×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jérémie 11.19

Jérémie 11.19 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGJérémie 11.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Jérémie 11.19Pour moi, j’étais comme un agneau plein de douceur, qu’on porte pour en faire une victime ; et je n’avais point su les entreprises qu’ils avaient formées contre moi en disant : Mettons du bois dans son pain, exterminons-le de la terre des vivants, et que son nom soit effacé de la mémoire des hommes.
David Martin - 1744 - MARJérémie 11.19Mais moi, comme un agneau, [ou comme] un bœuf qui est mené pour être égorgé, je n’ai point su qu’ils eussent fait contre moi quelque machination, [en disant] : détruisons l’arbre avec son fruit, et l’exterminons de la terre des vivants, et qu’on ne se souvienne plus de son nom.
Ostervald - 1811 - OSTJérémie 11.19Et moi, comme un agneau familier, qu’on mène pour être égorgé, je ne savais pas les mauvais desseins qu’ils méditaient contre moi : "Détruisons l’arbre avec son fruit, et l’exterminons de la terre des vivants, et qu’il ne soit plus fait mention de son nom ! "
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHJérémie 11.19Moi (j’étais) comme une brebis apprivoisée menée à la boucherie. J’ignorais que c’était contre moi qu’ils avaient tramé des projets : “Détruisons l’arbre avec son fruit, exterminons-le du pays des vivants, que son nom ne soit plus mentionné. ”
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMJérémie 11.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGRJérémie 11.19Cependant j’étais comme l’agneau familier que l’on mène à la tuerie, et je ne me doutais pas qu’ils méditassent des plans contre moi : « Détruisons l’arbre avec son fruit, et extirpons-le de la terre des vivants, et que son nom ne soit plus rappelé ! »
Bible de Lausanne - 1872 - LAUJérémie 11.19Et moi, comme un agneau familier qu’on mène à la tuerie, je ne savais pas qu’ils ourdissaient contre moi [ces] machinations : Détruisons l’arbre avec son fruit{Héb. son pain.} et exterminons-le de la terre des vivants, et qu’il ne soit plus fait mention de son nom !
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTJérémie 11.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
John Nelson Darby - 1885 - DBYJérémie 11.19Et moi j’étais comme un agneau familier qui est mené à la tuerie ; et je ne savais pas qu’ils faisaient des complots contre moi, disant : Détruisons l’arbre avec son fruit, et retranchons-le de la terre des vivants, afin qu’on ne se souvienne plus de son nom.
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STAJérémie 11.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Annotée - 1899 - BANJérémie 11.19Moi, j’étais comme un agneau familier qu’on mène tuer ; et je ne savais pas qu’ils formaient des desseins contre moi : Détruisons l’arbre avec son fruit ! Retranchons-le de la terre des vivants, et qu’on ne se rappelle plus son nom !
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKJérémie 11.19que j’étais, moi, semblable à une brebis docile qu’on mène à l’abattoir; ce que je ne savais pas, c’est que c’était contre moi qu’ils formaient de mauvais desseins : “ Allons, détruisons l’arbre dans sa sève, extirpons-le de la terre des vivants, et que son nom ne soit plus mentionné ! ”
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGJérémie 11.19Et moi j’étais (j’ai été) comme un agneau plein de douceur, qu’on porte à la boucherie (en faire une victime), et je ne connaissais pas les projets qu’ils avaient formés contre moi, en disant : Mettons du bois dans son pain, exterminons-le de la terre des vivants, et qu’on ne se souvienne plus de son nom.[11.19 Et moi, etc. Jérémie est la figure de Jésus-Christ même. ― Mettons du bois, etc. ; autre figure du divin Sauveur, vrai pain de vie descendu du ciel et attaché à une croix de bois sur le Calvaire. C’est ainsi que les Pères ont expliqué ce passage.]
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILJérémie 11.19Et moi j’étais comme un agneau plein de douceur, qu’on porte à la boucherie, et je ne connaissais pas les projets qu’ils avaient formés contre moi, en disant : Mettons du bois dans son pain, exterminons-le de la terre des vivants, et qu’on ne se souvienne plus de son nom.
