×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Josué 15.9

Josué 15.9 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC elle passe depuis le haut de la montagne jusqu’à la fontaine de Nephtoa, et s’étend jusqu’aux villages du mont Ephron. Elle baisse ensuite vers Baala, qui est Cariath-iarim, c’est-à-dire, la ville des forêts ;
MAREt cette frontière s’alignera depuis le sommet de la montagne jusqu’à la fontaine des eaux de Nephtoah, et sortira vers les villes de la montagne de Héphron ; puis cette frontière s’alignera à Bahala, qui est Kirjath-jéharim.
OSTCette frontière s’étendait du sommet de la montagne vers la source des eaux de Nephthoach, et sortait vers les villes de la montagne d’Éphron ; puis la frontière s’étendait à Baala, qui est Kirjath-Jéarim.
CAHLa limite se dirige du sommet de la montagne vers la source des eaux de Naphtoa’h, et s’étend vers les villes de la montagne d’Ephrone ; la limite se dirige vers Baala, c’est Kiriath-Iarime.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt du sommet de la montagne la frontière était tracée jusqu’à la Fontaine des Eaux de Nephthoah et continuait jusqu’aux villes de la montagne d’Ephron et suivait une ligne jusqu’à Baalah, c’est-à-dire, Kiriath-Jearim.
LAUet la limite se trace du sommet de la montagne à la source des eaux de Nephtoah, et elle sort vers les villes de la montagne d’Ephron ; et la limite se trace par Baala, qui est Kiriath-jearim.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYet la frontière fut tracée depuis le sommet de la montagne jusqu’à la source des eaux de Nephtoah, et elle sortait vers les villes de la montagne d’Éphron ; et la frontière fut tracée par Baala, qui est Kiriath-Jéarim ;
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANDu sommet de la montagne elle continuait jusqu’à la fontaine des eaux de Nephthoach, puis se dirigeait vers les villes de la montagne d’Ephron et continuait jusqu’à Baala, qui est Kiriath-Jéarim.
ZAKDu sommet de la montagne, la limite s’infléchit vers la source de Mê-Neftoah, se dirige vers les villes de la montagne d’Efrôn, tourne vers Baala, qui est Kiryath-Yearim,
VIGelle passe depuis le haut de la montagne jusqu’à la fontaine de Nephtoa, et s’étend jusqu’aux villages du mont Ephron. Elle descend ensuite vers Baala, qui est Cariathiarim, c’est-à-dire la ville des forêts ;[15.9 La fontaine de Nephtoa, probablement les Etangs de Salomon, près de la source d’Etan.]
FILelle passe depuis le haut de la montagne jusqu’à la fontaine de Nephtoa, et s’étend jusqu’aux villages du mont Ephron. Elle descend ensuite vers Baala, qui est Cariathiarim, c’est-à-dire la ville des forêts;
LSGDu sommet de la montagne elle s’étendait jusqu’à la source des eaux de Nephthoach, continuait vers les villes de la montagne d’Éphron, et se prolongeait par Baala, qui est Kirjath Jearim.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRADu sommet de la montagne, la frontière s’étendait jusqu’à la source des eaux de Nephtoa, aboutissait vers les villes de la montagne d’Ephron ; et la frontière s’étendait vers Baala, qui est Cariath-Jéarim.
BPCDu sommet de la montagne, la limite s’infléchissait vers la source des eaux de Néphtoa, se dirigeait vers les forêts du mont Ephron et tournait du côté de Baala - c’est Cariathiarim.
JERDu sommet de la montagne, la frontière s’infléchissait vers la source des eaux de Nephtoah et se dirigeait vers les villes du mont Ephrôn pour tourner dans la direction de Baala — c’est Qiryat-Yéarim.
TRIDu sommet de la montagne, la frontière s’infléchissait vers la source des eaux de Nephtoah et se dirigeait vers les villes du mont Ephrôn pour tourner dans la direction de Baala — c’est Qiryat-Yéarim.
NEGDu sommet de la montagne elle s’étendait jusqu’à la source des eaux de Nephthoach, continuait vers les villes de la montagne d’Ephron, et se prolongeait par Baala, qui est Kirjath-Jearim.
CHULa frontière s’infléchit de la tête de la montagne, vers la source des eaux de Nèphtoah. Elle sort vers les villes du mont ’Èphrôn. La frontière s’infléchit vers Ba’ala, qui est à Qiriat-Ie’arîm.
JDCLa frontière s’infléchit de la tête de la montagne, vers la source des eaux de Nèphtoah. Elle sort vers les villes du mont ’Èphrôn. La frontière s’infléchit vers Ba’ala, qui est à Qiriat-Ie’arîm.
TRELa frontière s’infléchit de la tête de la montagne, vers la source des eaux de Nèphtoah. Elle sort vers les villes du mont ’Èphrôn. La frontière s’infléchit vers Ba’ala, qui est à Qiriat-Ie’arîm.
BDPAlors la frontière s’abaissait du sommet de la montagne vers la fontaine des eaux de Neftoa, puis elle se dirigeait vers les villes qui se trouvent sur le mont Éfron et tournait dans la direction de Baala (c’est Kiryat-Yéarim).
S21Du sommet de la montagne, elle s’étendait jusqu’à la source des eaux de Nephthoach, continuait vers les villes du mont Ephron et se prolongeait par Baala, c’est-à-dire Kirjath-Jearim.
KJFCette frontière s’étendait du sommet de la montagne vers la source des eaux de Nephthoah, et sortait vers les villes de la montagne d’Éphron; puis la frontière s’étendait à Baalah, qui est Kirjath-Jéarim.
LXXκαὶ διεκβάλλει τὸ ὅριον ἀπὸ κορυφῆς τοῦ ὄρους ἐπὶ πηγὴν ὕδατος Ναφθω καὶ διεκβάλλει εἰς τὸ ὄρος Εφρων καὶ ἐξάξει τὸ ὅριον εἰς Βααλ αὕτη ἐστὶν πόλις Ιαριμ.
VULpertransitque a vertice montis usque ad fontem aquae Nepthoa et pervenit usque ad vicos montis Ephron inclinaturque in Bala quae est Cariathiarim id est urbs Silvarum
BHSוְתָאַ֨ר הַגְּב֜וּל מֵרֹ֣אשׁ הָהָ֗ר אֶל־מַעְיַן֙ מֵ֣י נֶפְתֹּ֔וחַ וְיָצָ֖א אֶל־עָרֵ֣י הַר־עֶפְרֹ֑ון וְתָאַ֤ר הַגְּבוּל֙ בַּעֲלָ֔ה הִ֖יא קִרְיַ֥ת יְעָרִֽים׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !