×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 64.7

Esaïe 64.7 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 64.7  (64.6) Il n’y a personne qui invoque ton nom, Qui se réveille pour s’attacher à toi : Aussi nous as-tu caché ta face, Et nous laisses-tu périr par l’effet de nos crimes.

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 64.7  Cependant, Éternel, tu es notre Père ;
Nous sommes l’argile,
Et c’est toi notre potier,
Nous sommes tous l’ouvrage de tes mains.

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 64.7  (64:6) Il n’y a personne qui invoque ton nom, qui s’éveille pour s’attacher à toi. Car tu t’es détourné de nous, et tu nous as laissés fondre à cause de nos fautes.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 64.7  Cependant, ô Éternel, tu es notre père ; Nous sommes l’argile, et c’est toi qui nous as formés, Nous sommes tous l’ouvrage de tes mains.

Segond 21

Esaïe 64.7  « Cependant, Éternel, c’est toi qui es notre père. Nous sommes l’argile, tu es notre potier, nous sommes tous l’œuvre de tes mains.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 64.7  Et pourtant, Éternel, toi, tu es notre père.
Nous, nous sommes l’argile,
et tu es le potier qui nous a façonnés :
nous sommes tous l’ouvrage que tes mains ont formé.

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 64.7  Cependant, Seigneur, notre Père c’est toi ;
c’est nous l’argile, c’est toi qui nous façonnes,
tous nous sommes l’ouvrage de ta main.

Bible de Jérusalem

Esaïe 64.7  Et pourtant, Yahvé, tu es notre père, nous sommes l’argile, tu es notre potier, nous sommes tous l’œuvre de tes mains.

Bible Annotée

Esaïe 64.7  Il n’y avait personne qui invoquât ton nom, qui se réveillât pour se tenir ferme à toi ; car tu nous avais caché ta face, et tu nous laissais périr par nos iniquités.

John Nelson Darby

Esaïe 64.7  et il n’y a personne qui invoque ton nom, qui se réveille pour te saisir ! Car tu as caché ta face de nous, et tu nous a fait fondre par nos iniquités.

David Martin

Esaïe 64.7  Et il n’y a personne qui réclame ton Nom, qui se réveille pour te demeurer fortement attaché ; c’est pourquoi tu as caché ta face de nous, et tu nous as fait fondre par la force de nos iniquités.

Osterwald

Esaïe 64.7  Et il n’y a personne qui invoque ton nom, qui se réveille pour s’attacher à toi ! Car tu nous as caché ta face, et tu nous as fait fondre par l’effet de nos iniquités.

Auguste Crampon

Esaïe 64.7  Et maintenant, ô Yahweh, vous êtes notre père ; nous sommes l’argile, et vous celui qui nous a formés ; nous sommes tous l’ouvrage de votre main.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 64.7  Il n’y a personne qui invoque votre nom ; il n’y a personne qui s’élève vers vous, et qui se tienne attaché à vous. Vous avez détourné votre visage de nous, et vous nous avez brisés sous le poids de notre iniquité.

André Chouraqui

Esaïe 64.7  Maintenant, IHVH-Adonaï, toi, notre père, nous sommes l’argile, tu es notre potier, nous tous, l’œuvre de ta main.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 64.7  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 64.7  (64.8) וְעַתָּ֥ה יְהוָ֖ה אָבִ֣ינוּ אָ֑תָּה אֲנַ֤חְנוּ הַחֹ֨מֶר֙ וְאַתָּ֣ה יֹצְרֵ֔נוּ וּמַעֲשֵׂ֥ה יָדְךָ֖ כֻּלָּֽנוּ׃

Versions étrangères

New Living Translation

Esaïe 64.7  Yet no one calls on your name or pleads with you for mercy. Therefore, you have turned away from us and turned us over to our sins.