Louis Segond - 1910 - LSGJérémie 11.19J’étais comme un agneau familier qu’on mène à la boucherie, Et j’ignorais les mauvais desseins qu’ils méditaient contre moi : Détruisons l’arbre avec son fruit ! Retranchons-le de la terre des vivants, Et qu’on ne se souvienne plus de son nom ! —
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNJérémie 11.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Auguste Crampon - 1923 - CRAJérémie 11.19Moi, j’étais comme un agneau familier, qu’on mène à la boucherie, et je ne savais qu’ils formaient des desseins contre moi : " Détruisons l’arbre avec son fruit ! Retranchons-le de la terre des vivants, et qu’on ne se souvienne plus de son nom ! "
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCJérémie 11.19Moi, j’étais comme un agneau familier qu’on mène à la boucherie et je ne savais pas qu’ils formaient des desseins contre moi : “Détruisons l’arbre dans sa sève ; retranchons-le de la terre des vivants et que son nom ne soit plus mentionné.”
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRIJérémie 11.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGJérémie 11.19J’étais comme un agneau familier qu’on mène à la boucherie, Et j’ignorais les mauvais desseins qu’ils méditaient contre moi : Détruisons l’arbre avec son fruit ! Retranchons-le de la terre des vivants, Et qu’on ne se souvienne plus de son nom !
Bible André Chouraqui - 1985 - CHUJérémie 11.19Et moi, comme un mouton de tête, transporté à l’abattage, je ne savais pas que, contre moi, ils pensaient des pensées : « Détruisons l’arbre avec son pain, tranchons-le de la terre des vivants : son nom ne sera plus rappelé. »
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCJérémie 11.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TREJérémie 11.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible des Peuples - 1998 - BDPJérémie 11.19Dire que j’étais comme l’agneau qui se laisse gentiment conduire à la boucherie; je ne savais pas ce qu’ils préparaient contre moi. “Faisons-lui absorber assez d’épreuves, disaient-ils, pour qu’il disparaisse de la terre des vivants, et plus personne ne prononcera son nom!”
Segond 21 - 2007 - S21Jérémie 11.19J’étais comme un agneau confiant qu’on conduit à l’abattoir, j’ignorais les projets qu’ils avaient formés contre moi : ‹ Détruisons l’arbre avec son fruit ! Supprimons-le de la terre des vivants et qu’on ne se souvienne plus de son nom ! ›
King James en Français - 2016 - KJFJérémie 11.19Mais moi, comme un agneau, ou comme un bœuf qui est mené à l’abattoir, je ne savais pas qu’ils méditaient des stratagèmes contre moi, disant: Détruisons l’arbre avec son fruit, et retranchons-le de la terre des vivants, afin qu’on ne se souvienne plus de son nom.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXJérémie 11.19ἐγὼ δὲ ὡς ἀρνίον ἄκακον ἀγόμενον τοῦ θύεσθαι οὐκ ἔγνων ἐπ’ ἐμὲ ἐλογίσαντο λογισμὸν πονηρὸν λέγοντες δεῦτε καὶ ἐμβάλωμεν ξύλον εἰς τὸν ἄρτον αὐτοῦ καὶ ἐκτρίψωμεν αὐτὸν ἀπὸ γῆς ζώντων καὶ τὸ ὄνομα αὐτοῦ οὐ μὴ μνησθῇ ἔτι.
La Vulgate - 1454 - VULJérémie 11.19et ego quasi agnus mansuetus qui portatur ad victimam et non cognovi quia super me cogitaverunt consilia mittamus lignum in panem eius et eradamus eum de terra viventium et nomen eius non memoretur amplius
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSJérémie 11.19וַאֲנִ֕י כְּכֶ֥בֶשׂ אַלּ֖וּף יוּבַ֣ל לִטְבֹ֑וחַ וְלֹֽא־יָדַ֜עְתִּי כִּֽי־עָלַ֣י׀ חָשְׁב֣וּ מַחֲשָׁבֹ֗ות נַשְׁחִ֨יתָה עֵ֤ץ בְּלַחְמֹו֙ וְנִכְרְתֶ֨נּוּ֙ מֵאֶ֣רֶץ חַיִּ֔ים וּשְׁמֹ֖ו לֹֽא־יִזָּכֵ֥ר עֹֽוד׃
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTJérémie 11.19Ce verset n’existe pas dans cette traduction !