Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 28.28

Esaïe 28.28 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Le blé dont on fait le pain se brise avec le fer ; et néanmoins celui qui le brise, ne le brise pas toujours ; il ne le presse pas toujours sous la roue du chariot, et il n’en rompt pas toujours la paille avec les ongles de fer.
MARLe [blé dont on fait le] pain se menuise,car [le laboureur] ne saurait jamais le fouler entièrement, et quoiqu’il l’écrase avec la roue de son chariot, néanmoins il ne le menuisera pas avec ses chevaux.
OSTOn bat le blé, mais on ne le foule pas sans fin, en y poussant la roue du chariot, et le pied des chevaux ne l’écrase pas.
CAHLe grain panaire est trituré, mais on ne le bat pas toujours ; on y pousse la roue et les chevaux, mais on ne l’écrase pas.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRLe blé est battu, mais il ne le bat pas sans fin ; il y fait passer les roues de son chariot et ses chevaux, il ne l’écrase pas.
LAUQuant au pain, l’écrase-t-on ? L’homme le foule, mais ce n’est point sans fin{Héb. à jamais.} qu’il le foule ; il met en mouvement les roues de son chariot et ses chevaux, et il ne l’écrase pas.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYil broie le blé pour le pain, parce qu’il ne veut pas le battre toujours ; il ne le broie pas en chassant par-dessus la roue de son chariot et ses chevaux.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANOn broie le grain ; pourtant, ce n’est pas indéfiniment qu’on le foule et qu’on y pousse la roue du chariot, et le pied des chevaux ne l’écrase pas.
ZAKMais le blé dont on fait le pain doit être écrasé; il ne sert de rien de le battre indéfiniment, d’y faire passer avec force les roues du chariot et les chevaux, ce qui ne le réduit pas en poussière.
VIGOn bat le blé dont on fait le pain (Mais le pain sera brisé) ; mais (cependant) celui qui le triture ne le triture(ra) pas toujours, il ne le presse(ra) pas toujours sous la roue du char, et il ne le bat(tra) pas toujours sous les sabots de ses chevaux (avec ses ongles).[28.28 Le pain ; c’est-à-dire le grain dont on fait le pain. ― Ses ongles ; les pointes de fer et les pierres aiguës du chariot.]
FILOn bat le blé dont on fait le pain; mais celui qui le triture ne le triture pas toujours, il ne le presse pas toujours sous la roue du char, et il ne le bat pas toujours sous les sabots de ses chevaux.
LSGOn bat le blé, Mais on ne le bat pas toujours ; On y pousse la roue du chariot et les chevaux, Mais on ne l’écrase pas.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAOn foule le froment, mais on se garde de le battre toujours ; on y pousse la roue du chariot, et les chevaux, mais sans le broyer.
BPCLe blé est-il broyé ? - Non, le laboureur ne le foule pas indéfiniment ; Tout en y faisant passer la roue de son char et ses chevaux, - il ne le broie pas.
JERLorsqu’on foule le froment, on ne s’attarde pas à l’écraser ; on met en marche la roue du chariot et son attelage, on ne le broie pas.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGOn bat le blé, Mais on ne le bat pas toujours ; On y pousse la roue du chariot et les chevaux, Mais on ne l’écrase pas.
CHULe pain est-il broyé ? Non, car ce n’est pas en permanence, qu’il est foulé au foulage, au tressaillement de roue de sa charrette ; ses cavaliers ne le foulent pas !
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPQuand on bat le blé on n’insiste pas trop, on fait passer l’attelage et les roues du chariot, mais on ne l’écrase pas.
S21par contre, on doit écraser le blé pour en faire du pain, on ne le bat pas indéfiniment, et si l’on fait passer la roue du chariot et les chevaux dessus, il n’est pas écrasé.
KJFLe pain de grain est broyé, parce qu’il ne le battra pas toujours, ni ne l’écrasera avec la roue de son chariot, ni ne l’écrasera avec ses cavaliers.
LXXμετὰ ἄρτου βρωθήσεται οὐ γὰρ εἰς τὸν αἰῶνα ἐγὼ ὑμῖν ὀργισθήσομαι οὐδὲ φωνὴ τῆς πικρίας μου καταπατήσει ὑμᾶς.
VULpanis autem comminuetur verum non in perpetuum triturans triturabit illum neque vexabit eum rota plaustri nec in ungulis suis comminuet eum
BHSלֶ֣חֶם יוּדָ֔ק כִּ֛י לֹ֥א לָנֶ֖צַח אָדֹ֣ושׁ יְדוּשֶׁ֑נּוּ וְ֠הָמַם גִּלְגַּ֧ל עֶגְלָתֹ֛ו וּפָרָשָׁ֖יו לֹֽא־יְדֻקֶּֽנּוּ׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !