre les poursuivants.

Nouvelle Bible Segond

Josué 8.20  Les gens du Aï se retournèrent : ils virent la fumée de la ville qui montait jusqu’au ciel. Ils n’eurent même plus la place de fuir d’un côté ou de l’autre. Alors ceux qui fuyaient au désert firent volte–face pour affronter leurs poursuivants.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Josué 8.20  Les gens d’Aï, ayant regardé derrière eux, virent la fumée de la ville monter vers le ciel, et ils ne purent se sauver d’aucun côté. Le peuple qui fuyait vers le désert se retourna contre ceux qui le poursuivaient ;

Segond 21

Josué 8.20  En regardant derrière eux, les habitants d’Aï virent la fumée de la ville monter vers le ciel, et ils ne purent se sauver d’aucun côté. Le peuple qui fuyait vers le désert se retourna contre ses poursuivants.

Les autres versions

Bible du Semeur

Josué 8.20  Lorsque les hommes d’Aï se retournèrent, ils virent la fumée qui s’élevait de leur ville dans le ciel. Ils n’eurent même plus la possibilité de fuir, toute retraite d’un côté comme de l’autre leur étant coupée, car les Israélites qui fuyaient vers le désert faisaient à présent volte-face contre leurs poursuivants.

Traduction œcuménique de la Bible

Josué 8.20  Les hommes de Aï se retournèrent et regardèrent : voici que la fumée de la ville montait vers le ciel ; personne ne trouva la force de fuir d’un côté ou de l’autre ; le peuple qui fuyait vers le désert fit volte-face vers celui qui le poursuivait.

Bible de Jérusalem

Josué 8.20  Les gens de Aï se retournèrent et virent : voici que la fumée de la ville montait vers le ciel. Aucun d’entre eux ne se sentit le courage de fuir ici ou là, tandis que le peuple en fuite vers le désert se retournait contre ceux qui le poursuivaient.

Bible Annotée

Josué 8.20  Et les hommes d’Aï se retournèrent et regardèrent ; et voici la fumée de la ville montait vers le ciel, et il n’y avait pour eux aucune possibilité de fuir ni d’un côté ni de l’autre, le peuple qui fuyait vers le désert s’étant retourné contre ceux qui le poursuivaient.

John Nelson Darby

Josué 8.20  Et les hommes d’Aï se retournèrent, et virent : et voici, la fumée de la ville montait vers les cieux ; et il n’y eut en eux aucune force pour fuir ni d’un côté ni de l’autre. Et le peuple qui fuyait vers le désert se tourna contre ceux qui le poursuivaient.

David Martin

Josué 8.20  Et les gens de Haï se tournant derrière eux, regardèrent ; et voici, la fumée de la ville montait jusqu’au ciel : et il n’y eut en eux aucune force pour fuir : et le peuple qui fuyait vers le désert, se tourna contre ceux qui le poursuivaient.

Osterwald

Josué 8.20  Et les gens d’Aï, se tournant derrière eux, regardèrent, et voici, la fumée de la ville montait vers le ciel ; et il n’y eut en eux aucune force pour fuir ici ou là. Et le peuple qui fuyait vers le désert, se retourna contre ceux qui le poursuivaient.

Auguste Crampon

Josué 8.20  Les hommes d’Haï, regardant derrière eux, aperçurent la fumée de la ville qui montait vers le ciel, et ils ne purent plus se sauver d’aucun côté, le peuple qui fuyait vers le désert se retournant contre ceux qui le poursuivaient.

Lemaistre de Sacy

Josué 8.20  Or les gens de la ville qui poursuivaient Josué, regardant derrière eux , et voyant la fumée de la ville qui s’élevait jusqu’au ciel, ne purent plus fuir ni d’un côté ni d’un autre ; surtout parce que ceux qui avaient fait semblant de fuir, et qui marchaient du côté du désert, tournèrent visage contre eux, et attaquèrent vivement ceux qui les avaient poursuivis jusqu’alors.

André Chouraqui

Josué 8.20  Les hommes de ’Aï font volte-face derrière eux. Ils voient et voici : la fumée de la ville est montée vers les ciels. Il n’était plus de mains en eux pour s’enfuir, ici et là. Le peuple qui s’enfuit au désert se renverse contre le poursuivant.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Josué 8.20  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Josué 8.20  וַיִּפְנ֣וּ אַנְשֵׁי֩ הָעַ֨י אַחֲרֵיהֶ֜ם וַיִּרְא֗וּ וְהִנֵּ֨ה עָלָ֜ה עֲשַׁ֤ן הָעִיר֙ הַשָּׁמַ֔יְמָה וְלֹא־הָיָ֨ה בָהֶ֥ם יָדַ֛יִם לָנ֖וּס הֵ֣נָּה וָהֵ֑נָּה וְהָעָם֙ הַנָּ֣ס הַמִּדְבָּ֔ר נֶהְפַּ֖ךְ אֶל־הָרֹודֵֽף׃