Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Matthieu 15.32

Matthieu 15.32 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Or Jésus ayant appelé ses disciples, leur dit : J’ai compassion de ce peuple, parce qu’il y a déjà trois jours qu’ils demeurent continuellement avec moi, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer qu’ils n’aient mangé, de peur qu’ils ne tombent en défaillance sur le chemin.
MARAlors Jésus ayant appelé ses Disciples, dit : je suis ému de compassion envers cette multitude de gens, car il y a déjà trois jours qu’ils ne bougent d’avec moi, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin.
OSTAlors Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit : J’ai pitié de cette multitude ; car il y a déjà trois jours qu’ils ne me quittent point, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCependant Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit : J’ai pitié de cette foule, car il y a déjà trois jours qu’ils restent près de moi, et ils n’ont pas de quoi manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en route.
PGRMais Jésus ayant appelé à lui ses disciples dit : « J’ai compassion de cette foule, car voici trois jours qu’ils restent auprès de moi, et ils n’ont rien à manger ; cependant je ne veux pas les renvoyer à jeun de peur qu’ils ne défaillent en chemin : »
LAUCependant, Jésus appelant à lui ses disciples, dit : Je suis ému de compassion envers cette foule, car il y a déjà trois jours qu’ils restent avec moi et ils n’ont rien à manger ; et les renvoyer à jeun, je ne le veux pas, de peur qu’ils ne tombent de défaillance en chemin. —”
OLTJésus, avant appelé ses disciples, leur dit: «J’ai compassion de cette foule, car voilà déjà trois jours que ces gens restent près de moi, et ils n’ont pas de quoi manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en route.
DBYEt Jésus, ayant appelé à lui ses disciples, dit : Je suis ému de compassion envers la foule, car voici trois jours déjà qu’ils demeurent auprès de moi, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en chemin.
STAJésus, cependant, appela ses disciples et leur dit : « J’ai compassion de cette multitude ; voici déjà trois jours qu’ils ne me quittent pas, et ils n’ont pas de quoi manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent sur la route. »
BANMais Jésus ayant appelé à lui ses disciples, leur dit : Je suis ému de compassion envers cette foule ; car il y a déjà trois jours qu’ils restent auprès de moi, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en chemin.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGOr Jésus, ayant appelé Ses disciples, leur dit : J’ai pitié de cette foule ; car il y a déjà trois jours qu’ils restent avec Moi, et ils n’ont rien à manger ; et Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en chemin.[15.32 Voir Marc, 8, 1.]
FILOr Jésus, ayant appelé Ses disciples, leur dit: J’ai pitié de cette foule; car il y a déjà trois jours qu’ils restent avec Moi, et ils n’ont rien à manger; et Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en chemin.
LSGJésus, ayant appelé ses disciples, dit : Je suis ému de compassion pour cette foule ; car voilà trois jours qu’ils sont près de moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin.
SYNJésus, ayant appelé ses disciples, leur dit : J’ai compassion de cette multitude ; car il y a déjà trois jours que ces gens-là ne me quittent point, et ils n’ont rien à manger ; je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en chemin.
CRACependant Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit : " J’ai compassion de cette foule ; car voilà déjà trois jours qu’ils restent près de moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin. "
BPCMais Jésus ayant appelé ses disciples leur dit : “J’ai compassion de la foule, car voilà trois jours qu’ils ne me quittent pas, et ils n’ont plus rien à manger. Quant à les renvoyer à jeun, je ne le puis, ils défailliraient en route.”
JERJésus, cependant, appela à lui ses disciples et leur dit : "J’ai pitié de la foule, car voilà déjà trois jours qu’ils restent auprès de moi et ils n’ont pas de quoi manger. Les renvoyer à jeun, je ne le veux pas : ils pourraient défaillir en route."
TRIJésus, appelant à lui ses disciples, dit : “J’ai pitié de cette foule, parce que voilà déjà trois jours qu’ils restent près de moi, et ils n’ont pas de quoi manger. Et les renvoyer à jeun, je ne le veux pas, de peur qu’ils ne défaillent en chemin”.
NEGJésus, ayant appelé ses disciples, dit : Je suis ému de compassion pour cette foule ; car voilà trois jours qu’ils sont près de moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin.
CHUIéshoua’ appelle ses adeptes et dit : « Je suis pris aux entrailles pour cette foule. Oui, voilà déjà trois jours qu’ils demeurent près de moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun ; ils risqueraient de défaillir en route. »
JDCJésus appelle à lui ses disciples et dit : « Je suis remué jusqu’aux entrailles pour la foule : déjà trois jours qu’ils restent auprès de moi, et ils n’ont pas de quoi manger ! Les renvoyer à jeun, je ne veux pas, de peur qu’ils défaillent en chemin. »
TREet alors il a appelé ieschoua ceux qui apprenaient avec lui et il a dit elles sont émues mes entrailles sur cette foule car voici déjà trois jours qu’ils restent avec moi et il n’y a pas pour eux de quoi manger et les renvoyer à jeun je ne le veux pas pour qu’il ne défaille pas leur cœur sur la route
BDPAlors Jésus appela à lui ses disciples et leur dit: "J’ai vraiment compassion de ces gens, car voilà trois jours qu’ils sont avec moi et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, car ils pourraient se trouver mal en chemin.”
S21Jésus appela ses disciples et leur dit : « Je suis rempli de compassion pour cette foule, car voilà trois jours qu’ils sont près de moi et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin. »
KJFAlors Jésus appela ses disciples, et leur dit: JE SUIS ému de compassion envers cette multitude, parce qu’il y a déjà trois jours qu’ils ne me quittent pas, et ils n’ont rien à manger; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne s’évanouissent en chemin.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULIesus autem convocatis discipulis suis dixit misereor turbae quia triduo iam perseverant mecum et non habent quod manducent et dimittere eos ieiunos nolo ne deficiant in via
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTὉ δὲ Ἰησοῦς προσκαλεσάμενος τοὺς μαθητὰς αὐτοῦ εἶπεν· Σπλαγχνίζομαι ἐπὶ τὸν ὄχλον, ὅτι ἤδη ἡμέραι τρεῖς προσμένουσίν μοι καὶ οὐκ ἔχουσιν τί φάγωσιν· καὶ ἀπολῦσαι αὐτοὺς νήστεις οὐ θέλω, μήποτε ἐκλυθῶσιν ἐν τῇ ὁδῷ.