×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lamentations 1.17

Lamentations 1.17 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Lamentations 1.17  Sion a étendu les mains, Et personne ne l’a consolée ; L’Éternel a envoyé contre Jacob les ennemis d’alentour ; Jérusalem a été un objet d’horreur au milieu d’eux. —

Segond Nouvelle Édition de Genève

Lamentations 1.17  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Segond 21

Lamentations 1.17  Sion a tendu les mains et personne ne l’a consolée ; l’Éternel a donné ses ordres contre Jacob aux adversaires qui l’entouraient et Jérusalem est devenue un objet d’horreur au milieu d’eux.

Les autres versions

Bible Annotée

Lamentations 1.17  Sion a tendu les mains… Personne ne l’a consolée ! L’Éternel a commandé aux ennemis de Jacob De l’environner de toutes parts. Jérusalem est devenue au milieu d’eux Comme une chose souillée.

John Nelson Darby

Lamentations 1.17  Sion étend ses mains, il n’y a personne qui la console. L’Éternel a commandé au sujet de Jacob que ses adversaires l’entourent ; Jérusalem est devenue au milieu d’eux une impureté.

David Martin

Lamentations 1.17  [Pe.] Sion se déchire de ses mains, et personne ne la console ; l’Éternel a mandé contre Jacob ses ennemis à l’entour de lui ; Jérusalem est devenue entre eux, comme une femme séparée à cause de sa souillure.

Ostervald

Lamentations 1.17  Sion étend ses mains, et personne ne la console ; l’Éternel a ordonné aux ennemis de Jacob de l’entourer de toutes parts. Jérusalem est devenue parmi eux comme un objet d’horreur.

Lausanne

Lamentations 1.17  Sion tend les mains,... personne qui la console ! L’Éternel a donné commandement, tout autour de Jacob, à ses adversaires ; Jérusalem est devenue entre eux un objet de dégoût.

Vigouroux

Lamentations 1.17  Sion a étendu ses mains, il n’y a personne qui la console. Le Seigneur a ordonné aux ennemis de Jacob de l’attaquer de tous côtés ; Jérusalem est devenue parmi eux comme une femme souillée de ses impuretés (par ses mois). Sadé.

Auguste Crampon

Lamentations 1.17  Sion a tendu les mains... Personne qui la console ! Yahweh a mandé contre Jacob ses ennemis qui l’enveloppent ; Jérusalem est devenue au milieu d’eux comme une chose souillée. Tsadé.

Lemaistre de Sacy

Lamentations 1.17  ( Phé. ) Sion a étendu ses mains, et il n’y a eu personne pour la consoler : le Seigneur a ordonné aux ennemis de Jacob de venir l’attaquer de toutes parts : Jérusalem est devenue au milieu d’eux comme une femme souillée de ses impuretés.

Zadoc Kahn

Lamentations 1.17  Sion tend les mains : personne ne la console. L’Eternel a convoqué contre Jacob ses ennemis à la ronde; Jérusalem est devenue un objet de dégoût parmi eux.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Lamentations 1.17  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Lamentations 1.17  פֵּֽרְשָׂ֨ה צִיֹּ֜ון בְּיָדֶ֗יהָ אֵ֤ין מְנַחֵם֙ לָ֔הּ צִוָּ֧ה יְהוָ֛ה לְיַעֲקֹ֖ב סְבִיבָ֣יו צָרָ֑יו הָיְתָ֧ה יְרוּשָׁלִַ֛ם לְנִדָּ֖ה בֵּינֵיהֶֽם׃ ס

La Vulgate

Lamentations 1.17  FE expandit Sion manus suas non est qui consoletur eam mandavit Dominus adversum Iacob in circuitu eius hostes eius facta est Hierusalem quasi polluta menstruis inter eos