×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 53.7

Esaïe 53.7 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Il a été offert, parce que lui-même l’a voulu, et il n’a point ouvert la bouche. Il sera mené à la mort comme une brebis qu’on va égorger ; il demeurera dans le silence sans ouvrir la bouche, comme un agneau est muet devant celui qui le tond.
MAR[Chacun] lui demande, et il en est affligé, toutefois il n’a point ouvert sa bouche, il a été mené à la boucherie comme un agneau, et comme une brebis muette devant celui qui la tond, et il n’a point ouvert sa bouche.
OSTIl est maltraité, il est affligé ; et il n’ouvre point la bouche ; comme un agneau mené à la boucherie, comme une brebis muette devant celui qui la tond, il n’ouvre point la bouche.
CAHIl a été pressuré, mais, humble qu’il était, il n’ouvrit pas la bouche, comme un agneau mené à la boucherie, et comme une brebis muette devant ses tondeurs, et il n’ouvrit pas la bouche.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRIl fut maltraité et il fut humilié, et n’ouvrit pas la bouche, tel que l’agneau mené à la boucherie et telle qu’une brebis muette devant ceux qui la tondent, et il n’ouvrit pas la bouche.
LAUIl est maltraité et lui-même il s’humilie, il n’ouvre point la bouche ; comme un agneau qui est mené à la tuerie, et comme une brebis, muette devant ceux qui la tondent, il n’ouvre point la bouche.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYIl a été opprimé et affligé, et il n’a pas ouvert sa bouche. Il a été amené comme un agneau à la boucherie, et a été comme une brebis muette devant ceux qui la tondent ; et il n’a pas ouvert sa bouche.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANOn le maltraite, et lui s’humilie et n’ouvre point la bouche, pareil à l’agneau conduit à la tuerie, et à la brebis muette devant les tondeurs ; il n’ouvre point la bouche.
ZAKMaltraité, injurié, il n’ouvrait pas la bouche pareil à l’agneau qu’on mène à la boucherie, à la brebis silencieuse devant ceux qui la tondent, il n’ouvrait pas la bouche.
VIGIl a été offert parce que lui-même l’a voulu, et il n’a pas ouvert la bouche ; comme une brebis qu’on mène (il sera conduit) à la boucherie, comme un agneau devant celui qui le tond, il a gardé le silence et il n’a pas ouvert (n’ouvrira pas) la bouche.[53.7-8 Ces deux versets se trouvent cités dans les Actes des Apôtres (voir Actes des Apôtres, 8, 32-33), mais suivant la version des Septante. ― Génération ; se prend dans l’Ecriture pour l’action d’être engendré, durée de la vie humaine, race, famille, les contemporains, âge, siècle, postérité. Cette dernière signification nous semble la plus convenable ici, à cause de ce qui suit immédiatement. C’est comme si le prophète disait : Qui pourra jamais expliquer comment celui qui est mort au milieu des tourments les plus ignominieux a eu une postérité aussi nombreuse et aussi glorieuse ?] [53.7 Voir Matthieu, 26, 63 ; Actes des Apôtres, 8, 32.]
FILIl a été offert parce que Lui-même l’a voulu, et Il n’a pas ouvert la bouche; comme une brebis qu’on mène à la boucherie, comme un agneau devant celui qui le tond, Il a gardé le silence et Il n’a pas ouvert la bouche.
LSGIl a été maltraité et opprimé, Et il n’a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, À une brebis muette devant ceux qui la tondent ; Il n’a point ouvert la bouche.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAOn le maltraite, et lui se soumet et n’ouvre pas la bouche, semblable à l’agneau qu’on mène à la tuerie, et à la brebis muette devant ceux qui la tondent ; il n’ouvre point la bouche.
BPCIl était maltraité et il se soumettait ; - il n’ouvrait pas la bouche, Comme un agneau qu’on mène à la boucherie. - Comme une brebis muette devant les tondeurs - il n’ouvrait pas la bouche.
JERMaltraité, il s’humiliait, il n’ouvrait pas la bouche, comme l’agneau qui se laisse mener à l’abattoir, comme devant les tondeurs une brebis muette, il n’ouvrait pas la bouche.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGIl a été maltraité et opprimé, Et il n’a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, À une brebis muette devant ceux qui la tondent ; Il n’a point ouvert la bouche.
CHUTyrannisé, il a accepté ; il n’ouvre pas la bouche, comme un agneau transporté à l’abattoir, comme une brebis muette, face à ses tondeurs, il n’ouvre pas la bouche.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPOn le maltraitait, mais lui s’humiliait, il n’ouvrait pas la bouche, comme le mouton conduit à l’abattoir, comme la brebis qui se tait devant ceux qui la tondent.
S21Il a été maltraité, il s’est humilié et n’a pas ouvert la bouche. Pareil à un agneau qu’on mène à l’abattoir, à une brebis muette devant ceux qui la tondent, il n’a pas ouvert la bouche.
KJFIl a été opprimé et il a été affligé, toutefois il n’a pas ouvert sa bouche; il a été mené comme un agneau à l’abattage, et comme une brebis muette devant ceux qui la tondent, il n’a pas ouvert sa bouche.
LXXκαὶ αὐτὸς διὰ τὸ κεκακῶσθαι οὐκ ἀνοίγει τὸ στόμα ὡς πρόβατον ἐπὶ σφαγὴν ἤχθη καὶ ὡς ἀμνὸς ἐναντίον τοῦ κείροντος αὐτὸν ἄφωνος οὕτως οὐκ ἀνοίγει τὸ στόμα αὐτοῦ.
VULoblatus est quia ipse voluit et non aperuit os suum sicut ovis ad occisionem ducetur et quasi agnus coram tondente obmutescet et non aperiet os suum
BHSנִגַּ֨שׂ וְה֣וּא נַעֲנֶה֮ וְלֹ֣א יִפְתַּח־פִּיו֒ כַּשֶּׂה֙ לַטֶּ֣בַח יוּבָ֔ל וּכְרָחֵ֕ל לִפְנֵ֥י גֹזְזֶ֖יהָ נֶאֱלָ֑מָה וְלֹ֥א יִפְתַּ֖ח פִּֽיו׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !