×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 7.25

Esaïe 7.25 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 7.25  Et toutes les montagnes que l’on cultivait avec la bêche Ne seront plus fréquentées, par crainte des ronces et des épines : On y lâchera le bœuf, et la brebis en foulera le sol.

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 7.25  Quant à toutes les montagnes cultivées à la bèche,
On n’y entrera plus,
Par crainte des ronces et des épines :
On y lâchera le bœuf,
Et la brebis (en) foulera (le sol).

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 7.25  Quant à tous les coteaux qu’on sarclait au sarcloir, tu ne t’y risqueras plus, par crainte des ronces et des épines : on y lâchera les bœufs, le mouton et la chèvre y piétineront.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 7.25  Et toutes les montagnes que l’on cultivait avec la bêche Ne seront plus fréquentées, par crainte des ronces et des épines : On y lâchera le bœuf, et la brebis en foulera le sol.

Segond 21

Esaïe 7.25  Aucune des montagnes que l’on cultivait avec la bêche ne sera plus fréquentée, par crainte des ronces et des buissons épineux. On y lâchera le bœuf et le petit bétail foulera son sol. »

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 7.25  On ne passera plus sur les coteaux fertiles qu’on sarclait à la pioche, par peur des ronces et des épines. Les bovins y paîtront et les moutons en fouleront le sol.

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 7.25  Quant à toutes les montagnes qu’on sarclait à la pioche,
la crainte des épines et des ronces n’y viendra pas :
ce sera un pâturage de bœufs et un pacage de moutons.

Bible de Jérusalem

Esaïe 7.25  Sur toutes les montagnes qui sont cultivées à la houe, tu n’iras plus par crainte des ronces et des épines, et ce sera pacage de bœufs et terre piétinée par les moutons.

Bible Annotée

Esaïe 7.25  Et toutes les montagnes cultivées avec le sarcloir, tu n’y viendras plus, par crainte des ronces et des épines ; elles seront le pâturage des bœufs et un sol foulé par les moutons.

John Nelson Darby

Esaïe 7.25  Et toutes les montagnes qu’on cultivait avec la bêche, -on n’y viendra pas, par crainte des ronces et des épines ; et elles seront un lieu pour y envoyer le bœuf, et pour que les brebis le foulent.

David Martin

Esaïe 7.25  Et dans toutes les montagnes qu’on essartait avec la serpe, là on ne craindra plus de voir des ronces et des épines, mais ce sera pour y jeter les bœufs, et pour être foulé des brebis.

Osterwald

Esaïe 7.25  Et dans toutes les montagnes que l’on cultivait à la bêche, on ne viendra plus, par crainte des ronces et des épines ; mais on y mettra les bœufs en pâture, et elles seront foulées par les brebis.

Auguste Crampon

Esaïe 7.25  Et sur toutes les montagnes que l’on cultivait avec le sarcloir, tu n’iras plus, par crainte des ronces et des épines, elles seront un pâturage de bœufs, et une terre foulée par les brebis.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 7.25  Et toutes les montagnes, après avoir été sarclées et cultivées, ne craindront point les ronces et les épines ; mais elles serviront de pâturages aux bœufs, et les troupeaux y viendront en foule.

André Chouraqui

Esaïe 7.25  Tu ne viendras pas là, sur tous les monts sarclés au sarcloir, en frémissant du paliure, de la broussaille. C’est pour l’envoi du bœuf, pour le piétinement de l’agneau.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 7.25  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 7.25  וְכֹ֣ל הֶהָרִ֗ים אֲשֶׁ֤ר בַּמַּעְדֵּר֙ יֵעָ֣דֵר֔וּן לֹֽא־תָבֹ֣וא שָׁ֔מָּה יִרְאַ֖ת שָׁמִ֣יר וָשָׁ֑יִת וְהָיָה֙ לְמִשְׁלַ֣ח שֹׁ֔ור וּלְמִרְמַ֖ס שֶֽׂה׃ פ