×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Hébreux 12.28

Hébreux 12.28 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Hébreux 12.28  C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable,

Segond dite « à la Colombe »

Hébreux 12.28  C’est pourquoi, puisque nous recevons un royaume inébranlable, ayons de la reconnaissance, en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte.

Nouvelle Bible Segond

Hébreux 12.28  Aussi, puisque nous recevons un royaume inébranlable, montrons notre gratitude en rendant à Dieu un culte qui soit agréé de lui, avec piété et avec crainte.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Hébreux 12.28  C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte,

Segond 21

Hébreux 12.28  C’est pourquoi, puisque nous recevons un royaume inébranlable, attachons-nous à la grâce qui nous permet de rendre à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec respect et avec piété.

Les autres versions

Bible du Semeur

Hébreux 12.28  Le royaume que nous recevons est inébranlable : soyons donc reconnaissants et servons Dieu d’une manière qui lui soit agréable, avec soumission et respect,

Traduction œcuménique de la Bible

Hébreux 12.28  Puisque nous recevons un royaume inébranlable, tenons bien cette grâce. Par elle, servons Dieu d’une manière qui lui soit agréable, avec soumission et avec crainte.

Bible de Jérusalem

Hébreux 12.28  Ainsi, puisque nous recevons la possession d’un royaume inébranlable, retenons fermement la grâce, et par elle rendons à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec religion et crainte.

Bible Annotée

Hébreux 12.28  C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, ayons de la reconnaissance, par laquelle nous rendions à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec respect et avec crainte ;

John Nelson Darby

Hébreux 12.28  C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, retenons la grâce par laquelle nous servions Dieu d’une manière qui lui soit agréable, avec révérence et avec crainte.

David Martin

Hébreux 12.28  C’est pourquoi saisissant le Royaume qui ne peut point être ébranlé, retenons la grâce par laquelle nous servions Dieu, en sorte que nous lui soyons agréables avec respect et avec crainte,

Osterwald

Hébreux 12.28  C’est pourquoi, saisissant le royaume inébranlable, conservons la grâce, afin que par elle nous rendions notre culte à Dieu d’une manière qui lui soit agréable, avec respect et crainte ;

Auguste Crampon

Hébreux 12.28  Ainsi, puisque nous rentrons en possession d’un royaume qui ne sera point ébranlé, retenons fermement la grâce ; par elle rendons à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte.

Lemaistre de Sacy

Hébreux 12.28  C’est pourquoi, commençant déjà à posséder ce royaume qui n’est sujet à aucun changement, conservons la grâce par laquelle nous puissions rendre à Dieu un culte qui lui soit agréable, étant accompagné de respect et d’une sainte frayeur :

André Chouraqui

Hébreux 12.28  Ainsi, recevant un royaume inébranlable, tenons le chérissement, pour que nous puissions servir Elohîms à son gré, avec ferveur, dans le frémissement.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Hébreux 12.28  διὸ βασιλείαν ἀσάλευτον παραλαμβάνοντες ἔχωμεν χάριν, δι’ ἧς ⸀λατρεύωμεν εὐαρέστως τῷ θεῷ μετὰ ⸂εὐλαβείας καὶ δέους⸃,

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Hébreux 12.28  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Hébreux 12.28  Since we are receiving a Kingdom that cannot be destroyed, let us be thankful and please God by worshiping him with holy fear and awe.