×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 19.15

Luc 19.15 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 19.15  Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir.

Segond dite « à la Colombe »

Luc 19.15  Lorsqu’il fut de retour, après avoir reçu la royauté, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir.

Nouvelle Bible Segond

Luc 19.15  Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de la royauté, il fit appeler auprès de lui les esclaves auxquels il avait donné l’argent, afin de savoir quelles affaires ils avaient faites.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 19.15  Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir.

Segond 21

Luc 19.15  Lorsqu’il fut de retour après avoir été désigné roi, il fit venir les serviteurs auxquels il avait donné l’argent afin de savoir quels bénéfices chacun avait faits.

Les autres versions

Bible du Semeur

Luc 19.15  Après avoir été nommé roi, il revint dans son pays et fit appeler les serviteurs auxquels il avait confié l’argent. Il voulait savoir ce qu’ils en avaient retiré.

Traduction œcuménique de la Bible

Luc 19.15  Or, quand il revint après s’être fait investir de la royauté, il fit appeler devant lui ces serviteurs à qui il avait distribué l’argent, pour savoir quelles affaires chacun avait faites.

Bible de Jérusalem

Luc 19.15  "Et il advint qu’une fois de retour, après avoir reçu la dignité royale, il fit appeler ces serviteurs auxquels il avait remis l’argent, pour savoir ce que chacun lui avait fait produire.

Bible Annotée

Luc 19.15  Et il arriva, lorsqu’il revint après avoir été investi de la royauté, qu’il fit appeler auprès de lui ces serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître combien chacun l’avait fait valoir.

John Nelson Darby

Luc 19.15  Et il arriva, à son retour, après qu’il eut reçu le royaume, qu’il commanda d’appeler auprès de lui ces esclaves auxquels il avait donné l’argent, afin qu’il sût combien chacun aurait gagné par son trafic.

David Martin

Luc 19.15  Il arriva donc après qu’il fut retourné, et qu’il se fut mis en possession du Royaume, qu’il commanda qu’on lui appelât ces serviteurs à qui il avait confié [son] argent, afin qu’il sût combien chacun aurait gagné par son trafic.

Osterwald

Luc 19.15  Il arriva donc, lorsqu’il fut de retour, après avoir pris possession du royaume, qu’il commanda qu’on fît venir ces serviteurs auxquels il avait donné l’argent, pour savoir combien chacun l’avait fait valoir.

Auguste Crampon

Luc 19.15  Quand il fut de retour, après avoir été investi de la royauté, il se fit appeler les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, pour savoir quel profit chacun en avait tiré.

Lemaistre de Sacy

Luc 19.15  Étant donc revenu, après avoir reçu la puissance royale, il commanda qu’on lui fît venir ses serviteurs, auxquels il avait donné son argent, pour savoir combien chacun l’avait fait profiter.

André Chouraqui

Luc 19.15  Et c’est, quand il est de retour, après avoir reçu la royauté, il dit d’appeler à lui ses serviteurs auxquels il avait donné de l’argent, pour savoir ce que chacun avait gagné en affaires.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 19.15  καὶ ἐγένετο ἐν τῷ ἐπανελθεῖν αὐτὸν λαβόντα τὴν βασιλείαν καὶ εἶπεν φωνηθῆναι αὐτῷ τοὺς δούλους τούτους οἷς ⸀δεδώκει τὸ ἀργύριον, ἵνα ⸀γνοῖ τί ⸀διεπραγματεύσαντο.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 19.15  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Luc 19.15  "When he returned, the king called in the servants to whom he had given the money. He wanted to find out what they had done with the money and what their profits were.