×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 14.32

Esaïe 14.32 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 14.32  Et que répondra-t-on aux envoyés du peuple ? — Que l’Éternel a fondé Sion, Et que les malheureux de son peuple y trouvent un refuge.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 14.32  Et que répondra-t-on aux envoyés du peuple ? Que l’Éternel a fondé Sion, Et que les malheureux de son peuple y trouvent un refuge.

Segond 21

Esaïe 14.32  Que répondra-t-on aux messagers de la nation ? Que c’est l’Éternel qui a fondé Sion et que les malheureux de son peuple y trouveront refuge.

Les autres versions

Bible Annotée

Esaïe 14.32  Que répondra-t-on aux envoyés du peuple ? Que l’Éternel a fondé Sion, et que les affligés de son peuple y trouvent un refuge.

John Nelson Darby

Esaïe 14.32  Et que répondra-t-on aux messagers des nations ? Que l’Éternel à fondé Sion, et que les pauvres de son peuple y trouvent un refuge.

David Martin

Esaïe 14.32  Et que répondra-t-on aux Ambassadeurs de [cette] nation ? [On répondra] que l’Éternel a fondé Sion ; et que les affligés de son peuple se retireront vers elle.

Ostervald

Esaïe 14.32  Et que répondre aux envoyés de cette nation ? Que l’Éternel a fondé Sion, et qu’en elle les affligés de son peuple auront leur refuge.

Lausanne

Esaïe 14.32  Et que répondra-t-on aux{Ou que répondront les.} messagers de [cette] nation ? Que l’Éternel a fondé Sion, et que les affligés de son peuple se réfugieront en elle.

Vigouroux

Esaïe 14.32  Et que répondra-t-on aux envoyés de la nation ? Que (c’est) le Seigneur (qui) a fondé Sion, et que les pauvres de son peuple espéreront en lui. [14.32 Aux messagers de la nation (gentis) ; ou bien des nations, en supposant, ce qui a lieu souvent surtout dans les noms collectifs, que le singulier est mis ici pour le pluriel ; et en supposant aussi qu’il est fait allusion à la coutume d’envoyer des messagers aux rois, pour les complimenter quand il leur arrivait quelque chose d’avantageux ou de fâcheux. ― Que c’est le Seigneur, etc. C’est la réponse que les envoyés de Sennachérib reçurent de Juda. Voir 4 Rois, chapitre 19.]

Auguste Crampon

Esaïe 14.32  Que répondra-t-on aux envoyés de la nation ? Que Yahweh a fondé Sion, et que les affligés de son peuple y trouvent un refuge.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 14.32  Que répondra-t-on alors aux envoyés de cette nation ? sinon que c’est le Seigneur qui a fondé Sion, et que c’est en lui qu’espéreront les pauvres de son peuple.

Zadoc Kahn

Esaïe 14.32  Et quelle réponse sera faite aux députés des nations C’est que l’Éternel a fondé Sion et que les humbles de son peuple y trouvent un abri ! ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 14.32  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 14.32  וּמַֽה־יַּעֲנֶ֖ה מַלְאֲכֵי־גֹ֑וי כִּ֤י יְהוָה֙ יִסַּ֣ד צִיֹּ֔ון וּבָ֥הּ יֶחֱס֖וּ עֲנִיֵּ֥י עַמֹּֽו׃ ס

La Vulgate

Esaïe 14.32  et quid respondebitur nuntiis gentis quia Dominus fundavit Sion et in ipsa sperabunt pauperes populi eius