×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lamentations 1.15

Lamentations 1.15 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Lamentations 1.15  Le Seigneur a terrassé tous mes guerriers au milieu de moi ; Il a rassemblé contre moi une armée, Pour détruire mes jeunes hommes ; le Seigneur a foulé au pressoir la vierge, fille de Juda.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Lamentations 1.15  Le Seigneur a terrassé tous mes guerriers au milieu de moi ; Il a rassemblé contre moi une armée, Pour détruire mes jeunes hommes ; Le Seigneur a foulé au pressoir la vierge, fille de Juda.

Segond 21

Lamentations 1.15  Le Seigneur a terrassé tous les guerriers qui étaient avec moi, il a convoqué contre moi un rassemblement pour briser mes jeunes hommes. Le Seigneur a écrasé au pressoir la jeune fille, la fille de Juda.

Les autres versions

Bible du Semeur

Lamentations 1.15  Oui, le Seigneur a repoussé tous les vaillants guerriers
qui étaient dans mes murs,
et il a fixé contre moi un rendez-vous
dans le but de briser mes jeunes gens.
Le Seigneur a foulé comme dans un pressoir
la population de Juda.

Traduction œcuménique de la Bible

Lamentations 1.15  Le Seigneur a expulsé tous les vaillants
qui étaient chez moi ;
il a fixé un rendez-vous contre moi
pour briser mes jeunes gens.
Le Seigneur a foulé au pressoir
la jeune fille, la Belle Judée.
(Aïn)

Bible de Jérusalem

Lamentations 1.15  Tous mes braves, le Seigneur les a rejetés du milieu de moi. Il a convoqué contre moi une assemblée pour anéantir mon élite. Le Seigneur a foulé au pressoir la vierge, fille de Juda.

Bible Annotée

Lamentations 1.15  Le Seigneur a enlevé tous les guerriers Que j’avais au milieu de moi ; Il a convoqué des gens contre moi Pour écraser mes jeunes hommes ; Le Seigneur a foulé au pressoir Pour la vierge, fille de Juda.

John Nelson Darby

Lamentations 1.15  Le Seigneur a abattu tous mes hommes forts au milieu de moi ; il a convoqué contre moi une assemblée pour écraser mes jeunes gens. Le Seigneur a foulé comme au pressoir la vierge, fille de Juda.

David Martin

Lamentations 1.15  [Samech.] Le Seigneur a abattu tous les [hommes] forts que j’avais au milieu de moi ; il a appelé contre moi ses gens assignés, pour mettre en pièces mes gens d’élite. Le Seigneur a tiré le pressoir sur la vierge de la fille de Juda.

Osterwald

Lamentations 1.15  Le Seigneur a renversé au milieu de moi tous les hommes vaillants ; il a convoqué contre moi une assemblée, pour mettre en pièces mes jeunes gens d’élite. Le Seigneur a foulé au pressoir la vierge, fille de Juda !

Auguste Crampon

Lamentations 1.15  " Le Seigneur a enlevé tous les guerriers qui étaient au milieu de moi ; il a appelé contre moi une armée, pour écraser mes jeunes hommes ; le Seigneur a foulé au pressoir la vierge, fille de Juda. AÏN.

Lemaistre de Sacy

Lamentations 1.15  ( Samech. ) Le Seigneur a retiré du milieu de mon peuple tout ce que j’avais d’hommes de cœur : il a fait venir contre moi le temps qu’il avait marqué pour réduire en poudre mes soldats choisis : le Seigneur a foulé lui-même le pressoir à l’égard de la vierge fille de Juda.

André Chouraqui

Lamentations 1.15  Adonaï rembarre tous mes meneurs en mon entraille ; il crie contre moi un rendez-vous, pour briser mes adolescents. Adonaï foule au pressoir la vierge, la fille Iehouda.

Zadoc Kahn

Lamentations 1.15  Tous mes vaillants combattants, le Seigneur les a broyés dans mon enceinte; il a convoqué une assemblée pour briser mes jeunes guerriers. Le Seigneur a foulé un pressoir à la vierge fille de Juda.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Lamentations 1.15  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Lamentations 1.15  סִלָּ֨ה כָל־אַבִּירַ֤י׀ אֲדֹנָי֙ בְּקִרְבִּ֔י קָרָ֥א עָלַ֛י מֹועֵ֖ד לִשְׁבֹּ֣ר בַּחוּרָ֑י גַּ֚ת דָּרַ֣ךְ אֲדֹנָ֔י לִבְתוּלַ֖ת בַּת־יְהוּדָֽה׃ ס

Versions étrangères

New Living Translation

Lamentations 1.15  "The Lord has treated my mighty men with contempt. At his command a great army has come to crush my young warriors. The Lord has trampled his beloved city as grapes are trampled in a winepress.