×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 65.3

Esaïe 65.3 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 65.3  Vers un peuple qui ne cesse de m’irriter en face, Sacrifiant dans les jardins, Et brûlant de l’encens sur les briques :

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 65.3  Vers un peuple qui ne cesse de m’irriter en face,
Sacrifiant dans les jardins,
Et brûlant de l’encens sur les briques ;

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 65.3  vers un peuple qui constamment me contrarie en face, sacrifiant dans les jardins et offrant de l’encens sur les briques ;

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 65.3  Vers un peuple qui ne cesse de m’irriter en face, Sacrifiant dans les jardins, Et brûlant de l’encens sur les briques :

Segond 21

Esaïe 65.3  C’est un peuple qui ne cesse de m’irriter en face en offrant des sacrifices dans les jardins et faisant brûler de l’encens sur les briques.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 65.3  un peuple qui, sans cesse, provoque ma colère ouvertement.
Ses habitants offrent des sacrifices dans les jardins sacrés,
et brûlent des parfums sur des autels de briques.

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 65.3  C’est un peuple qui me vexe,
en face, sans arrêt :
ils font des sacrifices dans des jardins,
ils font fumer des aromates sur des briques,

Bible de Jérusalem

Esaïe 65.3  Un peuple qui me provoque sans cesse en face, qui sacrifie dans les jardins, qui brûle de l’encens sur des briques,

Bible Annotée

Esaïe 65.3  vers un peuple qui ne cesse de me provoquer en face, sacrifiant dans les jardins et offrant de l’encens sur les briques,

John Nelson Darby

Esaïe 65.3  un peuple qui me provoque continuellement en face, qui sacrifie dans des jardins et brûle de l’encens sur des autels de briques ;

David Martin

Esaïe 65.3  Au peuple de ceux qui m’irritent continuellement en face, qui sacrifient dans les jardins, et qui font des parfums sur les [autels de] briques.

Osterwald

Esaïe 65.3  Vers le peuple de ceux qui m’irritent toujours en face, qui sacrifient dans les jardins et font des encensements sur les autels de briques ;

Auguste Crampon

Esaïe 65.3  vers un peuple qui me provoquait, en face, sans arrêt, sacrifiant dans les jardins, brûlant de l’encens sur des briques,

Lemaistre de Sacy

Esaïe 65.3  vers un peuple qui fait sans cesse devant mes yeux ce qui n’est propre qu’à m’irriter, qui immole des hosties dans les jardins, et qui sacrifie sur des autels de brique ;

André Chouraqui

Esaïe 65.3  le peuple de ceux qui m’irritent, en face de moi, sans cesse. Ils sacrifient dans les jardins, ils encensent sur des briques.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 65.3  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 65.3  הָעָ֗ם הַמַּכְעִיסִ֥ים אֹותִ֛י עַל־פָּנַ֖י תָּמִ֑יד זֹֽבְחִים֙ בַּגַּנֹּ֔ות וּֽמְקַטְּרִ֖ים עַל־הַלְּבֵנִֽים׃