×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lévitique 22.27

Lévitique 22.27 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Lévitique 22.27  Un bœuf, un agneau ou une chèvre, quand il naîtra, restera sept jours avec sa mère ; dès le huitième jour et les suivants, il sera agréé pour être offert à l’Éternel en sacrifice consumé par le feu.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Lévitique 22.27  Un veau, un agneau ou un chevreau, quand il naîtra, restera sept jours avec sa mère ; dès le huitième jour et les suivants, il sera agréé pour être offert à l’Éternel en sacrifice consumé par le feu.

Segond 21

Lévitique 22.27  « Quand un veau, un agneau ou un chevreau naîtra, il restera 7 jours avec sa mère ; dès le huitième jour et les suivants, il sera accepté pour être offert à l’Éternel en sacrifice passé par le feu.

Les autres versions

Bible Annotée

Lévitique 22.27  Quand un veau, un agneau ou un chevreau naîtra, il sera sept jours avec sa mère, et à partir du huitième jour et les jours suivants il sera agréé comme offrande faite par le feu à l’Éternel.

John Nelson Darby

Lévitique 22.27  Un veau, ou un agneau ou un chevreau, lorsqu’il sera né, sera sept jours sous sa mère ; et depuis le huitième jour et après, il sera agréé pour l’offrande du sacrifice fait par feu à l’Éternel.

David Martin

Lévitique 22.27  Quand un veau, ou un agneau, ou une chèvre seront nés, et qu’ils auront été sept jours sous leur mère, depuis le huitième jour et les suivants, ils seront agréables pour l’offrande du sacrifice qui se fait par feu à l’Éternel.

Ostervald

Lévitique 22.27  Quand un veau, un agneau ou un chevreau naîtra, il sera sept jours avec sa mère ; et à partir du huitième jour et les suivants, il sera agréé en offrande de sacrifice fait par le feu à l’Éternel.

Lausanne

Lévitique 22.27  Quand un veau{Héb. bœuf.} un agneau ou un chevreau seront nés, ils resteront sept jours avec leur mère ; et dès le huitième jour et par la suite, ils seront agréés pour l’offrande du sacrifice consumé de l’Éternel.

Vigouroux

Lévitique 22.27  Lorsqu’un veau, ou une brebis, ou une chèvre seront nés, ils demeureront sept jours à téter sous leurs mères ; mais, le huitième jour et les jours d’après, ils pourront être offerts au Seigneur.[22.27-28 Bœuf. Le mot étant épicène en hébreu, il désigne la vache aussi bien que le bœuf.]

Auguste Crampon

Lévitique 22.27  " Un bœuf, un agneau ou une chèvre, quand il naîtra, restera sept jours sous sa mère ; à partir du huitième jour et les jours suivants, il sera agréé pour être offert en sacrifice fait par le feu à Yahweh.

Lemaistre de Sacy

Lévitique 22.27  Lorsqu’un veau, ou une brebis, ou une chèvre seront nés, ils demeureront sept jours à têter sous leurs mères ; mais le huitième jour et les jours d’après, ils pourront être offerts au Seigneur.

Zadoc Kahn

Lévitique 22.27  “ Lorsqu’un veau, un agneau ou un chevreau vient de naître, il doit rester sept jours auprès de sa mère; à partir du huitième jour seulement, il sera propre à être offert en sacrifice à l’Eternel.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Lévitique 22.27  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Lévitique 22.27  שֹׁ֣ור אֹו־כֶ֤שֶׂב אֹו־עֵז֙ כִּ֣י יִוָּלֵ֔ד וְהָיָ֛ה שִׁבְעַ֥ת יָמִ֖ים תַּ֣חַת אִמֹּ֑ו וּמִיֹּ֤ום הַשְּׁמִינִי֙ וָהָ֔לְאָה יֵרָצֶ֕ה לְקָרְבַּ֥ן אִשֶּׁ֖ה לַיהוָֽה׃

La Vulgate

Lévitique 22.27  bos ovis et capra cum genita fuerint septem diebus erunt sub ubere matris suae die autem octavo et deinceps offerri poterunt Domino