×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Habakuk 1.8

Habakuk 1.8 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Ses chevaux sont plus légers que les léopards, et plus vites que les loups qui courent au soir : sa cavalerie se répandra de toutes parts, et ses cavaliers viendront de loin charger l’ennemi, comme un aigle qui fond sur sa proie.
MARSes chevaux sont plus légers que les léopards, et ils ont la vue plus aiguë que les loups du soir ; et ses gens de cheval se répandront çà et là, même ses gens de cheval viendront de loin ; ils voleront comme un aigle qui se hâte pour repaître.
OSTSes chevaux sont plus légers que les léopards, plus ardents que les loups du soir, et ses cavaliers s’avancent fièrement ; ses cavaliers viennent de loin, ils volent comme l’aigle qui fond sur sa proie.
CAHSes coursiers sont plus vifs que les léopards, plus ardents que les loups (qui s’élancent) le soir ; ses cavaliers s’étendent, ses cavaliers qui viennent de loin ; ils accourent comme l’aigle qui a hâte de manger ;
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt plus agiles que des panthères sont ses chevaux, plus rapides que les loups du soir, et ses chevaux fièrement bondissent, et ses cavaliers arrivent de loin ; ils volent comme un aigle qui fond sur sa proie.
LAUSes chevaux sont plus légers que des léopards et plus ardents que les loups du soir, et ses cavaliers marchent avec fierté. Et ses cavaliers viendront de loin ; ils voleront comme l’aigle qui se hâte pour dévorer.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYSes chevaux sont plus rapides que les léopards, plus agiles que les loups du soir ; et ses cavaliers s’élancent fièrement, et ses cavaliers viennent de loin : ils volent comme l’aigle se hâte pour dévorer.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANSes chevaux sont plus légers que les léopards, plus agiles que les loups du soir ; ses cavaliers, chevauchent fièrement, ses cavaliers viendront de loin, ils voleront comme un aigle qui fond sur sa proie.
ZAKSes chevaux sont plus légers que des panthères, plus rapides que les loups du soir, et ses cavaliers se répandent de toutes parts. Ils viennent de loin, ses cavaliers, ils volent comme un aigle qui se hâte de dévorer.
VIGSes chevaux sont plus légers que les léopards et plus rapides que les loups du soir ; ses cavaliers se répandent (répandront) partout ; ils viennent (viendront) de loin, ils vole(ro)nt comme l’aigle qui fond sur sa proie (pour manger).[1.8 Les loups du soir, c’est-à-dire, qui courent la nuit, et sont d’autant plus agiles et plus prompts, qu’ils ont souffert la faim pendant tout le jour.]
FILSes chevaux sont plus légers que les léopards et plus rapides que les loups du soir; ses cavaliers se répandent partout; ils viennent de loin, ils volent comme l’aigle qui fond sur sa proie.
LSGSes chevaux sont plus rapides que les léopards, Plus agiles que les loups du soir, Et ses cavaliers s’avancent avec orgueil ; Ses cavaliers arrivent de loin, Ils volent comme l’aigle qui fond sur sa proie.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRASes chevaux sont plus légers que les léopards, plus ardents que les loups du soir. Ses cavaliers s’élancent, ses cavaliers viennent de loin, ils volent comme l’aigle pressé de dévorer.
BPCSes chevaux sont plus rapides que les léopards, - plus ardents que les loups du soir. Ses cavaliers bondissent et se déploient. S’ils arrivent de loin, c’est à tire-d’aile, - pareils à l’aigle qui fond sur sa proie.
JERSes chevaux sont plus rapides que panthères, plus mordants que loups du soir ; ses cavaliers bondissent, ses cavaliers arrivent de loin, ils volent comme l’aigle qui fond pour dévorer.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGSes chevaux sont plus rapides que les léopards, Plus agiles que les loups du soir, Et ses cavaliers s’avancent avec orgueil ; Ses cavaliers arrivent de loin, Ils volent comme l’aigle qui fond sur sa proie.
CHUSes chevaux sont plus légers que léopards, plus tranchants que loups du soir ; ses cavaliers se propagent, ses cavaliers venus de loin. Ils volent comme un vautour pressé de manger.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPSes chevaux courent plus vite que le léopard, sont plus tenaces que les chacals du soir; ses cavaliers bondissent, de loin ils accourent, semblables à l’aigle qui fond sur sa proie.
S21Ses chevaux sont plus rapides que les léopards, plus agiles que les loups du soir. Ses cavaliers se déploient, ses cavaliers arrivent de loin, ils volent comme l’aigle qui fond sur sa proie.
KJFLeurs chevaux sont aussi plus rapides que les léopards, et sont plus féroces que les loups du soir, et leurs cavaliers se répandront; et leurs cavaliers viendront de loin, ils voleront comme l’aigle qui se hâte pour manger.
LXXκαὶ ἐξαλοῦνται ὑπὲρ παρδάλεις οἱ ἵπποι αὐτοῦ καὶ ὀξύτεροι ὑπὲρ τοὺς λύκους τῆς Ἀραβίας καὶ ἐξιππάσονται οἱ ἱππεῖς αὐτοῦ καὶ ὁρμήσουσιν μακρόθεν καὶ πετασθήσονται ὡς ἀετὸς πρόθυμος εἰς τὸ φαγεῖν.
VULleviores pardis equi eius et velociores lupis vespertinis et diffundentur equites eius equites namque eius de longe venient volabunt quasi aquila festinans ad comedendum
BHSוְקַלּ֨וּ מִנְּמֵרִ֜ים סוּסָ֗יו וְחַדּוּ֙ מִזְּאֵ֣בֵי עֶ֔רֶב וּפָ֖שׁוּ פָּֽרָשָׁ֑יו וּפָֽרָשָׁיו֙ מֵרָחֹ֣וק יָבֹ֔אוּ יָעֻ֕פוּ כְּנֶ֖שֶׁר חָ֥שׁ לֶאֱכֹֽול׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !