×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Michée 7.1

Michée 7.1 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Malheur à moi ! parce que je suis réduit à cueillir des raisins à la fin de l’automne, après que la vendange a été faite  : je ne trouve pas à manger une seule grappe, et j’ai désiré en vain quelques-unes de ces figues les premières mûres.
MARMalheur à moi ! car je suis comme quand on a cueilli les fruits d’Eté, et les grappillages de la vendange ; il n’y a point de grappe pour manger, et mon âme désirait des premiers fruits.
OSTMalheur à moi ! Car je suis comme lorsqu’on a cueilli les fruits d’été, comme les grappillages de la vendange. Il n’y a point de grappes à manger, point de ces figues hâtives que désire mon âme.
CAHMalheur à moi ! parce que je suis comme ceux qui recueillent les (fruits oubliés) de l’été, comme le grappillage de la vendange ; (il n’y a) pas de grappes à manger, mon âme désire un fruit précoce.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRMalheureux ! je suis comme quand les fruits sont cueillis, que l’on grappille après la vendange ! Point de raisin à manger, de ces figues hâtives que désire mon âme.
LAUMalheur à moi ! car je suis comme la récolte des fruits d’été, comme les grappillages de la vendange : point de grappe à manger, [point] de figue hâtive que désire mon âme !
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYMalheur à moi ! car je suis comme quand on a fait la cueillette des fruits d’été, comme les grappillages lors de la vendange : pas une grappe de raisin à manger ! aucun fruit précoce que mon âme désirait !
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANHélas ! Je suis comme après la récolte des fruits, comme après les grappillages de la vendange : pas une grappe à manger ! Point de ces bonnes figues que mon âme désire !
ZAKQuelle douleur pour moi ! Je suis là comme après la récolte des fruits, comme au grappillage qui suit la vendange : pas une grappe à manger, pas une figue tendre pouvant plaire à mon goût !
VIGMalheur à moi, car je suis devenu comme celui qui recueille en automne les restes de la vendange ! Il n’y a pas de grappe à manger ; j’ai (mon âme a) désiré en vain des figues précoces.[7.1 Figues précoces, les premières figues, qui sont excellentes.]
FILMalheur à moi, car je suis devenu comme celui qui recueille en automne les restes de la vendange! Il n’y a pas de grappe à manger; j’ai désiré en vain des figues précoces.
LSGMalheur à moi ! Car je suis comme à la récolte des fruits, Comme au grappillage après la vendange : Il n’y a point de grappes à manger, Point de ces primeurs que mon âme désire.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAHélas ! je suis comme après la récolte des fruits d’été, comme après le grappillage de la vendange : pas une grappe a manger ! pas une des premières figues que mon âme désire !
BPCMalheur à moi ! Je viens comme après la cueillette des fruits, comme les grappilleurs après la vendange. Plus une grappe à manger, - plus une de ces primeurs dont je suis friand.
JERMalheur à moi ! je suis devenu comme un moissonneur en été, comme un grappilleur aux vendanges : plus une grappe à manger, plus une figue précoce que je désire !
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGMalheur à moi ! car je suis comme à la récolte des fruits, Comme au grappillage après la vendange : Il n’y a point de grappes à manger, Point de ces primeurs que mon âme désire.
CHUÀ moi les alalas ! Oui, j’étais comme les récolteurs, l’été, comme aux grappillages de la vendange. Pas une grappe à manger ; mon être désirait ses prémices.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPMalheur à moi, je suis comme un moissonneur à la fin de l’été, comme un vendangeur à la fin de la vendange: plus une grappe à manger, plus un fruit pour me rassasier.
S21Malheur à moi, car je suis comme à la récolte des fruits, comme au grappillage après la vendange : il n’y a pas de grappes à manger, pas une de ces figues précoces que je désire.
KJFMalheur à moi! car je suis comme lorsqu’on a cueilli les fruits d’été, comme les grappillages de la vendange: Il n’y a aucune grappe à manger, mon âme désirait des premiers fruits.
LXXοἴμμοι ὅτι ἐγενόμην ὡς συνάγων καλάμην ἐν ἀμήτῳ καὶ ὡς ἐπιφυλλίδα ἐν τρυγήτῳ οὐχ ὑπάρχοντος βότρυος τοῦ φαγεῖν τὰ πρωτόγονα οἴμμοι ψυχή.
VULvae mihi quia factus sum sicut qui colligit in autumno racemos vindemiae non est botrus ad comedendum praecoquas ficus desideravit anima mea
BHSאַ֣לְלַי לִ֗י כִּ֤י הָיִ֨יתִי֙ כְּאָסְפֵּי־קַ֔יִץ כְּעֹלְלֹ֖ת בָּצִ֑יר אֵין־אֶשְׁכֹּ֣ול לֶאֱכֹ֔ול בִּכּוּרָ֖ה אִוְּתָ֥ה נַפְשִֽׁי׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !