×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 65.4

Esaïe 65.4 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 65.4  Qui fait des sépulcres sa demeure, Et passe la nuit dans les cavernes, Mangeant de la chair de porc, Et ayant dans ses vases des mets impurs ;

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 65.4  Qui fait des sépulcres sa demeure, Et passe la nuit dans les cavernes, Mangeant de la chair de porc, Et ayant dans ses vases des mets impurs ;

Segond 21

Esaïe 65.4  Il habite dans les tombeaux et passe la nuit dans des endroits bien gardés, il mange de la viande de porc et remplit ses plats d’aliments impurs.

Les autres versions

Bible Annotée

Esaïe 65.4  se tenant dans les sépulcres et passant la nuit dans des cachettes, mangeant de la chair de porc et des mets impurs dans leurs plats,

John Nelson Darby

Esaïe 65.4  qui habite les sépulcres et passe la nuit dans les lieux cachés ; qui mange la chair du porc, et le jus des choses impures est dans leurs vases ;

David Martin

Esaïe 65.4  Qui se tiennent dans les sépulcres, et passent la nuit dans les lieux désolés ; qui mangent la chair de pourceau, et qui [ont dans] leurs vaisseaux le jus des choses abominables.

Ostervald

Esaïe 65.4  Qui se tiennent dans les tombeaux et passent la nuit dans les lieux désolés ; qui mangent la chair du pourceau, et dont les vases contiennent des mets abominables ;

Lausanne

Esaïe 65.4  qui habitent dans les sépulcres et passent la nuit dans les repaires, qui mangent la chair du porc, et dont les plats{Ou vases.} contiennent un hachis de viandes infectes ; qui disent :

Vigouroux

Esaïe 65.4  qui habite dans les sépulcres, et qui dort dans les temples des idoles, qui mange de la chair de pourceau (porc), et qui met dans ses vases une liqueur (un jus) profane ;[65.4 Qui habitent, etc. ; qui fréquentent les sépulcres, pour y exercer la nécromancie. ― Qui dorment, etc. ; qui, selon la remarque de saint Jérôme, passent la nuit dans les temples, sur des peaux de victimes immolées, afin d’y avoir des songes qui leur fassent connaître l’avenir. ― Qui mangent, etc. La chair de porc était défendue aux Juifs (voir Lévitique, 11, 7). ― Du jus profane ; soit celui de la chair de porc, ou de toute autre viande défendue.]

Auguste Crampon

Esaïe 65.4  se tenant dans les sépulcres, et passant la nuit dans des cachettes, mangeant de la chair de porc et des mets impurs dans leurs plats,

Lemaistre de Sacy

Esaïe 65.4  qui habite dans les sépulcres, qui dort dans les temples des idoles, qui mange de la chair de pourceau, et qui met dans ses vases une liqueur profane ;

Zadoc Kahn

Esaïe 65.4  qui a élu domicile parmi les tombeaux, établi son gîte dans les ruines, se nourrissant de chair de porc et de plats couverts de mets impurs;

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 65.4  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 65.4  הַיֹּֽשְׁבִים֙ בַּקְּבָרִ֔ים וּבַנְּצוּרִ֖ים יָלִ֑ינוּ הָאֹֽכְלִים֙ בְּשַׂ֣ר הַחֲזִ֔יר וּמְרַ֥ק פִּגֻּלִ֖ים כְּלֵיהֶֽם׃

La Vulgate

Esaïe 65.4  qui habitant in sepulchris et in delubris idolorum dormiunt qui comedunt carnem suillam et ius profanum in vasis eorum