Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 4.34

Daniel 4.34 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Maintenant donc, moi, Nabuchodonosor, je loue le Roi du ciel, et je publie sa grandeur et sa gloire ; parce que toutes ses œuvres sont fondées dans la vérité, que toutes ses voies sont pleines de justice, et qu’il peut humilier ceux qui se conduisent avec orgueil.
MARMais à la fin de ces jours-là moi Nébucadnetsar je levai mes yeux vers les cieux ; mon sens me revint, je bénis le Souverain, je louai et j’honorai celui qui vit éternellement, duquel la puissance est une puissance éternelle, et le règne de génération en génération.
OSTMais à la fin de ces jours-là, moi, Nébucadnetsar, je levai les yeux vers le ciel ; le sens me revint, et je bénis le Souverain, et je magnifiai, et j’honorai Celui qui vit éternellement, dont la puissance est une puissance éternelle, dont le règne dure de génération en génération.
CAHMaintenant, moi, Nebouchadneçar, je loue, j’exalte et je glorifie le roi du ciel, dont toutes les œuvres sont vraies, et les voies sont la justice, et qui peut abaisser ceux qui marchent avec orgueil.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRMais à l’expiration du temps, moi Nébucadnézar, j’élevai mes yeux vers le ciel, et la connaissance me revint, et je bénis le Très-Haut, et je louai et magnifiai Celui qui vit éternellement, dont l’empire est un empire éternel, et dont la royauté dure à travers tous les âges.
LAUMaintenant, moi, Nébucadnetsar, je glorifie, je célèbre et j’honore le Roi des cieux ; car toutes ses œuvres sont vérité et ses voies sont jugement, et il est puissant pour abaisser ceux qui marchent dans l’orgueil.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYà la fin de ces jours, moi, Nebucadnetsar, j’élevai mes yeux vers les cieux, et mon intelligence me revint, et je bénis le Très-Haut, et je louai et magnifiai celui qui vit éternellement, duquel la domination est une domination éternelle, et dont le royaume est de génération en génération ;
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANMais à la fin des jours, moi, Nébucadnetsar, j’élevai mes yeux vers le ciel, et ma raison me revint. Je bénis le Très-Haut et je louai et glorifiai celui qui vit éternellement, dont la domination est une domination éternelle et dont le règne dure de génération en génération.
ZAK“ Mais au terme des jours [fixés], moi, Nabuchodonozor, je levai les yeux au ciel, et la raison me revint ; je bénis le Très-Haut, je louai et exaltai Celui qui vit éternellement, dont la domination dure sans fin et dont la royauté s’étend d’âge en âge.
VIGMaintenant donc, moi, Nabuchodonosor, je loue, j’exalte (je magnifie) et je glorifie le roi du ciel, parce que toutes ses œuvres sont vraies, ses voies pleines de justice, et qu’il peut humilier ceux qui marchent avec orgueil. [4.34 Pour suivre l’ordre des temps, il faut passer de ce verset aux chapitres 7 et 8. Les chapitres 5 et 6 qui ont rapport à la fin du règne de Baltassar, et au commencement du règne de Darius le Mède, ont été déplacés.]
FILMaintenant donc, moi, Nabuchodonosor, je loue, j’exalte et je glorifie le Roi du ciel, parce que toutes Ses oeuvres sont vraies, Ses voies pleines de justice, et qu’Il peut humilier ceux qui marchent avec orgueil.
LSGAprès le temps marqué, moi, Nebucadnetsar, je levai les yeux vers le ciel, et la raison me revint. J’ai béni le Très Haut, j’ai loué et glorifié celui qui vit éternellement, celui dont la domination est une domination éternelle, et dont le règne subsiste de génération en génération.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAMaintenant, moi, Nabuchodonosor, je loue, j’exalte et je glorifie le roi du ciel, dont toutes les œuvres sont vraies et les voies justes, et qui peut humilier ceux qui marchent avec orgueil. "
BPCMais à la fin des jours marqués, moi, Nabuchodonosor, je levai mes yeux vers le ciel, et la raison me revint. Je bénis le Très-Haut, et je louai et glorifiai celui qui vit éternellement, dont la domination est une domination éternelle et dont le règne subsiste de génération en génération.
JERÀ présent, moi, Nabuchodonosor, je loue, exalte et glorifie le Roi du Ciel, dont toutes les œuvres sont vérité, toutes les voies justice, et qui sait abaisser ceux qui marchent dans l’orgueil."
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGAprès le temps marqué, moi, Nebucadnetsar, je levai les yeux vers le ciel, et la raison me revint. J’ai béni le Très-Haut, j’ai loué et glorifié celui qui vit éternellement, celui dont la domination est une domination éternelle, et dont le règne subsiste de génération en génération.
CHUMaintenant, moi, Neboukhadrèsar, je célèbre, exalte et magnifie le roi des ciels. Tous ses actes sont vérité ; ses routes, justice. Ceux qui vont dans l’orgueil, il peut les rabaisser. »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPMaintenant moi, Nabukodonozor, je loue, je célèbre et je glorifie le Roi des cieux; tous ses chemins sont justes et ses œuvres sont vérité. Il sait abaisser ceux qui se conduisent avec orgueil.
S21Maintenant, moi, Nebucadnetsar, je célèbre la louange, la grandeur et la gloire du roi du ciel. Tous ses actes sont vrais, ses voies sont justes et il peut abaisser ceux qui marchent dans l’orgueil. »
KJFMais à la fin de ces jours-là, moi, Nébucadnetsar, je levai mes yeux vers le ciel, et mon intelligence me revint, et je bénis le Très-Haut, et je louai, et honorai celui qui vit pour toujours, dont la domination est une domination éternelle, et dont le royaume est de génération en génération.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULNunc igitur, ego, Nabuchodonosor, laudo et magnifico, et glorifico Regem caeli, quia omnia opera ejus vera, et viae ejus judicia, et gradientes in superbia potest humiliare.
BHS(4.37) כְּעַ֞ן אֲנָ֣ה נְבוּכַדְנֶצַּ֗ר מְשַׁבַּ֨ח וּמְרֹומֵ֤ם וּמְהַדַּר֙ לְמֶ֣לֶךְ שְׁמַיָּ֔א דִּ֤י כָל־מַעֲבָדֹ֨והִי֙ קְשֹׁ֔ט וְאֹרְחָתֵ֖הּ דִּ֑ין וְדִי֙ מַהְלְכִ֣ין בְּגֵוָ֔ה יָכִ֖ל לְהַשְׁפָּלָֽה׃ פ
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !