×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 45.18

Esaïe 45.18 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Car voici ce que dit le Seigneur qui a créé les cieux, le Dieu qui a créé la terre, et qui l’a formée, qui lui a donné l’être, et qui ne l’a pas créée en vain ; mais qui l’a formée, afin qu’elle fût habitée : Je suis le Seigneur, et il n’y en a point d’autre.
MARCar ainsi a dit l’Éternel qui a créé les cieux, lui qui est le Dieu qui a formé la terre, et qui l’a faite, lui qui l’a affermie ; il ne l’a point créée pour être une chose vide, [mais] il l’a formée pour être habitée. Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre.
OSTCar ainsi dit l’Éternel, qui a formé les cieux, lui, le Dieu qui a formé la terre et qui l’a faite, lui qui l’a fondée ; qui ne la créa pas pour être déserte, mais qui la forma pour être habitée : Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre !
CAHCar ainsi dit Ieovah, celui qui a créé les cieux, lui est le (vrai) Dieu, qui a formé la terre et l’a faite, qui l’a fondée ; ce n’est pas pour une solitude qu’il l’a créée, pour être habitée il l’a créée ; je suis Ieovah et nul autre.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRCar ainsi parle l’Éternel, créateur des Cieux (Il est le Dieu formateur de la terre et son auteur, Il l’a consolidée ; Il ne la créa pas pour rien, Il la forma pour être habitée) : Je suis l’Éternel, et il n’en est pas d’autre.
LAUCar ainsi dit l’Éternel qui a créé les cieux, lui, le Dieu qui a formé la terre et qui l’a faite, lui qui l’a fondée, qui ne l’a pas créée [pour être] déserte{Ou crée en vain.} qui l’a formée pour être habitée : Je suis l’Éternel et il n’y en a pas d’autre.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYCar ainsi dit l’Éternel qui a créé les cieux, le Dieu qui a formé la terre et qui l’a faite, celui qui l’a établie, qui ne l’a pas créée pour être vide, qui l’a formée pour être habitée : Moi, je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANCar ainsi a dit l’Éternel, qui a créé les cieux, lui, le Dieu qui a formé la terre et qui l’a créée, qui l’a fondée lui-même, et qui n’en a pas fait un chaos, mais l’a formée pour être habitée : C’est moi, l’Éternel, et il n’y en a point d’autre !
ZAKCar ainsi parle l’Éternel, le Créateur des cieux - ce Dieu qui a formé, façonné la terre, qui l’a affermie, qui l’a créée non pour demeurer déserte mais pour être habitée - : “ Je suis l’Éternel, et il n’en est pas d’autre !
VIGCar voici ce que dit le Seigneur qui a créé les cieux, le Dieu (même) qui a formé la terre et qui l’a faite, qui l’a façonnée et qui ne l’a pas créée en vain, mais qui l’a formée pour qu’elle fût habitée : Je suis le Seigneur, et il n’y en a pas d’autre.
FILCar voici ce que dit le Seigneur qui a créé les cieux, le Dieu qui a formé la terre et qui l’a faite, qui l’a façonnée et qui ne l’a pas créée en vain, mais qui l’a formée pour qu’elle fût habitée : Je suis le Seigneur, et il n’y en a pas d’autre.
LSGCar ainsi parle l’Éternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, Qui l’a créée pour qu’elle ne fût pas déserte, Qui l’a formée pour qu’elle fût habitée : Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRACar ainsi parle Yahweh, qui a créé les cieux, lui, le Dieu qui a formé la terre, qui l’a achevée et affermie, qui n’en a pas fait un chaos, mais l’a formée pour être habitée : Je suis Yahweh, et il n’y en a point d’autre !
BPCCar ainsi parle Yahweh, le créateur du ciel, - lui, le Dieu qui a formé la terre, - qui l’a faite et affermie ; Il ne l’a pas créée déserte, - il l’a formée pour qu’elle soit habitée : - Je suis Yahweh et il n’y a point d’autre.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGCar ainsi parle l’Éternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, Qui l’a créée pour qu’elle ne soit pas déserte, Qui l’a formée pour qu’elle soit habitée : Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre.
CHUOui, ainsi dit IHVH-Adonaï, le créateur des ciels, lui, l’Elohîms, le formateur de la terre et son auteur, lui, il l’a affermie. Un non-tohu, il l’a créée ; pour être habitée, il l’a formée. Moi, IHVH-Adonaï, nul autre !
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPCar ainsi parle Yahvé, qui a fait les cieux - car il est Dieu, - qui a formé et façonné la terre, - car c’est lui qui l’a mise en place: “Je n’y ai pas mis la confusion, j’ai voulu qu’on y vive, - car je suis Yahvé, et il n’y a pas d’autre;
S21En effet, voici ce que dit l’Éternel, le créateur du ciel, le seul Dieu, qui a façonné la terre, l’a faite et l’affermit, qui l’a créée pour qu’elle ne soit pas déserte, qui l’a formée pour qu’elle soit habitée : C’est moi qui suis l’Éternel et il n’y en a pas d’autre.
KJFCar ainsi dit le SEIGNEUR, qui a créé les cieux, Dieu lui-même qui a formé la terre et qui l’a faite, il l’a établie, il ne l’a pas créée en vain, il l’a formée pour être habitée: JE SUIS le SEIGNEUR, et il n’y en a pas d’autre.
LXXοὕτως λέγει κύριος ὁ ποιήσας τὸν οὐρανόν οὗτος ὁ θεὸς ὁ καταδείξας τὴν γῆν καὶ ποιήσας αὐτήν αὐτὸς διώρισεν αὐτήν οὐκ εἰς κενὸν ἐποίησεν αὐτὴν ἀλλὰ κατοικεῖσθαι ἐγώ εἰμι καὶ οὐκ ἔστιν ἔτι.
VULquia haec dicit Dominus creans caelos ipse Deus formans terram et faciens eam ipse plastes eius non in vanum creavit eam ut habitetur formavit eam ego Dominus et non est alius
BHSכִּ֣י כֹ֣ה אָֽמַר־יְ֠הוָה בֹּורֵ֨א הַשָּׁמַ֜יִם ה֣וּא הָאֱלֹהִ֗ים יֹצֵ֨ר הָאָ֤רֶץ וְעֹשָׂהּ֙ ה֣וּא כֹֽונְנָ֔הּ לֹא־תֹ֥הוּ בְרָאָ֖הּ לָשֶׁ֣בֶת יְצָרָ֑הּ אֲנִ֥י יְהוָ֖ה וְאֵ֥ין עֹֽוד׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !