×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 4.8

Marc 4.8 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Marc 4.8  Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit qui montait et croissait, et elle rapporta trente, soixante, et cent pour un.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Marc 4.8  Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit qui montait et croissait, et elle rapporta trente, soixante, et cent pour un.

Segond 21

Marc 4.8  Une autre partie tomba dans la bonne terre ; elle donna du fruit qui montait et se développait, avec un rapport de 30, 60 ou 100 pour 1. »

Les autres versions

King James en Français

Marc 4.8  Et d’autres tombèrent dans une bonne terre et produirent du fruit, qui poussa et augmenta, et rapportèrent l’un trente, l’un soixante, et l’un cent.

Bible Annotée

Marc 4.8  Et une autre partie tomba dans la bonne terre, et elle donnait du fruit, qui montait et croissait ; et elle rapportait jusqu’à trente, et jusqu’à soixante, et jusqu’à cent.

John Nelson Darby

Marc 4.8  Et d’autres tombèrent dans la bonne terre, et donnèrent du fruit, montant et croissant, et rapportèrent, l’un trente, et l’un soixante, et l’un cent.

David Martin

Marc 4.8  Et une autre partie tomba dans une bonne terre, et rendit du fruit, montant et croissant ; tellement qu’un grain en rapporta trente, un autre soixante, et un autre cent.

Ostervald

Marc 4.8  Et une autre partie tomba dans une bonne terre et rendit du fruit, qui monta et crût, en sorte qu’un grain en rapporta trente, un autre soixante, et un autre cent.

Lausanne

Marc 4.8  Et une autre partie tomba dans la bonne terre, et donna du fruit montant et croissant ; et un [grain] en portait trente, et un autre soixante, et un autre cent.

Vigouroux

Marc 4.8  Une autre partie tomba dans une bonne terre, et elle donna du fruit qui montait et croissait, de sorte qu’un grain rapporta trente, un autre soixante, et un autre cent.

Auguste Crampon

Marc 4.8  D’autres tombèrent dans la bonne terre ; montant et croissant, ils donnèrent leur fruit et rapportèrent l’un trente pour un, l’autre soixante et l’autre cent. "

Lemaistre de Sacy

Marc 4.8  Une autre enfin tomba dans une bonne terre ; et elle porta son fruit, qui poussa et crût jusqu’à la maturité  : quelques grains rapportant trente pour un , d’autres soixante, et d’autres cent.

Zadoc Kahn

Marc 4.8  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Marc 4.8  καὶ ⸀ἄλλα ἔπεσεν εἰς τὴν γῆν τὴν καλήν, καὶ ἐδίδου καρπὸν ἀναβαίνοντα καὶ ⸀αὐξανόμενα, καὶ ἔφερεν ⸂ἓν τριάκοντα καὶ ἓν ἑξήκοντα καὶ ἓν⸃ ἑκατόν.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Marc 4.8  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Marc 4.8  et aliud cecidit in terram bonam et dabat fructum ascendentem et crescentem et adferebat unum triginta et unum sexaginta et unum centum

La Septante

Marc 4.8  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !