×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 8.2

Luc 8.2 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 8.2  Les douze étaient avec de lui et quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits malins et de maladies : Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons,

Segond dite « à la Colombe »

Luc 8.2  Les douze étaient avec lui, et quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits mauvais et de maladies : Marie, appelée Madeleine, de qui étaient sortis sept démons.

Nouvelle Bible Segond

Luc 8.2  ainsi que quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits mauvais et de maladies : Marie, celle qu’on appelle Madeleine, de qui étaient sortis sept démons,

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 8.2  Les douze étaient auprès de lui avec quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits malins et de maladies : Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons,

Segond 21

Luc 8.2  avec quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits mauvais et de maladies : Marie, dite de Magdala, dont étaient sortis sept démons,

Les autres versions

Bible du Semeur

Luc 8.2  Il était accompagné des Douze et de quelques femmes qu’il avait délivrées de mauvais esprits et guéries de diverses maladies : Marie, appelée Marie de Magdala, dont il avait chassé sept démons,

Traduction œcuménique de la Bible

Luc 8.2  et aussi des femmes qui avaient été guéries d’esprits mauvais et de maladies : Marie, dite de Magdala, dont étaient sortis sept démons,

Bible de Jérusalem

Luc 8.2  ainsi que quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits mauvais et de maladies : Marie, appelée la Magdaléenne, de laquelle étaient sortis sept démons,

Bible Annotée

Luc 8.2  ainsi que quelques femmes, qui avaient été guéries d’esprits malins et d’infirmités : Marie surnommée Madeleine, de laquelle étaient sortis sept démons,

John Nelson Darby

Luc 8.2  des femmes aussi qui avaient été guéries d’esprits malins et d’infirmités, Marie, qu’on appelait Magdeleine, de laquelle étaient sortis sept démons, et Jeanne,

David Martin

Luc 8.2  Et quelques femmes aussi qu’il avait délivrées des malins esprits, et des maladies, [savoir] Marie, qu’on appelait Magdelaine, de laquelle étaient sortis sept démons.

Osterwald

Luc 8.2  Ainsi que quelques femmes qui avaient été délivrées d’esprits malins et de maladies ; savoir, Marie appelée Magdelène, de laquelle il était sorti sept démons ;

Auguste Crampon

Luc 8.2  ainsi que quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits malins et de maladies : Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons ;

Lemaistre de Sacy

Luc 8.2  Il y avait aussi quelques femmes, qui avaient été délivrées des malins esprits, et guéries de leurs maladies : entre lesquelles étaient Marie, surnommée Magdeleine, de laquelle sept démons étaient sortis ;

André Chouraqui

Luc 8.2  et quelques femmes guéries de souffles malins et d’infirmités : Miriâm, appelée la Magdalit, de laquelle sept démons étaient sortis,

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 8.2  καὶ γυναῖκές τινες αἳ ἦσαν τεθεραπευμέναι ἀπὸ πνευμάτων πονηρῶν καὶ ἀσθενειῶν, Μαρία ἡ καλουμένη Μαγδαληνή, ἀφ’ ἧς δαιμόνια ἑπτὰ ἐξεληλύθει,

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 8.2  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Luc 8.2  along with some women he had healed and from whom he had cast out evil spirits. Among them were Mary Magdalene, from whom he had cast out seven demons;