×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Deutéronome 15.9

Deutéronome 15.9 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Deutéronome 15.9  Garde-toi d’être assez méchant pour dire en ton cœur : La septième année, l’année du relâche, approche ! Garde-toi d’avoir un œil sans pitié pour ton frère indigent et de lui faire un refus. Il crierait à l’Éternel contre toi, et tu te chargerais d’un péché.

Segond dite « à la Colombe »

Deutéronome 15.9  Garde-toi d’avoir dans ton cœur des pensées détestables et de dire : La septième année, l’année de la remise approche ! (Garde-toi) d’avoir un œil sans pitié pour ton frère pauvre et de ne rien lui donner. Il crierait à l’Éternel contre toi, et tu te chargerais d’un péché.

Nouvelle Bible Segond

Deutéronome 15.9  Garde–toi de tenir un raisonnement sans morale, en te disant : « La septième année, l’année de la remise, approche ! », de regarder d’un œil mauvais ton frère pauvre et de ne rien lui donner. Il invoquerait le SEIGNEUR contre toi, et ce serait un péché pour toi.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Deutéronome 15.9  Garde-toi d’être assez méchant pour dire en ton cœur : La septième année, l’année du relâche, approche ! Garde-toi d’avoir un œil sans pitié pour ton frère indigent et de lui opposer un refus. Il crierait à l’Éternel contre toi, et tu te chargerais d’un péché.

Segond 21

Deutéronome 15.9  Veille bien à ne pas te montrer assez méchant pour dire dans ton cœur : ‹ La septième année, l’année de la remise des dettes, approche ! › Veille bien à ne pas avoir un regard mauvais envers ton frère pauvre, au point de ne rien lui donner. Il crierait à l’Éternel contre toi et tu te chargerais d’un péché.

Les autres versions

Bible du Semeur

Deutéronome 15.9  Garde-toi bien de nourrir dans ton cœur des pensées mesquines et de te dire : « C’est bientôt la septième année, l’année de la remise des dettes » et, pour cette raison, de regarder ton compatriote pauvre d’un mauvais œil sans rien lui donner. Car alors, il se plaindrait de toi à l’Éternel et tu porterais la responsabilité d’une faute.

Traduction œcuménique de la Bible

Deutéronome 15.9  Garde-toi bien d’avoir dans ton cœur une pensée de vaurien en te disant : « C’est bientôt la septième année, celle de la remise », et en regardant durement ton frère pauvre, sans rien lui donner. Car alors, il appellerait le Seigneur contre toi, et ce serait un péché pour toi.

Bible de Jérusalem

Deutéronome 15.9  Ne va pas tenir en ton cœur ces mauvais propos : "Voici bientôt la septième année, l’année de remise", en regardant méchamment ton frère pauvre sans rien lui donner ; il en appellerait à Yahvé contre toi et tu serais chargé d’un péché !

Bible Annotée

Deutéronome 15.9  Prends garde à toi, de peur qu’il n’y ait dans ton cœur une pensée basse et que tu ne dises : La septième année, l’année du relâche approche, et que ton œil ne soit sans pitié envers ton frère pauvre et que tu ne lui donnes rien et qu’il ne crie contre toi à l’Éternel et qu’il n’y ait du péché en toi.

John Nelson Darby

Deutéronome 15.9  Prends garde à toi, de peur qu’il n’y ait dans ton cœur quelque pensée de Bélial, et que tu ne dises : La septième année approche, l’année de relâche, et que ton œil ne soit méchant contre ton frère pauvre, et que tu ne lui donnes pas, et qu’il ne crie contre toi à l’Éternel, et qu’il n’y ait du péché en toi.

David Martin

Deutéronome 15.9  Prends garde à toi, que tu n’aies dans on cœur quelque méchante intention, et [que] tu ne dises : La septième année, qui est l’année de relâche, approche ; et que ton œil étant malin contre ton frère pauvre, afin de ne lui rien donner, il ne crie à l’Éternel contre toi, et qu’il n’y ait du péché en toi.

Osterwald

Deutéronome 15.9  Prends garde à toi, qu’il n’y ait une pensée impie dans ton cœur, et que tu ne dises : La septième année, l’année de relâche, approche ; et que, ton œil étant sans pitié envers ton frère pauvre pour ne lui rien donner, il ne crie contre toi à l’Éternel, et qu’il n’y ait du péché en toi.

Auguste Crampon

Deutéronome 15.9  Prends garde qu’il ne s’élève dans ton cœur cette pensée basse : « La septième année, l’année de rémission, approche ! » et que ton œil ne soit mauvais envers ton frère pauvre, de peur que tu ne lui donnes rien, et qu’il ne crie à Yahweh contre toi, et que tu ne sois chargé d’un péché.

Lemaistre de Sacy

Deutéronome 15.9  Prenez garde de ne vous point laisser surprendre à cette pensée impie, et de ne pas dire dans votre cœur : La septième année, qui est l’année de la remise, est proche ; et de ne pas détourner ainsi vos yeux de votre frère qui est pauvre, sans vouloir lui prêter ce qu’il vous demande ; de peur qu’il ne crie contre vous au Seigneur, et que cela ne vous soit imputé à péché :

André Chouraqui

Deutéronome 15.9  Garde-toi et qu’il n’y ait pas en ton cœur une parole de Belia’al, pour dire : ‹ Elle approche, la septième année, l’année de la rémission !’ Ton œil méferait contre ton frère pauvre ; tu ne lui donnerais rien. Il crierait contre toi vers IHVH-Adonaï, et ce serait contre toi une faute.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Deutéronome 15.9  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Deutéronome 15.9  הִשָּׁ֣מֶר לְךָ֡ פֶּן־יִהְיֶ֣ה דָבָר֩ עִם־לְבָבְךָ֨ בְלִיַּ֜עַל לֵאמֹ֗ר קָֽרְבָ֣ה שְׁנַֽת־הַשֶּׁבַע֮ שְׁנַ֣ת הַשְּׁמִטָּה֒ וְרָעָ֣ה עֵֽינְךָ֗ בְּאָחִ֨יךָ֙ הָֽאֶבְיֹ֔ון וְלֹ֥א תִתֵּ֖ן לֹ֑ו וְקָרָ֤א עָלֶ֨יךָ֙ אֶל־יְהוָ֔ה וְהָיָ֥ה בְךָ֖ חֵֽטְא׃

Versions étrangères

New Living Translation

Deutéronome 15.9  Do not be mean-spirited and refuse someone a loan because the year of release is close at hand. If you refuse to make the loan and the needy person cries out to the LORD, you will be considered guilty of sin.