×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jean 7.25

Jean 7.25 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jean 7.25  Quelques habitants de Jérusalem disaient : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ?

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jean 7.25  Quelques habitants de Jérusalem disaient : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ?

Segond 21

Jean 7.25  Quelques habitants de Jérusalem disaient : « N’est-ce pas celui qu’ils cherchent à faire mourir ?

Les autres versions

Bible Annotée

Jean 7.25  Quelques-uns des habitants de Jérusalem disaient donc : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ?

John Nelson Darby

Jean 7.25  Quelques-uns donc de ceux de Jérusalem disaient : N’est-ce pas celui qu’ils cherchent à faire mourir ?

David Martin

Jean 7.25  Alors quelques-uns de ceux de Jérusalem disaient : n’est-ce pas celui qu’ils cherchent à faire mourir ?

Ostervald

Jean 7.25  Et quelques-uns de ceux de Jérusalem disaient : N’est-ce pas celui qu’on cherche à faire mourir ?

Lausanne

Jean 7.25  Quelques-uns des habitants de Jérusalem disaient donc : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ?

Vigouroux

Jean 7.25  Quelques-uns, qui étaient de Jérusalem, disaient : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ?

Auguste Crampon

Jean 7.25  Alors quelques habitants de Jérusalem dirent : " N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ?

Lemaistre de Sacy

Jean 7.25  Alors quelques personnes de Jérusalem commencèrent à dire : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent pour le faire mourir ?

Zadoc Kahn

Jean 7.25  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jean 7.25  Ἔλεγον οὖν τινες ἐκ τῶν Ἱεροσολυμιτῶν· Οὐχ οὗτός ἐστιν ὃν ζητοῦσιν ἀποκτεῖναι;

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jean 7.25  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Jean 7.25  dicebant ergo quidam ex Hierosolymis nonne hic est quem quaerunt interficere