×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 45.18

Esaïe 45.18 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 45.18  Car ainsi parle l’Éternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, Qui l’a créée pour qu’elle ne fût pas déserte, Qui l’a formée pour qu’elle fût habitée : Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 45.18  Car ainsi parle l’Éternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, Qui l’a créée pour qu’elle ne soit pas déserte, Qui l’a formée pour qu’elle soit habitée : Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre.

Segond 21

Esaïe 45.18  En effet, voici ce que dit l’Éternel, le créateur du ciel, le seul Dieu, qui a façonné la terre, l’a faite et l’affermit, qui l’a créée pour qu’elle ne soit pas déserte, qui l’a formée pour qu’elle soit habitée : C’est moi qui suis l’Éternel et il n’y en a pas d’autre.

Les autres versions

Bible Annotée

Esaïe 45.18  Car ainsi a dit l’Éternel, qui a créé les cieux, lui, le Dieu qui a formé la terre et qui l’a créée, qui l’a fondée lui-même, et qui n’en a pas fait un chaos, mais l’a formée pour être habitée : C’est moi, l’Éternel, et il n’y en a point d’autre !

John Nelson Darby

Esaïe 45.18  Car ainsi dit l’Éternel qui a créé les cieux, le Dieu qui a formé la terre et qui l’a faite, celui qui l’a établie, qui ne l’a pas créée pour être vide, qui l’a formée pour être habitée : Moi, je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre.

David Martin

Esaïe 45.18  Car ainsi a dit l’Éternel qui a créé les cieux, lui qui est le Dieu qui a formé la terre, et qui l’a faite, lui qui l’a affermie ; il ne l’a point créée pour être une chose vide, [mais] il l’a formée pour être habitée. Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre.

Ostervald

Esaïe 45.18  Car ainsi dit l’Éternel, qui a formé les cieux, lui, le Dieu qui a formé la terre et qui l’a faite, lui qui l’a fondée ; qui ne la créa pas pour être déserte, mais qui la forma pour être habitée : Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre !

Lausanne

Esaïe 45.18  Car ainsi dit l’Éternel qui a créé les cieux, lui, le Dieu qui a formé la terre et qui l’a faite, lui qui l’a fondée, qui ne l’a pas créée [pour être] déserte{Ou crée en vain.} qui l’a formée pour être habitée : Je suis l’Éternel et il n’y en a pas d’autre.

Vigouroux

Esaïe 45.18  Car voici ce que dit le Seigneur qui a créé les cieux, le Dieu (même) qui a formé la terre et qui l’a faite, qui l’a façonnée et qui ne l’a pas créée en vain, mais qui l’a formée pour qu’elle fût habitée : Je suis le Seigneur, et il n’y en a pas d’autre.

Auguste Crampon

Esaïe 45.18  Car ainsi parle Yahweh, qui a créé les cieux, lui, le Dieu qui a formé la terre, qui l’a achevée et affermie, qui n’en a pas fait un chaos, mais l’a formée pour être habitée : Je suis Yahweh, et il n’y en a point d’autre !

Lemaistre de Sacy

Esaïe 45.18  Car voici ce que dit le Seigneur qui a créé les cieux, le Dieu qui a créé la terre, et qui l’a formée, qui lui a donné l’être, et qui ne l’a pas créée en vain ; mais qui l’a formée, afin qu’elle fût habitée : Je suis le Seigneur, et il n’y en a point d’autre.

Zadoc Kahn

Esaïe 45.18  Car ainsi parle l’Éternel, le Créateur des cieux - ce Dieu qui a formé, façonné la terre, qui l’a affermie, qui l’a créée non pour demeurer déserte mais pour être habitée - : “ Je suis l’Éternel, et il n’en est pas d’autre !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 45.18  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 45.18  כִּ֣י כֹ֣ה אָֽמַר־יְ֠הוָה בֹּורֵ֨א הַשָּׁמַ֜יִם ה֣וּא הָאֱלֹהִ֗ים יֹצֵ֨ר הָאָ֤רֶץ וְעֹשָׂהּ֙ ה֣וּא כֹֽונְנָ֔הּ לֹא־תֹ֥הוּ בְרָאָ֖הּ לָשֶׁ֣בֶת יְצָרָ֑הּ אֲנִ֥י יְהוָ֖ה וְאֵ֥ין עֹֽוד׃

La Vulgate

Esaïe 45.18  quia haec dicit Dominus creans caelos ipse Deus formans terram et faciens eam ipse plastes eius non in vanum creavit eam ut habitetur formavit eam ego Dominus et non est alius