×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Matthieu 15.32

Matthieu 15.32 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Matthieu 15.32  Jésus, ayant appelé ses disciples, dit : Je suis ému de compassion pour cette foule ; car voilà trois jours qu’ils sont près de moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin.

Segond dite « à la Colombe »

Matthieu 15.32  Jésus appela ses disciples et dit : J’ai compassion de cette foule ; car voilà trois jours qu’ils restent avec moi et n’ont pas de quoi manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeûn, de peur qu’ils ne défaillent en chemin.

Nouvelle Bible Segond

Matthieu 15.32  Jésus appela ses disciples et dit : Je suis ému par cette foule : voilà déjà trois jours qu’ils restent auprès de moi et qu’ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en chemin.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Matthieu 15.32  Jésus, ayant appelé ses disciples, dit : Je suis ému de compassion pour cette foule ; car voilà trois jours qu’ils sont près de moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin.

Segond 21

Matthieu 15.32  Jésus appela ses disciples et leur dit : « Je suis rempli de compassion pour cette foule, car voilà trois jours qu’ils sont près de moi et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin. »

Les autres versions

Bible du Semeur

Matthieu 15.32  Jésus appela ses disciples et leur dit : - J’ai pitié de cette foule. Voilà déjà trois jours qu’ils sont restés là, avec moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent sur le chemin du retour.

Traduction œcuménique de la Bible

Matthieu 15.32  Jésus appela ses disciples et leur dit : « J’ai pitié de cette foule, car voilà déjà trois jours qu’ils restent auprès de moi, et ils n’ont pas de quoi manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun : ils pourraient défaillir en chemin. »

Bible de Jérusalem

Matthieu 15.32  Jésus, cependant, appela à lui ses disciples et leur dit : "J’ai pitié de la foule, car voilà déjà trois jours qu’ils restent auprès de moi et ils n’ont pas de quoi manger. Les renvoyer à jeun, je ne le veux pas : ils pourraient défaillir en route."

Bible Annotée

Matthieu 15.32   Mais Jésus ayant appelé à lui ses disciples, leur dit : Je suis ému de compassion envers cette foule ; car il y a déjà trois jours qu’ils restent auprès de moi, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en chemin.

John Nelson Darby

Matthieu 15.32  Et Jésus, ayant appelé à lui ses disciples, dit : Je suis ému de compassion envers la foule, car voici trois jours déjà qu’ils demeurent auprès de moi, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en chemin.

David Martin

Matthieu 15.32  Alors Jésus ayant appelé ses Disciples, dit : je suis ému de compassion envers cette multitude de gens, car il y a déjà trois jours qu’ils ne bougent d’avec moi, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin.

Osterwald

Matthieu 15.32  Alors Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit : J’ai pitié de cette multitude ; car il y a déjà trois jours qu’ils ne me quittent point, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin.

Auguste Crampon

Matthieu 15.32  Cependant Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit : « J’ai compassion de cette foule ; car voilà déjà trois jours qu’ils restent près de moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin. »

Lemaistre de Sacy

Matthieu 15.32  Or Jésus ayant appelé ses disciples, leur dit : J’ai compassion de ce peuple, parce qu’il y a déjà trois jours qu’ils demeurent continuellement avec moi, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer qu’ils n’aient mangé, de peur qu’ils ne tombent en défaillance sur le chemin.

André Chouraqui

Matthieu 15.32  Iéshoua’ appelle ses adeptes et dit : « Je suis pris aux entrailles pour cette foule. Oui, voilà déjà trois jours qu’ils demeurent près de moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun ; ils risqueraient de défaillir en route. »

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Matthieu 15.32  Ὁ δὲ Ἰησοῦς προσκαλεσάμενος τοὺς μαθητὰς αὐτοῦ εἶπεν· Σπλαγχνίζομαι ἐπὶ τὸν ὄχλον, ὅτι ἤδη ἡμέραι τρεῖς προσμένουσίν μοι καὶ οὐκ ἔχουσιν τί φάγωσιν· καὶ ἀπολῦσαι αὐτοὺς νήστεις οὐ θέλω, μήποτε ἐκλυθῶσιν ἐν τῇ ὁδῷ.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Matthieu 15.32  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !