×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 9.3

Esaïe 9.3 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 9.3  (9.2) Tu rends le peuple nombreux, Tu lui accordes de grandes joies ; Il se réjouit devant toi, comme on se réjouit à la moisson, Comme on pousse des cris d’allégresse au partage du butin.

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 9.3  Car le joug qui pesait sur elle,
Le bâton qui frappait son dos,
La massue de celui qui l’opprime,
Tu les brises comme à la journée de Madian.

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 9.3  (9:2) Tu as rendu la nation nombreuse, tu l’a comblée de joie. Ils se réjouissent devant toi de la joie des moissons, de l’allégresse qui règne au partage du butin.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 9.3  Car le joug qui pesait sur lui, Le bâton qui frappait son dos, La verge de celui qui l’opprimait, Tu les brises, comme à la journée de Madian.

Segond 21

Esaïe 9.3  En effet, le fardeau qui pesait sur elle, le gourdin qui frappait son dos, le bâton de celui qui l’opprimait, tu les brises comme tu l’as fait lors de la victoire sur Madian.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 9.3  Car le joug qui pesait sur lui,
le bâton qui frappait son dos,
le gourdin de son oppresseur,
toi, tu les a brisés tout comme au jour de la défaite de Madian.

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 9.3  Car le joug qui pesait sur lui,
le bâton à son épaule,
le gourdin de son chef de corvée,
tu les as brisés comme au jour de Madiân.

Bible de Jérusalem

Esaïe 9.3  Car le joug qui pesait sur elle, la barre posée sur ses épaules, le bâton de son oppresseur, tu les as brisés comme au jour de Madiân.

Bible Annotée

Esaïe 9.3  Car le joug qui pesait sur lui, la verge qui frappait son épaule, le bâton de son exacteur, tu les as brisés comme à la journée de Madian.

John Nelson Darby

Esaïe 9.3  Tu as multiplié la nation, tu lui as accru la joie ; ils se réjouissent devant toi, comme la joie à la moisson, comme on est transporté de joie quand on partage le butin.

David Martin

Esaïe 9.3  Car tu as mis en pièces le joug dont il était chargé, et le bâton dont on lui battait ordinairement les épaules, et la verge de son exacteur, comme au jour de Madian.

Osterwald

Esaïe 9.3  Car tu as brisé le joug dont il était chargé, le bâton qui frappait ses épaules, le bâton de son oppresseur, comme tu fis à la journée de Madian.

Auguste Crampon

Esaïe 9.3  Car le, joug qui pesait sur lui, la verge qui frappait son épaule, le bâton de son exacteur, vous les avez brisés comme au jour de Madian !

Lemaistre de Sacy

Esaïe 9.3  Vous avez multiplié le peuple, et vous n’avez point augmenté la joie. Ils se réjouiront lorsque vous serez venu, comme on se réjouit pendant la moisson, et comme les victorieux se réjouissent lorsqu’ils ont pillé les ennemis, et qu’ils partagent le butin.

André Chouraqui

Esaïe 9.3  Oui, le joug de son portage, la branche de son épaule, le rameau qui le tyrannisait, tu les as écrasés comme au jour de Midiân.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 9.3  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 9.3  (9.4) כִּ֣י׀ אֶת־עֹ֣ל סֻבֳּלֹ֗ו וְאֵת֙ מַטֵּ֣ה שִׁכְמֹ֔ו שֵׁ֖בֶט הַנֹּגֵ֣שׂ בֹּ֑ו הַחִתֹּ֖תָ כְּיֹ֥ום מִדְיָֽן׃