×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jérémie 50.6

Jérémie 50.6 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jérémie 50.6  Mon peuple était un troupeau de brebis perdues ; Leurs bergers les égaraient, les faisaient errer par les montagnes ; Elles allaient des montagnes sur les collines, Oubliant leur bercail.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jérémie 50.6  Mon peuple était un troupeau de brebis perdues ; Leurs bergers les égaraient, les faisaient errer par les montagnes ; Elles allaient des montagnes sur les collines, Oubliant leur bercail.

Segond 21

Jérémie 50.6  Mon peuple n’était qu’un troupeau de brebis perdues. Leurs bergers les avaient égarées, ils les faisaient errer dans les montagnes. Elles allaient de montagne en colline et avaient fini par oublier leur lieu de refuge.

Les autres versions

Bible Annotée

Jérémie 50.6  Un troupeau de brebis qui se perdaient, c’était là mon peuple : leurs bergers les avaient égarées sur des montagnes perfides ; de montagne en colline elles allaient, oubliant leur gite.

John Nelson Darby

Jérémie 50.6  Mon peuple est un troupeau perdu ; leurs pasteurs les ont fait errer, les égarant sur les montagnes ; ils sont allés de montagne en colline, ils ont oublié leur gîte.

David Martin

Jérémie 50.6  Mon peuple a été comme des brebis perdues ; leurs pasteurs les ont fait égarer, et les ont fait errer par les montagnes ; ils sont allés de montagne en colline, et ils ont mis en oubli leur gîte.

Ostervald

Jérémie 50.6  Mon peuple était comme des brebis perdues ; leurs bergers les égaraient, et les faisaient errer par les montagnes. Elles allaient de montagne en colline, et oubliaient leur bercail.

Lausanne

Jérémie 50.6  Mon peuple est un troupeau de brebis perdues que leurs bergers ont fait égarer et ont détournées par les montagnes ; elles vont de montagnes en collines, et ont oublié le lieu de leur repos.

Vigouroux

Jérémie 50.6  Mon peuple est devenu un troupeau (de brebis) perdu(es) ; leurs pasteurs les ont séduits, et les ont fait errer par les montagnes ; ils ont passé des montagnes sur les collines, ils ont oublié leur demeure (le lieu de leur repos).

Auguste Crampon

Jérémie 50.6  Mon peuple était un troupeau de brebis qui se perdaient ; leurs bergers les égaraient sur des montagnes perfides ; elles allaient de montagne en colline, oubliant leur bercail.

Lemaistre de Sacy

Jérémie 50.6  Mon peuple est devenu un troupeau de brebis égarées : leurs pasteurs les ont séduites, ils les ont fait errer par les montagnes ; elles ont passé des montagnes sur les collines ; elles ont oublié le lieu de leur repos.

Zadoc Kahn

Jérémie 50.6  Mon peuple se composait de brebis égarées; leurs pasteurs les avaient fourvoyées, les laissant errer par les montagnes; elles vaguaient de hauteur en hauteur, oublieuses de leur gîte.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jérémie 50.6  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jérémie 50.6  צֹ֤אן אֹֽבְדֹות֙ הָי֣וּ עַמִּ֔י רֹעֵיהֶ֣ם הִתְע֔וּם הָרִ֖ים שֹֽׁובְב֑וּם מֵהַ֤ר אֶל־גִּבְעָה֙ הָלָ֔כוּ שָׁכְח֖וּ רִבְצָֽם׃

La Vulgate

Jérémie 50.6  grex perditus factus est populus meus pastores eorum seduxerunt eos feceruntque vagari in montibus de monte in collem transierunt obliti sunt cubilis sui

La Septante

Jérémie 50.6  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !