×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lévitique 8.28

Lévitique 8.28 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Lévitique 8.28  Puis Moïse les ôta de leurs mains, et il les brûla sur l’autel, par-dessus l’holocauste : ce fut le sacrifice de consécration, ce fut un sacrifice consumé par le feu, d’une agréable odeur à l’Éternel.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Lévitique 8.28  Puis Moïse les ôta de leurs mains, et il les brûla sur l’autel, par-dessus l’holocauste : ce fut le sacrifice de consécration, ce fut un sacrifice consumé par le feu, d’une agréable odeur à l’Éternel.

Segond 21

Lévitique 8.28  Puis il les retira de leurs mains et les brûla sur l’autel, par-dessus l’holocauste. Ce fut le sacrifice de consécration, un sacrifice passé par le feu dont l’odeur fut agréable à l’Éternel.

Les autres versions

Bible Annotée

Lévitique 8.28  Et Moïse les prit de dessus leurs mains et les fit fumer sur l’autel, sur l’holocauste. C’était un sacrifice d’installation, d’agréable odeur ; un sacrifice fait par le feu à l’Éternel.

John Nelson Darby

Lévitique 8.28  Et Moïse les prit des paumes de leurs mains, et les fit fumer sur l’autel sur l’holocauste : ce fut un sacrifice de consécration, en odeur agréable ; ce fut un sacrifice par feu à l’Éternel.

David Martin

Lévitique 8.28  Après Moïse les reçut d’entre leurs mains, et les fit fumer sur l’autel par dessus l’holocauste ; car ce sont les consécrations de bonne odeur, c’est un sacrifice fait par feu à l’Éternel.

Ostervald

Lévitique 8.28  Puis Moïse les prit de leurs mains, et les fit fumer à l’autel, sur l’holocauste ; ce fut le sacrifice d’installation, d’agréable odeur, un sacrifice fait par le feu à l’Éternel.

Lausanne

Lévitique 8.28  Et Moïse les prit de dessus leurs mains et les fit fumer à l’autel, sur l’holocauste ; ce fut le sacrifice de consécration, un parfum de bonne odeur ; ce fut un sacrifice consumé à l’Éternel.

Vigouroux

Lévitique 8.28  Moïse, les ayant prises de nouveau et reçues de leurs mains, les brûla sur l’autel des holocaustes, parce que c’était l’hostie de la consécration et un sacrifice d’une odeur très agréable au Seigneur.[8.28 Parce que c’était une oblation pour la consécration, et un sacrifice d’une odeur très agréable au Seigneur.]

Auguste Crampon

Lévitique 8.28  Puis Moïse les ôta de dessus leurs mains, et les fit fumer sur l’autel, par-dessus l’holocauste ; car c’était un sacrifice d’installation, d’agréable odeur, sacrifice fait par le feu à Yahweh.

Lemaistre de Sacy

Lévitique 8.28  Moïse les ayant prises de nouveau, et reçues de leurs mains, les brûla sur l’autel des holocaustes, parce que c’était une oblation pour la consécration, et un sacrifice d’une odeur très-agréable au Seigneur.

Zadoc Kahn

Lévitique 8.28  Et Moïse reprit ces objets de dessus leurs mains, et les fit fumer sur l’autel, par-dessus l’holocauste. Ce fut une offrande inaugurale d’odeur délectable, ce fut un sacrifice à l’Eternel.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Lévitique 8.28  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Lévitique 8.28  וַיִּקַּ֨ח מֹשֶׁ֤ה אֹתָם֙ מֵעַ֣ל כַּפֵּיהֶ֔ם וַיַּקְטֵ֥ר הַמִּזְבֵּ֖חָה עַל־הָעֹלָ֑ה מִלֻּאִ֥ים הֵם֙ לְרֵ֣יחַ נִיחֹ֔חַ אִשֶּׁ֥ה ה֖וּא לַיהוָֽה׃

La Vulgate

Lévitique 8.28  rursum suscepta de manibus eorum adolevit super altare holocausti eo quod consecrationis esset oblatio in odorem suavitatis sacrificii Domini