×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Actes 19.19

Actes 19.19 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Il y en eut aussi beaucoup de ceux qui avaient exercé les arts curieux, qui apportèrent leurs livres, et les brûlèrent devant tout le monde ; et quand on en eut supputé le prix, on trouva qu’il montait à cinquante mille pièces d’argent.
MARPlusieurs aussi de ceux qui s’étaient adonnés à des pratiques curieuses, apportèrent leurs Livres, et les brûlèrent devant tous, dont ayant supputé le prix, on trouva qu’il montait à cinquante mille pièces d’argent.
OSTEt un grand nombre de ceux qui avaient exercé des sorcelleries, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tout le monde ; et quand on en eut calculé le prix, on le trouva de cinquante mille pièces d’argent.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGROr, un très grand nombre de ceux qui avaient pratiqué les arts curieux ayant apporté leurs livres, les brûlaient en présence de tous ; et ils en supputèrent le prix, et ils trouvèrent qu’il se montait à cinquante mille drachmes d’argent.
LAUEt un assez grand nombre de ceux qui avaient exercé les pratiques curieuses, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tous ; et ils en calculèrent le prix, et le trouvèrent de cinquante mille pièces d’argent.
OLTUn grand nombre de ceux qui exerçaient les sciences occultes, apportèrent leurs livres et les brûlèrent devant tout le monde; ils en calculèrent le prix et trouvèrent qu’il s’élevait à cinquante mille drachmes:
DBYPlusieurs aussi de ceux qui s’étaient adonnés à des pratiques curieuses, apportèrent leurs livres et les brûlèrent devant tous ; et ils en supputèrent le prix, et ils trouvèrent qu’il se montait à cinquante mille pièces d’argent.
STACeux qui s’étaient livrés à la magie vinrent en foule, apportèrent leurs livres et les brûlèrent publiquement. On en estima la valeur ; elle se trouva être de cinquante mille pièces d’argent.
BANEt un assez grand nombre de ceux qui avaient pratiqué les arts occultes, ayant apporté les livres, les brûlaient en présence de tous. Et on en calcula le prix, et on trouva qu’il se montait à cinquante mille pièces d’argent.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGBeaucoup de ceux qui avaient exercé les arts magiques (curieux, note) apportèrent leurs livres et les brûlèrent devant tout le monde ; et quand on en eut supputé le prix, on trouva la somme de cinquante mille deniers.[19.19 Les arts curieux ou magiques. La magie était en si grand honneur à Ephèse, que les formules magiques qu’on portait en Orient comme amulettes s’appelaient lettres éphésiennes. — Leurs livres, qui traitaient de la magie et en renfermaient les formules. — Cinquante mille deniers, 43.5 francs (en 1 900).]
FILBeaucoup de ceux qui avaient exercé les arts magiques apportèrent leurs livres et les brûlèrent devant tout le monde; et quand on en eut supputé le prix, on trouva la somme de cinquante mille deniers.
LSGEt un certain nombre de ceux qui avaient exercé les arts magiques, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tout le monde : on en estima la valeur à cinquante mille pièces d’argent.
SYNPlusieurs de ceux qui s’étaient livrés à la magie apportèrent leurs livres, et les brûlèrent devant tout le monde ; quand on en eut estimé la valeur, elle se trouva être de cinquante mille pièces d’argent.
CRAEt parmi ceux qui s’étaient adonnés aux pratiques superstitieuses, beaucoup apportèrent leurs livres et les brûlèrent devant tout le peuple : en estimant la valeur de ces livres on trouva cinquante mille pièces d’argent :
BPCplusieurs de ceux qui avaient exercé la magie, après avoir mis en tas leurs grimoires, les brûlèrent publiquement ; on en estima la valeur et on en trouva pour cinquante mille pièces d’argent.
JERBon nombre de ceux qui s’étaient adonnés à la magie apportaient leurs livres et les brûlaient en présence de tous. On en estima la valeur : cela faisait cinquante-mille pièces d’argent.
TRIBon nombre de ceux qui avaient exercé la magie apportaient leurs livres et les consumaient devant tous. On en estima la valeur : cela faisait cinquante mille [pièces] d’argent.
NEGEt un certain nombre de ceux qui avaient exercé les arts magiques, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tout le monde : on en estima la valeur à cinquante mille pièces d’argent.
CHUPlusieurs de ceux qui s’occupaient de magie apportent leurs livres et les brûlent devant tous. Ils évaluent leur prix : cinquante mille pièces d’argent.
JDCPlusieurs de ceux qui s’occupaient de magie apportent leurs livres et les brûlent devant tous. Ils évaluent leur prix : cinquante mille pièces d’argent.
TREPlusieurs de ceux qui s’occupaient de magie apportent leurs livres et les brûlent devant tous. Ils évaluent leur prix : cinquante mille pièces d’argent.
BDPUn certain nombre de ceux qui avaient pratiqué la magie apportèrent leurs livres et les brûlèrent devant tout le monde. On en fit l’estimation: cela représentait 50 000 pièces d’argent.
S21Un grand nombre de ceux qui avaient pratiqué la magie apportèrent leurs livres et les brûlèrent devant tout le monde. On en estima la valeur à 50 000 pièces d’argent.
KJFEt beaucoup de ceux qui pratiquaient des arts magiques apportèrent leurs livres et les brûlèrent devant tous; et on en calcula le prix, et on le trouva de cinquante mille pièces d’argent.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULmulti autem ex his qui fuerant curiosa sectati contulerunt libros et conbuserunt coram omnibus et conputatis pretiis illorum invenerunt pecuniam denariorum quinquaginta milium
BHSmulti autem ex his qui fuerant curiosa sectati contulerunt libros et conbuserunt coram omnibus et conputatis pretiis illorum invenerunt pecuniam denariorum quinquaginta milium
SBLGNTἱκανοὶ δὲ τῶν τὰ περίεργα πραξάντων συνενέγκαντες τὰς βίβλους κατέκαιον ἐνώπιον πάντων· καὶ συνεψήφισαν τὰς τιμὰς αὐτῶν καὶ εὗρον ἀργυρίου μυριάδας πέντε.