×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Zacharie 11.7

Zacharie 11.7 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Zacharie 11.7  Alors je me mis à paître les brebis destinées à la boucherie, assurément les plus misérables du troupeau. Je prix deux houlettes : j’appelai l’une Grâce, et j’appelai l’autre Union. Et je fis paître les brebis.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Zacharie 11.7  Alors je me mis à paître les brebis destinées à la boucherie, assurément les plus misérables du troupeau. Je pris deux houlettes : j’appelai l’une Grâce, et j’appelai l’autre Union. Et je fis paître les brebis.

Segond 21

Zacharie 11.7  Alors je me suis mis à prendre soin des brebis destinées à l’abattoir, certainement les plus misérables du troupeau. J’ai pris deux houlettes. J’ai appelé l’une Grâce et l’autre Union, et j’ai pris soin des brebis.

Les autres versions

Bible Annotée

Zacharie 11.7  Et je me mis à paître les brebis à tuer et aussi les plus misérables du troupeau. Et je pris deux houlettes, dont je nommai l’une Faveur et dont je nommai l’autre Liens, et je fis paître les brebis.

John Nelson Darby

Zacharie 11.7  Et je me mis à paître le troupeau de la tuerie, voire même les pauvres du troupeau ; et je pris deux bâtons : je nommai l’un Beauté, et je nommai l’autre Liens, et je me mis à paître le troupeau.

David Martin

Zacharie 11.7  Je me suis donc mis à paître les brebis exposées à la tuerie, qui sont véritablement les plus pauvres du troupeau. Puis je pris deux verges, [dont] j’appelai l’une Beauté ; et l’autre, Cordon ; et je me mis à paître les brebis.

Ostervald

Zacharie 11.7  Je me mis donc à paître les brebis destinées à la boucherie, assurément les plus misérables du troupeau. Et je pris deux houlettes dont j’appelai l’une Faveur, et l’autre Liens, et je fis paître les brebis.

Lausanne

Zacharie 11.7  Je me mis donc à paître le menu bétail de la tuerie, pour cela même les plus misérables{Ou les plus affligés.} du menu bétail ; et je pris pour moi deux houlettes, et je nommai l’une Faveur{Ou Bon plaisir} et je nommai l’autre Liens ; et je me mis à paître le menu bétail.

Vigouroux

Zacharie 11.7  C’est pourquoi, ô pauvres du troupeau, (Et) je ferai paître ces brebis destinées à la boucherie (le troupeau de tuerie). Je pris deux houlettes ; j’appelai l’une Beauté et l’autre Lien (Cordelette), et je fis paître le troupeau.[11.7 Je paîtrai, etc. Zacharie (comparer au verset 4), en cette qualité de pasteur, représentait Jésus-Christ même. ― Beauté (decorem). Le terme hébreu signifie aussi douceur, aménité, c’est-à-dire le gouvernement doux et plein de bonté que Dieu a exercé pendant longtemps envers son peuple après la captivité. ― Cordelette (funiculum) ou fouet ; symbole de la sévérité avec laquelle Dieu a commencé à punir les Juifs à cause de l’abus qu’ils ont fait de ses grâces et de ses bienfaits, et a continué de les châtier jusqu’à la fin. Selon d’autres, Cordelette, marque l’union qui devait être entre les deux maisons d’Israël et de Juda, c’est-à-dire le peuple ancien et le peuple nouveau (voir verset 14).]

Auguste Crampon

Zacharie 11.7  Alors je me fis pasteur du troupeau de carnage, et aussi des plus misérables du troupeau. Je pris deux houlettes ; je nommai l’une Grâce, et je nommai l’autre Lien, et je fis paître le troupeau.

Lemaistre de Sacy

Zacharie 11.7  C’est pourquoi, ô pauvres du troupeau ! j’aurai soin de paître ces brebis exposées à la boucherie. Je pris alors deux houlettes, dont j’appelai l’une, la Beauté ; et l’autre, le Cordon : et je menai paître le troupeau.

Zadoc Kahn

Zacharie 11.7  Je menai donc paître ces brebis destinées à la boucherie, à savoir les plus faibles du troupeau; et je me munis de deux bâtons, dont j’appelai l’un “ BIENVEILLANCE ” et l’autre “ LIENS ”. Tandis que je faisais paître les brebis,

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Zacharie 11.7  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Zacharie 11.7  וָֽאֶרְעֶה֙ אֶת־צֹ֣אן הַֽהֲרֵגָ֔ה לָכֵ֖ן עֲנִיֵּ֣י הַצֹּ֑אן וָאֶקַּֽח־לִ֞י שְׁנֵ֣י מַקְלֹ֗ות לְאַחַ֞ד קָרָ֤אתִי נֹ֨עַם֙ וּלְאַחַד֙ קָרָ֣אתִי חֹֽבְלִ֔ים וָאֶרְעֶ֖ה אֶת־הַצֹּֽאן׃

La Vulgate

Zacharie 11.7  et pascam pecus occisionis propter hoc o pauperes gregis et adsumpsi mihi duas virgas unam vocavi Decorem et alteram vocavi Funiculos et pavi gregem