×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Romains 12.1

Romains 12.1 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGRomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, que vous presentiez vos corps en sacrifice vivant, saint, plaisant à Dieu, [qui est] vostre raisonnable service.
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Romains 12.1Je vous conjure donc, mes frères, par la miséricorde de Dieu, de lui offrir vos corps comme une hostie vivante, sainte et agréable à ses yeux, pour lui rendre un culte raisonnable et spirituel .
David Martin - 1744 - MARRomains 12.1Je vous exhorte donc, mes frères, par les compassions de Dieu, que vous offriez vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre raisonnable service.
Ostervald - 1811 - OSTRomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, c’est votre culte raisonnable.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHRomains 12.1Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMRomains 12.1Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGRRomains 12.1Je vous invite donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu ; c’est là le culte que vous devez raisonnablement rendre.
Bible de Lausanne - 1872 - LAURomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, par les miséricordes de Dieu, à présenter vos corps [comme] un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, [ce qui est] votre culte raisonnable{Ou selon la parole.}
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTRomains 12.1Je vous invite donc, mes frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos personnes en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu: c’est là le culte spirituel que vous lui devez.
John Nelson Darby - 1885 - DBYRomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à présenter vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre service intelligent.
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STARomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, au nom du Dieu des compassions, à lui offrir vos personnes en sacrifice vivant, saint, acceptable ; ce serait de votre part un culte raisonnable.
Bible Annotée - 1899 - BANRomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre culte raisonnable.
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKRomains 12.1Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGRomains 12.1Je vous conjure donc, mes frères, par la miséricorde de Dieu, d’offrir vos corps comme une hostie vivante, sainte, agréable à Dieu ; ce sera votre culte raisonnable.
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILRomains 12.1Je vous conjure donc, mes frères, par la miséricorde de Dieu, d’offrir vos corps comme une hostie vivante, sainte, agréable à Dieu; ce sera votre culte raisonnable.
Louis Segond - 1910 - LSGRomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNRomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre culte raisonnable.
Bible Augustin Crampon - 1923 - CRARomains 12.1Je vous exhorte donc, mes frères, par la miséricorde de Dieu, à offrir vos corps comme une hostie vivante, sainte, agréable à Dieu : c’est là le culte spirituel que vous lui devez.
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCRomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, par la miséricorde de Dieu, à offrir vos corps comme une hostie vivante, sainte, capable de plaire à Dieu ; c’est le culte que la raison vous demande.
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRIRomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à présenter vos corps en victime vivante, sainte, agréable à Dieu : c’est le culte raisonnable, le vôtre.
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGRomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.
Bible André Chouraqui - 1985 - CHURomains 12.1Je vous exhorte donc, frères, par les matrices d’Elohîms, à présenter vos corps en vivant sacrifice, consacré, agréable à Elohîms : tel est votre service raisonnable.
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCRomains 12.1Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TRERomains 12.1Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible des Peuples - 1998 - BDPRomains 12.1Je vous en prie, frères, au nom de Dieu et de sa grande tendresse, offrez à Dieu votre propre personne comme une victime vivante et sainte, capable de lui plaire: c’est là l’hommage d’une créature raisonnable.
Segond 21 - 2007 - S21Romains 12.1Je vous encourage donc, frères et sœurs, par les compassions de Dieu, à offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu. Ce sera de votre part un culte raisonnable.
King James en Français - 2016 - KJFRomains 12.1Je vous supplie donc, frères, par les compassions de Dieu, à présenter vos corps en un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, c’est votre service raisonnable.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXRomains 12.1Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
La Vulgate - 1454 - VULRomains 12.1obsecro itaque vos fratres per misericordiam Dei ut exhibeatis corpora vestra hostiam viventem sanctam Deo placentem rationabile obsequium vestrum
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSRomains 12.1Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTRomains 12.1Παρακαλῶ οὖν ὑμᾶς, ἀδελφοί, διὰ τῶν οἰκτιρμῶν τοῦ θεοῦ παραστῆσαι τὰ σώματα ὑμῶν θυσίαν ζῶσαν ἁγίαν ⸂εὐάρεστον τῷ θεῷ⸃, τὴν λογικὴν λατρείαν ὑμῶν·