×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 66.3

Esaïe 66.3 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 66.3  Celui qui immole un bœuf est comme celui qui tuerait un homme, Celui qui sacrifie un agneau est comme celui qui romprait la nuque à un chien, Celui qui présente une offrande est comme celui qui répandrait du sang de porc, Celui qui brûle de l’encens est comme celui qui adorerait des idoles ; Tous ceux-là se complaisent dans leurs voies, Et leur âme trouve du plaisir dans leurs abominations.

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 66.3  Celui qui immole un boeuf
Frappe un homme,
Celui qui sacrifie un agneau
Rompt la nuque à un chien,
Celui qui présente une offrande
(Répand) du sang de porc,
Celui qui fait un mémorial d’encens
Adore des idoles ;
Tous ceux-là se complaisent dans leurs voies,
Et leur âme trouve du plaisir dans leurs abominations.

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 66.3  Celui qui immole un taureau abat un homme ; celui qui sacrifie un mouton ou une chèvre brise la nuque à un chien ; celui qui présente une offrande offre du sang de porc ; celui qui offre de l’encens en évocation bénit le mal ; tous ceux–là se complaisent dans leurs voies, et ils prennent plaisir à leurs horreurs.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 66.3  Celui qui immole un bœuf est comme celui qui tuerait un homme, Celui qui sacrifie un agneau est comme celui qui romprait la nuque à un chien, Celui qui présente une offrande est comme celui qui répandrait du sang de porc, Celui qui brûle de l’encens est comme celui qui adorerait des idoles ; Tous ceux-là se complaisent dans leurs voies, Et leur âme trouve du plaisir dans leurs abominations.

Segond 21

Esaïe 66.3  Celui qui égorge un bœuf abat un homme, celui qui sacrifie un agneau brise la nuque d’un chien, celui qui présente une offrande verse du sang de porc, celui qui fait brûler de l’encens adore des idoles : tous ceux-là ont choisi de suivre leurs propres voies et trouvent du plaisir dans leurs monstruosités.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 66.3  « Celui qui sacrifie un boeuf,
tue aussi bien un homme ;
celui qui immole un agneau,
rompt la nuque à un chien ;
celui qui présente une offrande
offre du sang de porc ;
et celui qui fait brûler de l’encens
c’est une idole qu’il bénit.
Comme ils ont tous choisi de suivre leurs propres chemins
et qu’ils prennent plaisir à leurs idoles abominables,

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 66.3  On sacrifie le taureau, mais aussi on abat un homme !
on immole la brebis, mais aussi on assomme un chien !
on élève une offrande, mais c’est du sang... de porc !
on fait un mémorial d’encens, mais c’est pour bénir... une malfaisante idole !
Ces gens-là, c’est sûr, choisissent leurs propres chemins
et se complaisent dans leurs abominations.

Bible de Jérusalem

Esaïe 66.3  On sacrifie le bœuf, on abat un homme ; on immole l’agneau, on assomme un chien ; on présente une offrande, c’est du sang de porc ; on fait un mémorial d’encens, une bénédiction abominable ; tous ces gens ont choisi leurs voies, et leur âme se complaît dans leurs horreurs.

Bible Annotée

Esaïe 66.3  Qui immole un bœuf, tue un homme ; qui sacrifie une brebis, égorge un chien ; qui présente une offrande, offre du sang de porc ; qui fait brûler l’encens, bénit une idole. Comme ils ont choisi leurs voies et que leur âme s’est complu dans leurs abominations,

John Nelson Darby

Esaïe 66.3  Celui qui égorge un bœuf, frappe un homme ; celui qui sacrifie un agneau, brise la nuque à un chien ; celui qui offre un gâteau, c’est du sang de porc ; celui qui présente le mémorial de l’encens est comme celui qui bénit une idole. Comme ils ont choisi leurs propres chemins, et que leur âme a pris plaisir à leurs choses exécrables,

David Martin

Esaïe 66.3  Celui qui égorge un bœuf, [c’est comme] qui tuerait un homme ; celui qui sacrifie une brebis, c’est [comme] qui couperait le cou à un chien ; celui qui offre un gâteau, [c’est comme qui offrirait] le sang d’un pourceau ; celui qui fait un parfum d’encens, [c’est comme] qui bénirait une idole. Mais ils ont choisi leurs voies, et leur âme a pris plaisir en leurs abominations.

Osterwald

Esaïe 66.3  Égorger un bœuf est comme tuer un homme ; sacrifier une brebis, comme abattre un chien ; présenter une offrande, comme répandre le sang d’un pourceau ; faire un parfum d’encens, comme bénir une idole. Puisqu’ils ont choisi leurs voies et que leur âme prend plaisir à leurs abominations,

Auguste Crampon

Esaïe 66.3  Celui qui immole un bœuf tue un homme ; celui qui sacrifie une brebis égorge un chien ; celui qui présente une oblation offre du sang de porc ; celui qui fait brûler l’encens bénit une idole. Comme ils choisissent leurs voies, et que leur âme se complaît dans leurs abominations,

Lemaistre de Sacy

Esaïe 66.3  Celui qui immole un bœuf parmi vous , est comme celui qui tuerait un homme ; celui qui sacrifie un agneau ou un chevreau, est comme celui qui assommerait un chien ; celui qui fait à Dieu une oblation, est comme celui qui offrirait à Dieu le sang d’un pourceau ; et celui qui se souvient de brûler de l’encens, est comme celui qui révérerait une idole. Ils ont pris plaisir et se sont accoutumés à toutes ces choses, et leur âme a fait ses délices de ses abominations.

André Chouraqui

Esaïe 66.3  Égorgeur de bœuf, frappeur d’homme, sacrificateur d’agneau, décapiteur de chien, monteur d’offrande, sang de porc, commémorateur d’oliban, bénisseur de fraude. Eux aussi choisissent leurs routes ; leur être désire leurs abjections.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 66.3  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 66.3  שֹׁוחֵ֨ט הַשֹּׁ֜ור מַכֵּה־אִ֗ישׁ זֹובֵ֤חַ הַשֶּׂה֙ עֹ֣רֵֽף כֶּ֔לֶב מַעֲלֵ֤ה מִנְחָה֙ דַּם־חֲזִ֔יר מַזְכִּ֥יר לְבֹנָ֖ה מְבָ֣רֵֽךְ אָ֑וֶן גַּם־הֵ֗מָּה בָּֽחֲרוּ֙ בְּדַרְכֵיהֶ֔ם וּבְשִׁקּוּצֵיהֶ֖ם נַפְשָׁ֥ם חָפֵֽצָה׃