×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 7.39

Luc 7.39 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 7.39  Le pharisien qui l’avait invité, voyant cela, dit en lui-même : Si cet homme était prophète, il connaîtrait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, il connaîtrait que c’est une pécheresse.

Segond dite « à la Colombe »

Luc 7.39  À cette vue, le Pharisien qui l’avait invité dit en lui-même : Si cet homme était prophète, il saurait qui est la femme qui le touche et ce qu’elle est : une pécheresse.

Nouvelle Bible Segond

Luc 7.39  En voyant cela, le pharisien qui l’avait invité se dit : Si cet homme était prophète, il saurait qui est la femme qui le touche et ce qu’elle est : une pécheresse.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 7.39  Le pharisien qui l’avait invité, voyant cela, dit en lui-même : Si cet homme était prophète, il saurait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, il saurait que c’est une pécheresse.

Segond 21

Luc 7.39  Quand le pharisien qui avait invité Jésus vit cela, il se dit en lui-même : « Si cet homme était prophète, il saurait qui est celle qui le touche et de quel genre de femme il s’agit, il saurait que c’est une pécheresse. »

Les autres versions

Bible du Semeur

Luc 7.39  En voyant cela, le pharisien qui l’avait invité se dit : Si cet homme était vraiment un prophète, il saurait quelle est cette femme qui le touche, que c’est quelqu’un qui mène une vie de débauche.

Traduction œcuménique de la Bible

Luc 7.39  Voyant cela, le Pharisien qui l’avait invité se dit en lui-même : « Si cet homme était un prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu’elle est : une pécheresse. »

Bible de Jérusalem

Luc 7.39  À cette vue, le Pharisien qui l’avait convié se dit en lui-même : "Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu’elle est : une pécheresse !"

Bible Annotée

Luc 7.39  Mais le pharisien qui l’avait invité, voyant cela, se dit en lui-même : Si celui-ci était prophète, il connaîtrait qui et de quelle espèce est cette femme qui le touche, il connaîtrait que c’est une pécheresse.

John Nelson Darby

Luc 7.39  Et le pharisien qui l’avait convié, voyant cela, dit en lui-même : Celui-ci, s’il était prophète, saurait qui et quelle est cette femme qui le touche, car c’est une pécheresse.

David Martin

Luc 7.39  Mais le Pharisien qui l’avait convié, voyant cela, dit en soi-même : si celui-ci était Prophète, certes il saurait qui et quelle est cette femme qui le touche : car c’est [une femme] de mauvaise vie.

Osterwald

Luc 7.39  Le pharisien qui l’avait convié, voyant cela, dit en lui-même : Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et qu’elle est de mauvaise vie.

Auguste Crampon

Luc 7.39  À cette vue, le Pharisien qui l’avait invité, dit en lui-même : « Si cet homme était prophète, il saurait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, et que c’est une pécheresse. »

Lemaistre de Sacy

Luc 7.39  Ce que voyant le pharisien qui l’avait invité, il dit en lui-même : Si cet homme était prophète, il saurait qui est celle qui le touche, et que c’est une femme de mauvaise vie.

André Chouraqui

Luc 7.39  Mais le Paroush voit, lui qui l’avait invité. Il se dit en lui-même : « Si c’était un inspiré, il saurait qui et quelle sorte de femme elle est, celle qui le touche : oui, une fauteuse ! »

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 7.39  ἰδὼν δὲ ὁ Φαρισαῖος ὁ καλέσας αὐτὸν εἶπεν ἐν ἑαυτῷ λέγων· Οὗτος εἰ ⸀ἦν προφήτης, ἐγίνωσκεν ἂν τίς καὶ ποταπὴ ἡ γυνὴ ἥτις ἅπτεται αὐτοῦ, ὅτι ἁμαρτωλός ἐστιν.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 7.39  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Luc 7.39  When the Pharisee who was the host saw what was happening and who the woman was, he said to himself, "This proves that Jesus is no prophet. If God had really sent him, he would know what kind of woman is touching him. She's a sinner!"