×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jean 2.25

Jean 2.25 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jean 2.25  et parce qu’il n’avait pas besoin qu’on lui rendît témoignage d’aucun homme ; car il savait lui-même ce qui était dans l’homme.

Segond dite « à la Colombe »

Jean 2.25  et parce qu’il n’avait pas besoin qu’on lui rende témoignage de quelqu’un ; il savait de lui-même ce qui était dans l’homme.

Nouvelle Bible Segond

Jean 2.25  et parce qu’il n’avait pas besoin qu’on lui présente un témoignage sur l’homme : lui–même connaissait ce qui était dans l’homme.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jean 2.25  et parce qu’il n’avait pas besoin qu’on lui rende témoignage d’aucun homme ; car il savait lui-même ce qui était dans l’homme.

Segond 21

Jean 2.25  Il n’avait pas besoin qu’on le renseigne sur les hommes, car il savait lui-même ce qui est dans l’homme.

Les autres versions

Bible du Semeur

Jean 2.25  En effet, il n’avait pas besoin qu’on le renseigne sur les hommes car il connaissait le fond de leur cœur.

Traduction œcuménique de la Bible

Jean 2.25  et il n’avait nul besoin qu’on lui rendît témoignage au sujet de l’homme : il savait, quant à lui, ce qu’il y a dans l’homme.

Bible de Jérusalem

Jean 2.25  et qu’il n’avait pas besoin d’un témoignage sur l’homme : car lui-même connaissait ce qu’il y avait dans l’homme.

Bible Annotée

Jean 2.25  et qu’il n’avait pas besoin que personne lui rendît témoignage d’aucun homme, car il connaissait lui-même ce qui était dans l’homme.

John Nelson Darby

Jean 2.25  et qu’il n’avait pas besoin que quelqu’un rendit témoignage de l’homme ; car lui-même connaissait ce qui était dans l’homme.

David Martin

Jean 2.25  Et qu’il n’avait pas besoin que personne lui rendit témoignage d’[aucun] homme ; car lui-même savait ce qui était dans l’homme.

Osterwald

Jean 2.25  Et qu’il n’avait pas besoin qu’on lui rendît témoignage d’aucun homme, car il savait de lui-même ce qui était dans l’homme.

Auguste Crampon

Jean 2.25  et qu’il n’avait pas besoin qu’on lui rendit témoignage d’aucun homme ; car il savait, lui, ce qu’il y avait dans l’homme.

Lemaistre de Sacy

Jean 2.25  et qu’il n’avait pas besoin que personne lui rendît témoignage d’aucun homme : car il connaissait par lui-même ce qu’il y avait dans l’homme.

André Chouraqui

Jean 2.25  et qu’il n’a nul besoin que quiconque porte témoignage sur l’homme. Oui, lui sait ce qui est en l’homme.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jean 2.25  καὶ ὅτι οὐ χρείαν εἶχεν ἵνα τις μαρτυρήσῃ περὶ τοῦ ἀνθρώπου, αὐτὸς γὰρ ἐγίνωσκεν τί ἦν ἐν τῷ ἀνθρώπῳ.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jean 2.25  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Jean 2.25  No one needed to tell him about human nature.