Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Nombres 11.31

Nombres 11.31 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC En même temps un vent excité par le Seigneur emportant des cailles de delà la mer Rouge, les amena, et les fit tomber dans le camp et autour du camp, en un espace aussi grand qu’est le chemin que l’on peut faire en un jour, et elles volaient en l’air, n’étant élevées au-dessus de la terre que de deux coudées.
MARAlors l’Éternel fit lever un vent, qui enleva des cailles de devers la mer, et les répandit sur le camp environ le chemin d’une journée, deçà et delà, tout autour du camp ; et il y en avait presque la hauteur de deux coudées sur la terre.
OSTAlors l’Éternel fit lever un vent, qui enleva des cailles de la mer, et les répandit sur le camp, environ le chemin d’une journée, d’un côté et de l’autre, tout autour du camp, et presque deux coudées de haut sur la terre.
CAHUn vent s’éleva d’auprès de l’Éternel, enleva de la mer des cailles, et les répandit sur le camp environ une journée de chemin deçà et environ une journée de chemin delà autour du camp, et (à la hauteur de) deux coudées sur la surface de la terre.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt un vent envoyé par l’Éternel amena des cailles à travers la mer et les abattit dans le camp sur un espace d’environ une journée de marche d’un côté et d’environ une journée de marche de l’autre autour du camp, à deux coudées environ au-dessus du sol.
LAUEt un vent se leva de par l’Éternel, et poussa des cailles de l’occident{Ou de la mer.} et les laissa tomber près du camp, environ une journée de chemin deçà, et environ une journée de chemin delà, autour du camp. Il y en avait environ deux coudées sur la face de la terre ;
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt il se leva, de par l’Éternel, un vent qui fit venir de la mer des cailles, et les jeta sur le camp, environ une journée de chemin en deçà, et environ une journée de chemin en delà, tout autour du camp, et environ deux coudées sur la surface de la terre.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt un vent s’éleva de par l’Éternel et amena des cailles de la mer, et les abattit sur le camp, sur l’espace d’environ une journée de marche d’un côté et d’une journée de marche de l’autre côté, autour du camp, et à une hauteur d’environ deux coudées sur le sol.
ZAKCependant un vent s’éleva de par l’Éternel, qui suscita des cailles du côté de la mer, et les abattit sur le camp dans un rayon d’une journée de part et d’autre, autour du camp, et à la hauteur de deux coudées environ sur le sol.
VIGEn même temps un vent soulevé par le Seigneur, saisissant des cailles au-delà de la mer, les amena, et les fit tomber dans le camp et autour du camp, en un espace aussi grand qu’est le chemin que l’on peut faire en un jour ; et elles volaient en l’air, n’étant élevées au-dessus de la terre que de deux coudées.[11.31 Voir Psaumes, 77, 26-27.]
FILEn même temps un vent soulevé par le Seigneur, saisissant des cailles au delà de la mer, les amena, et les fit tomber dans le camp et autour du camp, en un espace aussi grand qu’est le chemin que l’on peut faire en un jour; et elles volaient en l’air, n’étant élevées au-dessus de la terre que de deux coudées.
LSGL’Éternel fit souffler de la mer un vent, qui amena des cailles, et les répandit sur le camp, environ une journée de chemin d’un côté et environ une journée de chemin de l’autre côté, autour du camp. Il y en avait près de deux coudées au-dessus de la surface de la terre.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAUn vent souffla de par l’ordre de Yahweh, qui, de la mer, amena des cailles et les abattit sur le camp, sur l’étendue d’environ une journée de chemin d’un côté, d’environ une journée de chemin de l’autre côté, autour du camp ; et il y en avait près de deux coudées de haut sur la surface de la terre.
BPCUn vent s’éleva, envoyé par Yahweh, qui amena de la mer des cailles et les abattit sur le camp, sur une étendue d’un jour de marche dans toutes directions autour du camp (si bien qu’il y en avait la hauteur de deux coudées environ au-dessus du sol).
JEREnvoyé par Yahvé, un vent se leva qui, venant de la mer, entraîna des cailles et les précipita sur le camp. Il y en avait aussi loin qu’un jour de marche, de part et d’autre du camp, et sur une épaisseur de deux coudées au-dessus du sol.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGL’Éternel fit souffler de la mer un vent, qui amena des cailles, et les répandit sur le camp, environ une journée de chemin d’un côté et environ une journée de chemin de l’autre côté, autour du camp. Il y en avait près de deux coudées au-dessus de la surface de la terre.
CHUUn souffle part de IHVH-Adonaï et rabat les cailles de la mer et les lâche sur le camp, environ un jour de route par ici, un jour de route par là, aux alentours du camp, et environ deux coudées sur les faces de la terre.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPLe vent se leva: cela venait de Yahvé. Le vent soufflait de la mer et amenait des cailles, qu’il abattit sur le camp et autour, jusqu’à une journée de marche. Il y en avait tout autour du camp sur une épaisseur de deux coudées.
S21L’Éternel fit souffler de la mer un vent qui amena des cailles et les dispersa sur le camp, sur environ une journée de marche de chaque côté tout autour du camp. Il y en avait près d’un mètre au-dessus du sol.
KJFAlors le SEIGNEUR fit lever un vent, qui enleva des cailles de la mer, et les répandit sur le camp, environ le chemin d’une journée, d’un côté et de l’autre, tout autour du camp, et presque deux coudées de haut sur la terre.
LXXκαὶ πνεῦμα ἐξῆλθεν παρὰ κυρίου καὶ ἐξεπέρασεν ὀρτυγομήτραν ἀπὸ τῆς θαλάσσης καὶ ἐπέβαλεν ἐπὶ τὴν παρεμβολὴν ὁδὸν ἡμέρας ἐντεῦθεν καὶ ὁδὸν ἡμέρας ἐντεῦθεν κύκλῳ τῆς παρεμβολῆς ὡσεὶ δίπηχυ ἀπὸ τῆς γῆς.
VULventus autem egrediens a Domino arreptas trans mare coturnices detulit et dimisit in castra itinere quantum uno die confici potest ex omni parte castrorum per circuitum volabantque in aere duobus cubitis altitudine super terram
BHSוְר֜וּחַ נָסַ֣ע׀ מֵאֵ֣ת יְהוָ֗ה וַיָּ֣גָז שַׂלְוִים֮ מִן־הַיָּם֒ וַיִּטֹּ֨שׁ עַל־הַֽמַּחֲנֶ֜ה כְּדֶ֧רֶךְ יֹ֣ום כֹּ֗ה וּכְדֶ֤רֶךְ יֹום֙ כֹּ֔ה סְבִיבֹ֖ות הַֽמַּחֲנֶ֑ה וּכְאַמָּתַ֖יִם עַל־פְּנֵ֥י הָאָֽרֶץ׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !