×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Amos 7.4

Amos 7.4 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Amos 7.4  Le Seigneur, l’Éternel, m’envoya cette vision. Voici, le Seigneur, l’Éternel, proclamait le châtiment par le feu ; Et le feu dévorait le grand abîme Et dévorait le champ.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Amos 7.4  Le Seigneur, l’Éternel, m’envoya cette vision. Voici, le Seigneur, l’Éternel, proclamait le châtiment par le feu ; Et le feu dévorait le grand abîme Et dévorait le champ.

Segond 21

Amos 7.4  Le Seigneur, l’Éternel, m’a envoyé cette vision : le Seigneur, l’Éternel, proclamait le jugement par le feu, et le feu avait dévoré le grand abîme et dévorait le territoire.

Les autres versions

Bible Annotée

Amos 7.4  Voici ce que me fit voir le Seigneur, l’Éternel : le Seigneur, l’Éternel faisait appel au feu pour prendre sa cause, et le feu dévora le grand abîme et il dévora les terres.

John Nelson Darby

Amos 7.4  Ainsi m’a fait voir le Seigneur, l’Éternel ; et voici, le Seigneur, l’Éternel, appela pour juger par le feu ; et il dévora le grand abîme, et il dévora l’héritage.

David Martin

Amos 7.4  [Puis] le Seigneur l’Éternel me fit voir cette vision : et voici, le Seigneur l’Éternel criait tout haut, qu’on fît jugement par feu ; et [le feu] dévora un grand abîme, et il dévora aussi une pièce [de terre].

Ostervald

Amos 7.4  Puis le Seigneur, l’Éternel, me fit voir ceci : voici, le Seigneur, l’Éternel, proclamait le jugement par le feu. Et le feu dévorait le grand abîme, et il dévorait les champs.

Lausanne

Amos 7.4  Ainsi m’a fait voir le Seigneur, l’Éternel : Voici que le Seigneur, l’Éternel, criait pour plaider sa cause par le feu ; et [le feu] dévora le grand abîme, puis il dévorait l’héritage{Héb. la portion.}

Vigouroux

Amos 7.4  Le Seigneur Dieu me montra ceci : voici, le Seigneur Dieu appelait un feu pour exercer son (le) jugement ; ce feu dévora le grand abîme, et consuma en même temps une partie du pays (de la plaine).[7.4 Appelait, etc. ; littéralement, appelait le jugement au feu. Comparer à Isaïe, 66, 16. Selon saint Jérôme, cette prophétie regarde le royaume de Juda ; suivant d’autres, elle concerne l’expédition de Théglathphalasar, qui emmena captives les tribus d’au-delà du Jourdain sous le règne de Phacée.]

Auguste Crampon

Amos 7.4  Ainsi me fit voir le Seigneur Yahweh, et voici que le Seigneur Yahweh venait châtier par le feu, et le feu dévorait le grand abîme, et il dévorait la portion du Seigneur.

Lemaistre de Sacy

Amos 7.4  Le Seigneur Dieu me fit voir encore cette vision : Je voyais le Seigneur Dieu qui appelait un feu pour exercer son jugement. Ce feu dévorait un grand abîme, et consumait en même temps le partage d’ Israël .

Zadoc Kahn

Amos 7.4  Voici ce que me montra le Seigneur Dieu dans une vision : il proclamait, le Seigneur Dieu, le châtiment par le feu; celui-ci dévorait les profondeurs de l’abîme, puis il dévorait la campagne.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Amos 7.4  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Amos 7.4  כֹּ֤ה הִרְאַ֨נִי֙ אֲדֹנָ֣י יְהוִ֔ה וְהִנֵּ֥ה קֹרֵ֛א לָרִ֥ב בָּאֵ֖שׁ אֲדֹנָ֣י יְהוִ֑ה וַתֹּ֨אכַל֙ אֶת־תְּהֹ֣ום רַבָּ֔ה וְאָכְלָ֖ה אֶת־הַחֵֽלֶק׃

La Vulgate

Amos 7.4  haec ostendit mihi Dominus Deus et ecce vocabat iudicium ad ignem Dominus Deus et devoravit abyssum multam et comedit simul partem