×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Zacharie 11.1

Zacharie 11.1 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Zacharie 11.1  Liban, ouvre tes portes, Et que le feu dévore tes cèdres !

Segond Nouvelle Édition de Genève

Zacharie 11.1  Liban, ouvre tes portes, Et que le feu dévore tes cèdres !

Segond 21

Zacharie 11.1  Liban, ouvre tes portes, et que le feu dévore tes cèdres !

Les autres versions

Bible Annotée

Zacharie 11.1  Ouvre tes portes, Liban, et que le feu dévore tes cèdres !

John Nelson Darby

Zacharie 11.1  Liban, ouvre tes portes, et que le feu dévore tes cèdres !

David Martin

Zacharie 11.1  Liban, ouvre tes portes, et le feu consumera tes cèdres.

Ostervald

Zacharie 11.1  Liban, ouvre tes portes, et que le feu dévore tes cèdres !

Lausanne

Zacharie 11.1  Liban, ouvre tes portes, et que le feu dévore tes cèdres !

Vigouroux

Zacharie 11.1  Ouvre tes portes, (ô) Liban, et que le feu dévore tes cèdres.[11.1-17 Un tableau de désolation succède, chapitre 11, au tableau de félicité, chapitre 10. La terre d’Israël est dévastée par les ennemis qui l’ont envahie, chapitre 11, versets 1 à 3. Zacharie reçoit l’ordre de soigner et de garder avec soin le troupeau destiné à la mort, (son peuple) qu’il avait abandonné aux Gentils, versets 4 à 6. Le Prophète, armé de deux bâtons, appelés l’un Beauté et l’autre Cordeau, protège avec le premier contre les nations les brebis confiées à ses soins, et avec le second il les tient réunies. Cependant Dieu, en un mois, c’est-à-dire 30 jours ou 30 × 7 = 210 ans, voir Daniel, 9, 2 et Jérémie, 25, 11 ; 29, 10 et Daniel, 9, 24, détruit trois pasteurs de peuples (de peuples), chapitre 11, versets 1 à 8, les Chaldéens, les Perses et les Grecs ; il abandonne les Juifs et les livre à leur malheureux sort, chapitre 11, versets 7 à 11. Dieu leur dit alors : Puisque je ne serai plus votre pasteur et que vous m’obligez à vous quitter, donnez-moi au moins mon salaire. Dieu continue : ils me traitent comme un vil esclave, ils m’offrent le salaire d’un esclave, trente sicles d’argent. Le Seigneur fait rejeter cette somme dans le temple, et son peuple cesse de lui appartenir, son alliance avec les Juifs est rompue, versets 12 à 14. L’histoire de Notre-Seigneur nous explique clairement ce passage. Le Messie, méconnu des siens, fut acheté trente sicles d’argent ; cette somme fut rapportée au temple par Juda, le traître qui l’avait reçue, et consacrée par les prêtres à acheter le champ du potier. ― Le peuple élu, désormais irrévocablement délaissé par Dieu, est livré à un pasteur insensé, les Romains qui consomment sa ruine, versets 15 à 17.] [11.1 Liban. Le temple peut être comparé au Liban à cause de la quantité de colonnes de cèdre qui ornaient ses portiques. Le Prophète annonce ici la dernière ruine du temple par les Romains.]

Auguste Crampon

Zacharie 11.1  Ouvre tes portes, Liban, et que le feu dévore tes cèdres !

Lemaistre de Sacy

Zacharie 11.1  Ouvrez vos portes, ô Liban ! et que le feu dévore vos cèdres.

Zadoc Kahn

Zacharie 11.1  Ouvre tes portes, ô Liban ! Que le feu exerce ses ravages parmi tes cèdres !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Zacharie 11.1  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Zacharie 11.1  פְּתַ֥ח לְבָנֹ֖ון דְּלָתֶ֑יךָ וְתֹאכַ֥ל אֵ֖שׁ בַּאֲרָזֶֽיךָ׃

La Vulgate

Zacharie 11.1  aperi Libane portas tuas et comedat ignis cedros tuas