×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lamentations 1.17

Lamentations 1.17 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC ( Phé. ) Sion a étendu ses mains, et il n’y a eu personne pour la consoler : le Seigneur a ordonné aux ennemis de Jacob de venir l’attaquer de toutes parts : Jérusalem est devenue au milieu d’eux comme une femme souillée de ses impuretés.
MAR[Pe.] Sion se déchire de ses mains, et personne ne la console ; l’Éternel a mandé contre Jacob ses ennemis à l’entour de lui ; Jérusalem est devenue entre eux, comme une femme séparée à cause de sa souillure.
OSTSion étend ses mains, et personne ne la console ; l’Éternel a ordonné aux ennemis de Jacob de l’entourer de toutes parts. Jérusalem est devenue parmi eux comme un objet d’horreur.
CAHTsion se tord les mains ; elle n’a pas de consolateur ; Ieovah a convoqué contre Iiâcov les adversaires qui l’entourent ; Ierouschalaïme est devenue au milieu d’eux comme une (femme) souillée.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRSion tend les mains, il n’y a personne pour la consoler ; l’Éternel a fait marcher contre Jacob ses ennemis de toutes parts, et parmi eux Jérusalem fut comme une femme pendant sa souillure.
LAUSion tend les mains,... personne qui la console ! L’Éternel a donné commandement, tout autour de Jacob, à ses adversaires ; Jérusalem est devenue entre eux un objet de dégoût.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYSion étend ses mains, il n’y a personne qui la console. L’Éternel a commandé au sujet de Jacob que ses adversaires l’entourent ; Jérusalem est devenue au milieu d’eux une impureté.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANSion a tendu les mains… Personne ne l’a consolée ! L’Éternel a commandé aux ennemis de Jacob De l’environner de toutes parts. Jérusalem est devenue au milieu d’eux Comme une chose souillée.
ZAKSion tend les mains : personne ne la console. L’Éternel a convoqué contre Jacob ses ennemis à la ronde ; Jérusalem est devenue un objet de dégoût parmi eux.
VIGSion a étendu ses mains, il n’y a personne qui la console. Le Seigneur a ordonné aux ennemis de Jacob de l’attaquer de tous côtés ; Jérusalem est devenue parmi eux comme une femme souillée de ses impuretés (par ses mois). Sadé.
FILSion a étendu ses mains, il n’y a personne qui la console. Le Seigneur a ordonné aux ennemis de Jacob de l’attaquer de tous côtés; Jérusalem est devenue parmi eux comme une femme souillée de ses impuretés.
LSGSion a étendu les mains, Et personne ne l’a consolée ; L’Éternel a envoyé contre Jacob les ennemis d’alentour ; Jérusalem a été un objet d’horreur au milieu d’eux. —
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRASion a tendu les mains... Personne qui la console ! Yahweh a mandé contre Jacob ses ennemis qui l’enveloppent ; Jérusalem est devenue au milieu d’eux comme une chose souillée.

TSADÉ.
BPCSion étend ses mains, - personne ne la console. Yahweh a commandé contre Jacob - ses ennemis de toutes parts. Jérusalem est devenue au milieu d’eux - un objet d’horreur.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGSion a étendu les mains, Et personne ne l’a consolée ; L’Éternel a envoyé contre Jacob les ennemis d’alentour ; Jérusalem a été un objet d’horreur au milieu d’eux.
CHUSiôn déploie ses mains ; pour elle, pas de consolateur. IHVH-Adonaï contre Ia’acob donne un ordre à ses oppresseurs autour de lui. Ieroushalaîm, entre eux, est en menstrue.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPSion a tendu les mains, mais pas un ne la console. Yahvé a voulu l’invasion de Jacob par ses voisins tout à l’entour. Jérusalem au milieu d’eux n’est plus qu’un dépotoir.
S21Sion a tendu les mains et personne ne l’a consolée ; l’Éternel a donné ses ordres contre Jacob aux adversaires qui l’entouraient et Jérusalem est devenue un objet d’horreur au milieu d’eux.
KJFSion étend ses mains, et il n’y a personne pour la consoler; le SEIGNEUR a commandé au sujet de Jacob, que ses adversaires soient tout autour de lui. Jérusalem est comme une femme ayant sa menstruation parmi eux.
LXXδιεπέτασεν Σιων χεῖρας αὐτῆς οὐκ ἔστιν ὁ παρακαλῶν αὐτήν ἐνετείλατο κύριος τῷ Ιακωβ κύκλῳ αὐτοῦ οἱ θλίβοντες αὐτόν ἐγενήθη Ιερουσαλημ εἰς ἀποκαθημένην ἀνὰ μέσον αὐτῶν.
VULFE expandit Sion manus suas non est qui consoletur eam mandavit Dominus adversum Iacob in circuitu eius hostes eius facta est Hierusalem quasi polluta menstruis inter eos
BHSפֵּֽרְשָׂ֨ה צִיֹּ֜ון בְּיָדֶ֗יהָ אֵ֤ין מְנַחֵם֙ לָ֔הּ צִוָּ֧ה יְהוָ֛ה לְיַעֲקֹ֖ב סְבִיבָ֣יו צָרָ֑יו הָיְתָ֧ה יְרוּשָׁלִַ֛ם לְנִדָּ֖ה בֵּינֵיהֶֽם׃ ס
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !