×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 14.31

Esaïe 14.31 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGEsaïe 14.31Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Esaïe 14.31Porte, fais entendre tes hurlements ; ville, fais retentir tes cris : toute la Palestine est renversée : car les bataillons viennent de l’Aquilon comme un tourbillon de fumée, et nul ne pourra se sauver de leurs mains.
David Martin - 1744 - MAREsaïe 14.31Toi porte, hurle ; toi ville, crie ; toi tout le pays des Philistins, sois [comme] une chose qui s’écoule ; car une fumée viendra de l’Aquilon, et il ne restera pas un seul homme dans ses habitations.
Ostervald - 1811 - OSTEsaïe 14.31Porte, gémis ! Ville, lamente-toi ! Terre des Philistins, sois toute dans l’épouvante ! Car du nord vient une fumée, une troupe où nul combattant ne quitte son rang.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHEsaïe 14.31Gémis, ô porte ! crie, ville ! toi, Pelescheth, tu défailles tout entière ; car du nord vient une fumée, pas un seul ne reste dans ses réunions.
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMEsaïe 14.31Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGREsaïe 14.31Porte, gémis ! Ville, lamente-toi ! Philistie tout entière, tu es consternée, car du nord arrive une fumée, et nul ne se détache de ses bataillons.
Bible de Lausanne - 1872 - LAUEsaïe 14.31Hurle, ô porte ! Ville, crie ! Tu te fonds, toi Philistie, tout entière ! Car du nord vient une fumée, et nul ne se sépare de ses troupes{Héb. de ses convoqués.}
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTEsaïe 14.31Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
John Nelson Darby - 1885 - DBYEsaïe 14.31Hurle, porte ! Ville, pousse des cris ! Sois dissoute, Philistie tout entière ! car ma fumée vient du nord, et nul ne reste à l’écart dans ses rassemblements de troupes.
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STAEsaïe 14.31Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Annotée - 1899 - BANEsaïe 14.31Hurle, ô porte ! Crie, ô ville ! Pâme-toi, toute la Philistie ! Car du septentrion vient une fumée, et nul ne se débande dans ses bataillons !
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKEsaïe 14.31Lamente-toi, porte, crie ta plainte, cité ! tu es toute défaillante, terre des Philistins : c’est qu’une fumée s’avance du Nord. Personne ne reste en arrière dans ses légions assemblées.
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGEsaïe 14.31Porte, pousse des hurlements ; ville, fais retentir des cris : tout le pays des Philistins est renversé ; car (c’est) de l’aquilon vient une (que viendra la) fumée, et nul ne pourra échapper à ses bataillons.[14.31 Porte, cité ; c’est-à-dire grands, magistrats qui siégez à la porte de la ville, et vous, habitants de la cité. ― L’aquilon ou le septentrion désigne ordinairement l’Assyrie ou la Chaldée, situées au nord de la Palestine. ― La fumée et le feu désignent en plusieurs endroits de l’Ecriture, la guerre ou une armée. ― Qui fuira son armée ; qui ne voudra pas se joindre à son armée. C’est l’interprétation la plus simple et la plus conforme au texte hébreu.]
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILEsaïe 14.31Porte, pousse des hurlements; ville, fais retentir des cris : tout le pays des Philistins est renversé; car de l’aquilon vient une fumée, et nul ne pourra échapper à ses bataillons.
Louis Segond - 1910 - LSGEsaïe 14.31Porte, gémis ! Ville, lamente-toi ! Tremble, pays tout entier des Philistins ! Car du nord vient une fumée, Et les rangs de l’ennemi sont serrés. —
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNEsaïe 14.31Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Augustin Crampon - 1923 - CRAEsaïe 14.31Hurle, ô porte ! Pousse des cris, ô ville ! Pâme-toi de frayeur, Philistie tout entière ! Car du septentrion vient une fumée, et nul ne se débande dans ses bataillons.
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCEsaïe 14.31Hurle, porte ! Crie, ville ! - Tremble, Philistie tout entière ! Car du Nord vient une fumée, - et personne ne se perd dans ses rangs.
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRIEsaïe 14.31Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGEsaïe 14.31Porte, gémis ! Ville, lamente-toi ! Tremble, pays tout entier des Philistins ! Car du nord vient une fumée, Et les rangs de l’ennemi sont serrés.
Bible André Chouraqui - 1985 - CHUEsaïe 14.31Geins, porte ! Hurle, ville ! Fonds tout entière, Pelèshèt ! Oui, du Septentrion vient la fumée ; nul n’est seul à ses rendez-vous.
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCEsaïe 14.31Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TREEsaïe 14.31Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible des Peuples - 1998 - BDPEsaïe 14.31Hurlez, à la municipalité, et que toute la ville pousse des cris! Te voilà sans forces, terre des Philistins: du nord s’élève une fumée, ils viennent! et nul d’entre eux ne s’écarte de ses rangs.
Segond 21 - 2007 - S21Esaïe 14.31Porte, pousse des gémissements ! Ville, lamente-toi ! Tremble, Philistie tout entière, car une fumée arrive du nord : c’est une troupe aux rangs serrés.
King James en Français - 2016 - KJFEsaïe 14.31Hurle, Ô porte; pleure Ô ville; toi, toute la Palestine, sois dissoute, car du nord viendra une fumée, et il ne restera personne au temps fixé.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXEsaïe 14.31ὀλολύζετε πύλαι πόλεων κεκραγέτωσαν πόλεις τεταραγμέναι οἱ ἀλλόφυλοι πάντες ὅτι καπνὸς ἀπὸ βορρᾶ ἔρχεται καὶ οὐκ ἔστιν τοῦ εἶναι.
La Vulgate - 1454 - VULEsaïe 14.31ulula porta clama civitas prostrata est Philisthea omnis ab aquilone enim fumus venit et non est qui effugiat agmen eius
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSEsaïe 14.31הֵילִ֤ילִֽי שַׁ֨עַר֙ זַֽעֲקִי־עִ֔יר נָמֹ֖וג פְּלֶ֣שֶׁת כֻּלֵּ֑ךְ כִּ֤י מִצָּפֹון֙ עָשָׁ֣ן בָּ֔א וְאֵ֥ין בֹּודֵ֖ד בְּמֹועָדָֽיו׃
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTEsaïe 14.31Ce verset n’existe pas dans cette traduction !